«

»

Sep 13

L’Histoire de l’Offre Irresistible de David Laroche

David-Laroche_Maxime-Jacq

Une Offre irrésistible

Ce matin, jeudi 12 septembre 2013, 6h30. Je suis dans ma cuisine à préparer le café pour 2.

David Laroche vient me rejoindre pendant que Julie, sa compagne, continue à dormir sur le canapé du salon.

David pose son Macbook Pro sur le plan de travail, ouvre un fichier texte.
Il commence par taper des notes et me partage les idées qui lui viennent à l’esprit pour organiser une conférence à Nantes.
Son objectif ?
Créer un évènement pour attirer 300 à 400 personnes de Nantes et des environs à une conférence sur son thème de prédilection :  la confiance en soi.

Et cerise sur le gâteau, il me fait une offre irrésistible :
Il me demande à moi, Maxime Jacq, de collaborer avec lui pour l’organisation de cet évènement.

Comment se fait-il qu’il soit chez moi à cette heure là ?
Comment se fait-il qu’il me fasse cette offre irrésistible qui correspond pour moi à vivre un conte de fées ?

Vous aimez les histoires, je crois ?
Alors, laissez-moi vous raconter celle-ci !

J’avais un rêve !

Gamin, j’étais extrêmement timide.
J’étais introverti, j’avais peur de tout, je n’osais pas parlé aux gens.

A l’adolescence, j’étais terrorisé de parler aux filles , de peur de prendre un « râteau » ou une « veste » !

En même temps, je rêvais secrètement d’avoir cette aisance verbale, ce charme et ce charisme des acteurs de cinéma qui faisaient tomber des filles plus belles que le jour dans leur bras.
Et j’enviais mes copains de lycée qui étaient entourés de copines alors que je me tenais à l’écart, enfermé dans ma timidité et mon insécurité liée à la peur du regard et du jugement de l’autre.

Plus tard, quand j’ai commencé à travailler sur moi et découvert le développement personnel, pendant les stages que je suivais, j’étais encore la bête curieuse, un des seuls garçons dans un monde de filles.
Là, j’observais l’animateur ou le formateur et ses techniques d’animation, en même temps que j’étais acteur du stage ou du séminaire.
Ma petite voix à l’intérieur me disait : « ça pourra servir un jour« .

C’est comme si une partie de moi « savait », même si c’était inconscient à l’époque, que j’avais en moi les graines d’un grand communicateur.

 Une main levée qui change tout !

Fin novembre 2010, j’assiste à une conférence organisée par la MAIF sur le thème de l’argent.

Il se trouve que je manque cruellement d’éducation dans ce domaine et que ma relation à l’argent est une vraie catastrophe.
Philippe Geffroy, un des 2 intervenants, s’adresse au public en demandant si quelqu’un veut témoigner.
J’avais lu et entendu que si  je voulais développer mon aisance à la prise de parole en public, je devais saisir toutes les occasions pour prendre la parole quitte à me confronter à ma peur.

Le coeur battant la chamade, en état de fort stress, je lève la main, je prends le micro et je raconte, la voix chevrotante et remplie d’émotion une partie de mon histoire en relation avec l’argent.

Philippe Geffroy est touché par mon intervention, nous échangeons quelques mots à la fin de la conférence.

Le 6 décembre 2010, je lui écrivais dans un mail :
« Je suis convaincu que notre rencontre n’est pas fortuite et que nous aurons l’occasion de nous revoir et peut-être de collaborer ensemble, je ne sais pas encore sous quelle forme ».

Je ne croyais pas si bien dire !

Cela sera le début d’une fructueuse collaboration, avec l’organisation de 2 conférences et de 2 séminaires consacrés à l’argent, en 2011 et 2012 dans le cadre de l’association Langages.
Aujourd’hui, je considère Philippe comme un de mes amis les plus chers !

Ce soir là, j’ai planté la graine d’un futur dédié à la communication.
Cette graine, je l’ai cultivée, mois après mois, en m’entrainant encore et encore à cette prise de parole.
Les séminaires et les stages étaient un de mes terrains d’entrainement favoris !

Ce début d’année 2013 a été décisive pour moi avec le coaching de Lorenzo Pancino qui m’a aidé à vivre le lâcher-prise et à me faire sentir à l’aise devant la caméra !

Un autre choc émotionnel

David avec moi devant le paperboard que je regarde tous les matins.

David avec moi devant le paperboard que je regarde tous les matins.

En avril 2013, après ma prestation à Booster Gala, je découvre « par hasard » David Laroche dans une vidéo sur Youtube.
J’en tombe sur les fesses.
Je vois un jeune homme très à l’aise dans l’expression orale, qui s’exprime avec son corps, qui m’apparaît comme très congruent.
Je rêve un jour de m’exprimer comme lui.

Et là, de nouveau, un coup de pouce de la Vie :

Joëlle de Luzy, membre du groupe mastermind de Biba Pedron, annonce aux membres du groupe que David Laroche fait un webinar gratuit en « direct live » des États-Unis sur le thème de la confiance en soi.
Nous sommes le mercredi 31 juillet au soir.

Je prends une nouvelle claque !
En plus d’être charismatique, alors que je pense avoir appris pas mal de choses sur moi, depuis bientôt 2 ans que j’écoute les audios de Kevin Trudeau, j’entends de la bouche de David des concepts non encore intégrés en moi, notamment sur la manière de visualiser ses objectifs, sur la gestion des énergies et des émotions.

Je prends donc la décision de m’inscrire comme membre au pré-lancement de sa formation « 21 jours pour Libérer Votre Potentiel » et je me fais une promesse :

Je serais un jour partenaire de David, peu importe le temps que cela prendra !

 Des petits pas au quotidien

Ma stratégie est simple :

  • Me renseigner au maximum sur David, sur ses passions, sur ce qui lui tient à coeur
  • Intégrer en un minimum de temps le contenu de ses formations (revoir plusieurs fois ses vidéos, prendre des notes)
  • Être très présent dans les commentaires sous les vidéos et sur le groupe privé Facebook qui regroupe l’ensemble des membres de ce pré-lancement, en apportant un maximum de valeur ajoutée.

Le jour 8 de la formation, j’enregistre même une vidéo destinée à l’ensemble du groupe.

La voici :

L’exercice du jour 8 de la formation « Libérez votre potentiel en 21 jours »

 Le 15 août, au jour 12ème de la formation, j’ai la surprise de recevoir ce message de David :

« Bonjour Maxime,Je t’ai ajouté au second groupe facebook. Si tu le souhaites tu peux devenir une source d’inspiration pour ce nouveau groupe.Tu apportes beaucoup, voila pourquoi j’ai pensé à toi.Une 2eme chose, je suis en train de poser mon planning des conférences pour cette année, je n’avais pas prévu d’aller à Nantes et je vois que tu y habites.J’ai généralement un ambassadeur par ville.Souhaites-tu devenir l’ambassadeur de Nantes, je n’en ai pas encore et m’aider à organiser et promouvoir une conférence dans ta ville ?David »

Je le vis avec un mélange de joie, de gratitude et en même d’inquiétude.
Je communique au sein du groupe Facebook de la formation sur la 1ère partie du message mais je n’ose pas sur la 2ème, ma petite voix intérieure commençant à faire son travail de sappe :

  • Et si tu n’es pas à la hauteur ?
  • Es-tu digne de la confiance de David ?
  • Seras-tu capable de tenir tes engagements ?
  • David, c’est l’inconnu pour toi, là tu va jouer dans la cour des grands, comment tu vas t’y prendre ?

Vous la connaissez, vous aussi, cette petite voie qui vous tire en arrière ?

Me polariser sur le « pourquoi » et non sur le « comment »

Cette petite voix qui me tire en arrière, elle s’intéresse au « comment ».

Ce « comment » qui cherche à m’auto-saboter, c’est le mental qui cherche à me protéger de la douleur.
Donc, merci beaucoup à lui !
Il joue son rôle de protecteur en se focalisant sur le passé, sur ce qu’il connait, le connu.
Et de nouveau, je me retrouve dans ce contexte d’être face à l’inconnu.
Si j’écoute cette petite voix, je dis adieu à mes rêves.
Vous êtes d’accord ?

Heureusement, il y a une 2ème voix qui me dit :

  • Qu’est ce qui est important pour toi ?
  • C’est quoi ton pourquoi ?
  • C’est quoi ton rêve ?
  • Qu’est ce que tu as appris depuis 2 ans sur le pourquoi ?
  • Que peux-tu faire comme petit pas pour aller vers cet inconnu qui te fait si peur et qui en même temps te fascine ?

Je choisis donc d’honorer ma petite voix du « comment », de la remercier pour son rôle protecteur.
Je me polarise en même temps sur la petite voix du « pourquoi », celle qui donne du sens à ma vie et qui me tire vers le haut aujourd’hui.

Je continue donc à donner le meilleur de moi-même, à communiquer avec le groupe, à être au plus haut sur mon indice d’enseignabilité (ma capacité à apprendre et à accepter le changement).

Une date magique : 11 septembre 2013

11 septembre.
Dans l’inconscient de chacun, cette date est associée à la tragédie du 11 septembre 2001.
Tragédie pour moi car j’ai ressenti une charge émotionnelle intense en regardant les images du drame à la télévision.

12 années plus tard, cette date du 11 septembre me fera vivre une autre charge émotionnelle, mais dans le bonheur cette fois-ci : la rencontre en vrai de David Laroche, de cette personne qui me réveille tous les matins avec ses vidéos et qui incarne dans son attitude, dans son comportement, toutes les valeurs, les forces que je veux développer en moi.

Je me retrouve donc à Rennes, accompagné d’Agnès et de Suzanne qui ont également suivi la formation de David.

Je découvre « en vrai » David et Julie, sa chérie, et là, je prends une nouvelle claque : 2 personnes simples, ordinaires avec beaucoup d’humilité.

Et qui dégagent en même temps de la sérénité, une force intérieure tranquille.

Pendant plus de 2 heures, dans une énergie débordante, David développe 3 des 7 piliers qui boostent la confiance en soi :

Le 1er, la Destination, le 3ème, l’Organisation ou l’Action et le 5ème les Émotions.

Je découvre en « live » ce jeune homme de 24 ans faire son show, sans micro, alors qu’il y a plus de 60 personnes dans la salle.

Un nouveau coup de pouce de la Vie

A la fin de la conférence, je rejoins David, j’apprends qu’ils n’ont pas trouvé d’hôtel sur Rennes pour dormir, à cause du salon de l’Agriculture.

Je propose d’essayer sur Nantes, ce qui me permettra de passer plus de temps avec David et de parler de son offre de collaboration.

A Nantes, aucun hôtel de disponible non plus.

Voilà comment les circonstances de la Vie m’ont amené à lui proposer de l’héberger pour cette nuit là !

Merci la Vie !

Créer Votre Réalité

Suite à cette offre irrésistible de David, je me suis demandé comment créer pour vous, cher(e) lecteur et lectrice de ce blog, de la valeur ajoutée, vous montrer à l’aide d’un cas très concret comment vous pouvez créer votre réalité à partir d’un rêve, d’une idée.

J’ai donc décidé de vous partager, semaine après semaine, tous les vendredis, l’avancée de cette aventure.

Réussite, échec ? Début de réponse la semaine prochaine !

La question du jour

J’aimerai maintenant que vous vous exprimiez en répondant à cette questions dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Comment un de vos rêves s’est-il concrétisé dans votre réalité ?

J’aurai grand plaisir à répondre personnellement à votre commentaire :-)

Vous avez aimé cet article ? Cliquer sur « j’aime » et partagez-le !

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .

La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

    • Comment voir une opportunité dans chaque problème
    • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
    • L’identification des croyances qui vous enferment
    • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
    • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
DéveloppementPersonnel.org

 

 

 

Share

(37 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Denise

    Franchement, Bravo Maxime !
    J’ai le sentiment que rien ne va t’arrêter ! Tu es en train de devenir le fonceur ;)
    ..je n’ai pas d’expérience personnelle à raconter ce matin, je voulais juste te féliciter pour ta détermination.
    C’est Cool !

    1. Maxime

      Bonjour Denise !
      Cool que tu sois passée faire ce petit coucou !
      Je ne sais pas si je vais devenir le fonceur (un grand merci à Catherine au passage pour m’avoir prêté le livre) mais c’est vrai que j’ai été inspiré par l’histoire de cet homme qui, bien qu’handicapé, se donne les moyens de tenir l’engagement pris vis à vis de son employeur, quelles que soient les embuches (en plus créées volontairement) qu’il rencontre sur son chemin.
      Et boum, je viens de faire un lien !
      Merci Denise de ton commentaire ;-) qui me permet de le faire.
      Le livre « le fonceur », c’est la métaphore de la Vie qui nous place sur notre chemin les obstacles pour nous apprendre à muscler notre détermination ou notre confiance en nous, exactement ce que nous avons besoin pour vivre la vie de nos rêves et créer notre réalité.
      Yes !
      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  2. francoise Caroline

    Hello Maxime, Et bien le rêve qui s’est concrétisé pour moi?…. tu le connais, c’est ma réconciliation avec la mode (mon milieu pro depuis 25 ans que je ressentais comme trop superficiel pour continuer).
    Ce coup de gueule entre lui et moi me privait de l’abondance, mais comme tu l’as écris « le rêve est né quand tu n’as pas l’abondance »…. Ce désir de réconciliation, entouré de mains de maître (les tiennes, celles de Philippe et celles de Sylvie) a aboutit à ce rêve « d’habiller l’âme des gens » …le rêve est une étoile qui pour briller à besoin d’un ciel noir!
    Merci de nous éclairer.
    Je t’embrasse
    FC

  3. Maxime

    Hello Françoise Caroline !
    C’est cool, je viens juste de te citer dans un précédent commentaire et tu me fais la joie de te lire et de nous partager ton expérience.
    « le rêve est une étoile qui pour briller à besoin d’un ciel noir! »
    Whaou, je vibre !
    C’est tellement juste !
    David a parlé de ce contraste dans sa conférence de mercredi dernier, je l’avais déjà entendu mais je n’avais pas « tilté ».
    Et grâce à une réécoute de la conférence et cet interview de Lilou Macé, là, j’ai pu « l’entendre ».
    Les démarches marketing d’ailleurs créent volontairement ce contraste qui permet de prendre contact avec cet espace émotionnel en nous qui est la source de tout acte d’achat.
    Et Quand David nous pose la question :
    « Quel est le prix à payer émotionnellement si je ne fais rien pour changer ? », il nous invite à aller visiter en conscience cet espace douloureux en nous qui est la polarité inverse de cet autre espace dans lequel se situent nos rêves !
    Sans cet espace douloureux qui existe en nous, nous ne pourrions pas contacter nos rêves, l’un a besoin de l’autre pour exister.
    Cela donne du sens sur le fait d’HONORER cet espace de souffrance, n’est ce pas ?
    Merci de nous éclairer de ta propre lumière FC !
    Je t’embrasse.
    Vis un merveilleux WE.
    Maxime
    Lisez mon dernier article -> L’Histoire de l’Offre Irresistible de David LarocheMy Profile

  4. Maxime

    Yes !
    Excellente question, ma chère Iona !
    Et si tu la reformulais dans ces termes ?
    « Maintenant, POUR QUOI avais-je besoin de retrouver Sylvie outre que c’est une fille sympa ? »
    Est-ce que cela change ta vision des choses ?
    1- Tu as leur nouveau site http://www.lesjardiniersdeletre.com/ dans la liste des sites que « j’aime ».
    2- Et une vidéo en bonus :
    http://youtu.be/gjp6zHf0wBs
    Je te mets celle-ci car j’ai adoré ce pilier relationnel dans le couple :-)
    Lisez mon dernier article -> L’Histoire de l’Offre Irresistible de David LarocheMy Profile

  5. Marie-Odile

    Bonsoir Maxime,
    Merci de ton témoignage très clair et concis!! Je suis heureuse que tu concrétises tes projets!
    J’ai aussi assisté à la conférence de David , à Rennes , et timide aussi que je suis , j’ai même réussi à lui dire 2 mots sans bredouiller!! je t’ai aperçu avec tes amis , et vu ton intervention intéressante, mais la conférence s’étirant dans le temps plus la fatigue de mes journées bien remplies m’ont amenée à partir à 22h30.
    David a su être passionnant et percutant comme toujours !
    Un de mes premiers rèves se concrétise enfin à partir de ce soir .Je suis infirmière libérale et depuis 2ans 1/2 , dureté du métier et ingratitude des horaires oblige , je n’arrivais pas à trouver une remplaçante pour partir en vacances. Quand j’ai commencé la formation en 21 jours avec David , j’étais épuisée et ne comprenais pas pourquoi d’ailleurs!! Cette formation m’a beaucoup aidé à prendre conscience de ce que je m’imposais en ne m’arrêtant pas pour souffler , s’occuper des autres c’est bien , mais je pouvais aussi m’aimer en m’accordant du temps. J’ai donc réfléchis au pourquoi des échecs successifs de recrutement , et j’ai réalisé que j’entretenais la croyance que j’abandonnais mes patients si je m’absentais et que je n’avais pas formulé mes annonces d’une façon attractive . Je me suis donc mise dans la tête d’un
    remplaçant , en imaginant ce qu’il aimerait trouver sur place à mon cabinet et qui l’attirerait pour me remplacer et j’ai formulé l’annonce en parlant à ce remplaçant , en utilisant le’ vous’ à chaque phrase. Cela a été payant , pas moins de 15 appels en 1 journée, venant de toute la France, et c’est finalement une collègue d’un hameau voisin qui me remplace! Je suis en vacances pour 2 semaines , et là j’apprécie vraiment cette victoire sur mes croyances!! Et ce n’est que le commencement la réalisation de mes rèves! Je crois que le plus difficile c’est de réaliser le premier , les autres viendront plus facilement , car je vis déjà a une première victoire!
    J’aurai peut-être le plaisir de te voir à Nantes un jour , mon fils y habite , et je pense aller le voir bientôt.

    1. Maxime

      Bonjour Marie-Odile,
      Bienvenue et merci pour ton 1er commentaire.
      Je suis touché en le lisant car j’ai aidé mon ex-femme à s’installer en tant qu’infirmière libérale.
      En partant de 0, elle a travaillé tous les jours pendant 1 an, samedi et dimanche compris, en faisant des remplacements de collègues pour démarrer son activité et se créer sa clientèle.
      Je connais donc bien les efforts que cela représente et la fatigue que cela engendre.
      Oui, tu peux t’aimer en te consacrant du temps.
      Belle victoire sur tes croyances, bravo !
      L’as-tu célébrée ?
      La célébration du premier pas réussi va favoriser la réalisation des autres petits pas et cela va aller de plus en plus vite.
      Tu te rappelles la courbe exponentielle que David a tracé sur le paperboard ?
      A propos d’amour pour soi, je viens de te faire un cadeau sur ton groupe Facebook.
      Cette vidéo que je te dédie, c’est Suzanne, qui était également à Rennes avec nous qui l’a postée sur le 1er groupe.
      J’adore ces synchronicités.
      Là, dans l’instant, je me dis que ce serait dommage de ne pas en faire profiter les lecteurs de ce blog.
      Voici donc le lien de cette vidéo magique : https://www.youtube.com/watch?v=HRrFvapV4ms&feature=player_embedded

      Je te souhaite de bien profiter de tes vacances.
      J’aurai grand plaisir de te rencontrer quand tu viendras voir ton fils à Nantes.
      Tu sais comment me contacter !

      Vis un merveilleux dimanche.
      Maxime

  6. Iona

    Merci Maxime pour cette video ! C’est beau. Il y a tant de gens qui ne savent pas s’aimer !
    Excellent dimanche a tous. Et plein d’amour à vous tous.
    Iona

    1. Maxime

      Merci Iona pour nous inonder de toute ta belle énergie et de tes vœux d’amour :-)

  7. charlotte

    Bonsoir Maxime,

    relire tes questions sur le comment et le pourquoi et pour quoi
    m’interrogent.
    Comme en écho, j’entends ces voix qui m’empêchent d’avancer.
    Voix de peur et d’incertitude, oui, mais pourquoi?
    J’admire ta façon simple de donner de l’amour, de la sincérité
    Tu rayonnes. Je te connais depuis peu. Je me réjouis de te connaître.

    Bien amicalement

    Charlotte
    Lisez mon dernier article -> Santé et Régime des AbeillesMy Profile

    1. Maxime

      Bonsoir Charlotte,
      Oups, fausse manip, ma réponse vient de s’effacer !
      Comment je gère ma frustration ?
      1- Je l’accepte, je l’accueille et je lui offre tout mon amour.
      Surtout que c’était chouette ce que j’avais écrit.
      C’est ma manière à moi de m’honorer :-)
      2- Je me reconnecte à ton commentaire, au fait que j’ai été très touché de lire que tu te réjouissais de me connaître.
      Quand je vois à travers un retour comme le tien que ma passion d’aider, de transmettre, de partager, d’inspirer a atteint sa cible, je suis vraiment heureux.

      Je t’avais également partager ma vision sur ces voix de peur et d’incertitude.
      Plutôt que de me répéter, je préfère te poser la question.
      As-tu envie de lire mon point de vue ?
      2 indices : « l’action tue le stress » et « derrière toute peur, il y a un désir ».
      Qu’est ce que cela t’inspire ?

      Vis une merveilleuse soirée.
      Maxime

  8. hannah@technique Tipi

    Bonjour Maxime,
    Bravo, tu sembles surfer sur une grande vague de succès.
    C’est un excellent moment pour concrétiser ses rêves
    ou voir ce qu’on fait et comprendre que finalement, ça doit
    être très important pour nous puisqu’on le fait.
    j’aime beaucoup ces synchronicités où on vibre tellement
    d’enthousiasme que ce qu’on désire le plus au monde arrive!
    Lisez mon dernier article -> La dépression cherche à vous guérirMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Hannah,
      Merci pour ton appréciation :-)
      Je ne sais pas si je surfe sur une grande vaque de succès (Time will tell !), ce que je sais, c’est que j’avance, de petit pas en petit pas, et c’est ce qui compte pour moi !
      « ça doit être très important pour nous puisqu’on le fait ».
      Cette phrase m’interpelle car elle tombe sous le sens, non ?
      Nous faisons les choses qui sont importantes pour nous !
      En même temps, pourquoi y a-t-il des choses qui sont importantes pour nous et pour lesquelles nous ne passons pas à l’action (procrastination ) ?

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  9. Marc Murcia - ToutChange

    Bonsoir,

    cette histoire est très inspirante, remplie d’émotions et une grande source d’inspiration pour ceux qui la lisent.
    Un bel exemple de la loi de l’attraction grâce à beaucoup de détermination dans la poursuite de ses objectifs.
    J’ai découvert David Laroche récemment grâce à une vidéo et j’ai également été stupéfait par notre jeune Tony Robbins français (dans le bon sens du terme).
    Il est très inspirant. Dans cette vidéo il évoquait que les meilleurs communiquant étaient souvent des anciens timides car ils développent l’empathie, sont à l’écoute, s’intéressent aux autres … Vous en êtes la preuve !

    Merci pour cet article,
    à bientôt,
    Marc

    1. Maxime

      Bonsoir Marc,
      Bienvenue et merci pour votre commentaire.
      Quand je l’ai lu, j’en ai été profondément touché.
      Je suis vraiment heureux que cette histoire vous a inspiré.
      Mon dernier article date du 1er novembre.
      6 semaines déjà sans publier.
      La preuve pour moi que je suis dans un profond bouleversement avec un objectif en tête :
      Être encore plus une source d’inspiration pour mes lecteurs dont vous faites partie.
      Je veux aller vers encore plus d’intensité et d’authenticité.
      Début 2014 représente pour moi l’évolution vers mon être encore plus profond et avec encore plus de partages.
      A très bientôt et merveilleuses fêtes de fin d’année.
      Maxime

  10. Patrice

    Merci à toi pour ton témoignage très touchant !
    Maxime je pense et c’est personnel que pour progresser dans notre cheminement de vie il faut de l’énergie, de la patience mais aussi de l’argent et malheureusement beaucoup de personne n’ont pas cette chance ! J’aimerais énormément devenir coach parce que j’aime plus que tous aider les gens a avancé mais il me faut payer une formation !

    1. Maxime

      Bonjour Patrice,
      Voici l’extrait de ma réponse que je viens de te faire par mail :
      J’ai une très mauvaise nouvelle pour vous.
      Je ne peux absolument rien faire pour vous !
      La seule personne qui peut vous aider en 1er, c’est vous-même.
      En commençant par investir sur VOUS !
      Comme je le fais moi-même depuis plusieurs années.
      Et cela passe par changer votre mode de pensée et par des investissements financiers pour vous former.
      Et si vous vous dites « je n’ai pas l’argent », changez votre pensée par :
      « Comment je peux faire pour l’obtenir ?» et passez à l’action !
      Bon courage dans vos différents projets !
      Vivez une merveilleuse journée.
      Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge