«

»

Sep 13

L’Histoire de l’Offre Irresistible de David Laroche

David-Laroche_Maxime-Jacq

Une Offre irrésistible

Ce matin, jeudi 12 septembre 2013, 6h30. Je suis dans ma cuisine à préparer le café pour 2.

David Laroche vient me rejoindre pendant que Julie, sa compagne, continue à dormir sur le canapé du salon.

David pose son Macbook Pro sur le plan de travail, ouvre un fichier texte.
Il commence par taper des notes et me partage les idées qui lui viennent à l’esprit pour organiser une conférence à Nantes.
Son objectif ?
Créer un évènement pour attirer 300 à 400 personnes de Nantes et des environs à une conférence sur son thème de prédilection :  la confiance en soi.

Et cerise sur le gâteau, il me fait une offre irrésistible :
Il me demande à moi, Maxime Jacq, de collaborer avec lui pour l’organisation de cet évènement.

Comment se fait-il qu’il soit chez moi à cette heure là ?
Comment se fait-il qu’il me fasse cette offre irrésistible qui correspond pour moi à vivre un conte de fées ?

Vous aimez les histoires, je crois ?
Alors, laissez-moi vous raconter celle-ci !

J’avais un rêve !

Gamin, j’étais extrêmement timide.
J’étais introverti, j’avais peur de tout, je n’osais pas parlé aux gens.

A l’adolescence, j’étais terrorisé de parler aux filles , de peur de prendre un « râteau » ou une « veste » !

En même temps, je rêvais secrètement d’avoir cette aisance verbale, ce charme et ce charisme des acteurs de cinéma qui faisaient tomber des filles plus belles que le jour dans leur bras.
Et j’enviais mes copains de lycée qui étaient entourés de copines alors que je me tenais à l’écart, enfermé dans ma timidité et mon insécurité liée à la peur du regard et du jugement de l’autre.

Plus tard, quand j’ai commencé à travailler sur moi et découvert le développement personnel, pendant les stages que je suivais, j’étais encore la bête curieuse, un des seuls garçons dans un monde de filles.
Là, j’observais l’animateur ou le formateur et ses techniques d’animation, en même temps que j’étais acteur du stage ou du séminaire.
Ma petite voix à l’intérieur me disait : « ça pourra servir un jour« .

C’est comme si une partie de moi « savait », même si c’était inconscient à l’époque, que j’avais en moi les graines d’un grand communicateur.

 Une main levée qui change tout !

Fin novembre 2010, j’assiste à une conférence organisée par la MAIF sur le thème de l’argent.

Il se trouve que je manque cruellement d’éducation dans ce domaine et que ma relation à l’argent est une vraie catastrophe.
Philippe Geffroy, un des 2 intervenants, s’adresse au public en demandant si quelqu’un veut témoigner.
J’avais lu et entendu que si  je voulais développer mon aisance à la prise de parole en public, je devais saisir toutes les occasions pour prendre la parole quitte à me confronter à ma peur.

Le coeur battant la chamade, en état de fort stress, je lève la main, je prends le micro et je raconte, la voix chevrotante et remplie d’émotion une partie de mon histoire en relation avec l’argent.

Philippe Geffroy est touché par mon intervention, nous échangeons quelques mots à la fin de la conférence.

Le 6 décembre 2010, je lui écrivais dans un mail :
« Je suis convaincu que notre rencontre n’est pas fortuite et que nous aurons l’occasion de nous revoir et peut-être de collaborer ensemble, je ne sais pas encore sous quelle forme ».

Je ne croyais pas si bien dire !

Cela sera le début d’une fructueuse collaboration, avec l’organisation de 2 conférences et de 2 séminaires consacrés à l’argent, en 2011 et 2012 dans le cadre de l’association Langages.
Aujourd’hui, je considère Philippe comme un de mes amis les plus chers !

Ce soir là, j’ai planté la graine d’un futur dédié à la communication.
Cette graine, je l’ai cultivée, mois après mois, en m’entrainant encore et encore à cette prise de parole.
Les séminaires et les stages étaient un de mes terrains d’entrainement favoris !

Ce début d’année 2013 a été décisive pour moi avec le coaching de Lorenzo Pancino qui m’a aidé à vivre le lâcher-prise et à me faire sentir à l’aise devant la caméra !

Un autre choc émotionnel

David avec moi devant le paperboard que je regarde tous les matins.

David avec moi devant le paperboard que je regarde tous les matins.

En avril 2013, après ma prestation à Booster Gala, je découvre « par hasard » David Laroche dans une vidéo sur Youtube.
J’en tombe sur les fesses.
Je vois un jeune homme très à l’aise dans l’expression orale, qui s’exprime avec son corps, qui m’apparaît comme très congruent.
Je rêve un jour de m’exprimer comme lui.

Et là, de nouveau, un coup de pouce de la Vie :

Joëlle de Luzy, membre du groupe mastermind de Biba Pedron, annonce aux membres du groupe que David Laroche fait un webinar gratuit en « direct live » des États-Unis sur le thème de la confiance en soi.
Nous sommes le mercredi 31 juillet au soir.

Je prends une nouvelle claque !
En plus d’être charismatique, alors que je pense avoir appris pas mal de choses sur moi, depuis bientôt 2 ans que j’écoute les audios de Kevin Trudeau, j’entends de la bouche de David des concepts non encore intégrés en moi, notamment sur la manière de visualiser ses objectifs, sur la gestion des énergies et des émotions.

Je prends donc la décision de m’inscrire comme membre au pré-lancement de sa formation « 21 jours pour Libérer Votre Potentiel » et je me fais une promesse :

Je serais un jour partenaire de David, peu importe le temps que cela prendra !

 Des petits pas au quotidien

Ma stratégie est simple :

  • Me renseigner au maximum sur David, sur ses passions, sur ce qui lui tient à coeur
  • Intégrer en un minimum de temps le contenu de ses formations (revoir plusieurs fois ses vidéos, prendre des notes)
  • Être très présent dans les commentaires sous les vidéos et sur le groupe privé Facebook qui regroupe l’ensemble des membres de ce pré-lancement, en apportant un maximum de valeur ajoutée.

Le jour 8 de la formation, j’enregistre même une vidéo destinée à l’ensemble du groupe.

La voici :

L’exercice du jour 8 de la formation « Libérez votre potentiel en 21 jours »

 Le 15 août, au jour 12ème de la formation, j’ai la surprise de recevoir ce message de David :

« Bonjour Maxime,Je t’ai ajouté au second groupe facebook. Si tu le souhaites tu peux devenir une source d’inspiration pour ce nouveau groupe.Tu apportes beaucoup, voila pourquoi j’ai pensé à toi.Une 2eme chose, je suis en train de poser mon planning des conférences pour cette année, je n’avais pas prévu d’aller à Nantes et je vois que tu y habites.J’ai généralement un ambassadeur par ville.Souhaites-tu devenir l’ambassadeur de Nantes, je n’en ai pas encore et m’aider à organiser et promouvoir une conférence dans ta ville ?David »

Je le vis avec un mélange de joie, de gratitude et en même d’inquiétude.
Je communique au sein du groupe Facebook de la formation sur la 1ère partie du message mais je n’ose pas sur la 2ème, ma petite voix intérieure commençant à faire son travail de sappe :

  • Et si tu n’es pas à la hauteur ?
  • Es-tu digne de la confiance de David ?
  • Seras-tu capable de tenir tes engagements ?
  • David, c’est l’inconnu pour toi, là tu va jouer dans la cour des grands, comment tu vas t’y prendre ?

Vous la connaissez, vous aussi, cette petite voie qui vous tire en arrière ?

Me polariser sur le « pourquoi » et non sur le « comment »

Cette petite voix qui me tire en arrière, elle s’intéresse au « comment ».

Ce « comment » qui cherche à m’auto-saboter, c’est le mental qui cherche à me protéger de la douleur.
Donc, merci beaucoup à lui !
Il joue son rôle de protecteur en se focalisant sur le passé, sur ce qu’il connait, le connu.
Et de nouveau, je me retrouve dans ce contexte d’être face à l’inconnu.
Si j’écoute cette petite voix, je dis adieu à mes rêves.
Vous êtes d’accord ?

Heureusement, il y a une 2ème voix qui me dit :

  • Qu’est ce qui est important pour toi ?
  • C’est quoi ton pourquoi ?
  • C’est quoi ton rêve ?
  • Qu’est ce que tu as appris depuis 2 ans sur le pourquoi ?
  • Que peux-tu faire comme petit pas pour aller vers cet inconnu qui te fait si peur et qui en même temps te fascine ?

Je choisis donc d’honorer ma petite voix du « comment », de la remercier pour son rôle protecteur.
Je me polarise en même temps sur la petite voix du « pourquoi », celle qui donne du sens à ma vie et qui me tire vers le haut aujourd’hui.

Je continue donc à donner le meilleur de moi-même, à communiquer avec le groupe, à être au plus haut sur mon indice d’enseignabilité (ma capacité à apprendre et à accepter le changement).

Une date magique : 11 septembre 2013

11 septembre.
Dans l’inconscient de chacun, cette date est associée à la tragédie du 11 septembre 2001.
Tragédie pour moi car j’ai ressenti une charge émotionnelle intense en regardant les images du drame à la télévision.

12 années plus tard, cette date du 11 septembre me fera vivre une autre charge émotionnelle, mais dans le bonheur cette fois-ci : la rencontre en vrai de David Laroche, de cette personne qui me réveille tous les matins avec ses vidéos et qui incarne dans son attitude, dans son comportement, toutes les valeurs, les forces que je veux développer en moi.

Je me retrouve donc à Rennes, accompagné d’Agnès et de Suzanne qui ont également suivi la formation de David.

Je découvre « en vrai » David et Julie, sa chérie, et là, je prends une nouvelle claque : 2 personnes simples, ordinaires avec beaucoup d’humilité.

Et qui dégagent en même temps de la sérénité, une force intérieure tranquille.

Pendant plus de 2 heures, dans une énergie débordante, David développe 3 des 7 piliers qui boostent la confiance en soi :

Le 1er, la Destination, le 3ème, l’Organisation ou l’Action et le 5ème les Émotions.

Je découvre en « live » ce jeune homme de 24 ans faire son show, sans micro, alors qu’il y a plus de 60 personnes dans la salle.

Un nouveau coup de pouce de la Vie

A la fin de la conférence, je rejoins David, j’apprends qu’ils n’ont pas trouvé d’hôtel sur Rennes pour dormir, à cause du salon de l’Agriculture.

Je propose d’essayer sur Nantes, ce qui me permettra de passer plus de temps avec David et de parler de son offre de collaboration.

A Nantes, aucun hôtel de disponible non plus.

Voilà comment les circonstances de la Vie m’ont amené à lui proposer de l’héberger pour cette nuit là !

Merci la Vie !

Créer Votre Réalité

Suite à cette offre irrésistible de David, je me suis demandé comment créer pour vous, cher(e) lecteur et lectrice de ce blog, de la valeur ajoutée, vous montrer à l’aide d’un cas très concret comment vous pouvez créer votre réalité à partir d’un rêve, d’une idée.

J’ai donc décidé de vous partager, semaine après semaine, tous les vendredis, l’avancée de cette aventure.

Réussite, échec ? Début de réponse la semaine prochaine !

La question du jour

J’aimerai maintenant que vous vous exprimiez en répondant à cette questions dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Comment un de vos rêves s’est-il concrétisé dans votre réalité ?

J’aurai grand plaisir à répondre personnellement à votre commentaire :-)

Vous avez aimé cet article ? Cliquer sur « j’aime » et partagez-le !

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .

La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

    • Comment voir une opportunité dans chaque problème
    • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
    • L’identification des croyances qui vous enferment
    • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
    • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
DéveloppementPersonnel.org

 

 

 

Share

(37 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Luc (de Moralotop)

    « Un des secrets du bonheur est de demander beaucoup à soi-même et peu aux autres ».
    Citation qui n’engage que son auteur…

    Heureusement, c’est ce que tu sembles faire Maxime… :)
    Belle journée.

    1. Maxime

      Bonjour Jean-Luc,
      Je dirai même plus : donner le meilleur de soi aux autres !
      Merci de ton appréciation.

      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  2. Iona

    Bon jour Maxime !
    Félicitation tu as réussi.
    Voici un article qui m’a fait me poser beaucoup de questions à mon sujet. Pourquoi n’ai-je pas encore, comme toi des personnes avec qui j’aimerais travailler ? Pourquoi ce que fait David, ne m’intéresse pas en ce moment, autant que toi alors que j’en ai peut-être autant besoin que toi ? Je ne pense pas que cela vienne de mon mental car lorsque quelque chose est bon pour moi, je vibre et j’y vais.
    Je pense que seule mon âme a la réponse à toutes ces questions et me réserve quelque chose de plus adapté à ma personnalité.
    En ce moment, je reprends mes rêves et vérifie ce qui me fait vibrer à l’idée de les accomplir : donc le pourquoi. Ensuite le comment ? Je laisse mon âme s’en charger. Mes seuls pas dans l’affaire sont de rester dans la vibration de ce que je veux.
    Un petit truc qui m’a fait des frissons dans le dos, donc merci de le prendre pour un petit conseil amical : lorsque tu parles d’argent : « une vraie catastrophe » ajoute « jusqu’à maintenant » et cela change tout ton avenir !
    Une autre réflexion qui n’engage que moi : lorsque je te lis, j’ai l’impression que tu vas te réveiller et que tout cela n’était qu’un rêve !!! Tu le mérites donc tu l’obtiens : non ? Apprendre à recevoir cela te parle ? Comment réagir lorsqu’on nous fais un cadeau ? (l’extrême pour moi, est quand la personne me dit « il ne fallait pas, c’est trop beau ! »)

    Bonne dégustation de ta vie et merveilleuse journée à tous.

    Iona

    1. Maxime

      Bonjour Iona,
      Je suis heureux de te voir commenter régulièrement !
      Chouette !
      Réussi ? Je ne sais pas.
      Un premier petit pas, sûrement !
      En tout cas, je l’ai célébré dans mon coeur.
      J’adore que tu te laisses guider par ton âme.
      Cela me booste de lire ça.
      J’ai adoré aussi ton conseil sur l’argent.
      Surtout qu’effectivement, après m’avoir relu, ce que j’ai écrit peut prêter à confusion.
      Je parlais de novembre 2010 pour le côté « catastrophe » !
      Depuis 3 ans, j’ai beaucoup travaillé sur ce point, sur mes croyances aussi.
      Transurfing m’a permis de m’ouvrir à un autre champ de conscience avec cette phrase qui m’a marqué :
      « Ce n’est pas moi qui ait besoin d’argent, c’est l’argent qui a besoin de moi ».
      J’ai besoin de nourrir des valeurs profondes de contribution dans ma relation à l’argent.
      Surtout quand je sais que l’argent est un amplificateur de tout ce qui vibre à l’intérieur de moi.
      Investir sur moi d’abord, créer de la richesse en réinvestissant dans mon entreprise, contribuer à rendre le monde meilleur, voila ce qui m’inspire.
      J’ai besoin de donner du sens à ce que je fais.
      Merci encore de ta dernière remarque.
      Depuis que j’ai appris que le fonctionnement du cerveau, c’est de répondre aux questions, je me pose cette question :
      « Qu’est ce qui fait que je mérite ce que je vis et tous les cadeaux que la Vie m’offre ? »
      Merci Iona, tu me permets d’ouvrir un nouvel espace en moi de gratitude.
      Recevoir un cadeau, c’est un véritable apprentissage !
      C’est comme quand tu dis « merci » et que tu entends « de rien » comme réponse.
      C’est tellement plus agréable de répondre « avec plaisir » au « merci » :-)

      Oui, j’ai à coeur de déguster ma vie !
      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  3. zenie

    Bonjour Maxime, ravie de lire ton avancée, je suis super contente pour toi !

    J’ai toujours voulu des choses que la Vie semblait me refuser c’est pénible à force ! Ca c’était ce que je croyais à l’époque car je voulais tout, tout de suite.

    Aujourd’hui, je comprends que la Vie a entendu tout ça et que tout ce que je vis n’a d’autres but que de me mener à cela jour après jour, apprentissage après apprentissage.

    Avant de me donner des cadeaux, il a fallu que j’apprenne à vivre selon son rythme et non selon le mien. La patience, l’acceptation et la compréhension que tout ce qui arrive sert à mon évolution étaient des bases que je n’avais pas.

    à bientôt !

    zenie
    Lisez mon dernier article -> RenaîtreMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Zenie,
      Je suis content que tu sois super contente pour moi.
      Merci Zenie.
      Je suis touché de le lire.
      Oui, c’est vrai, la vie est une suite d’apprentissage.
      Au fait, si tu rêves à quelque chose et que tu le veux tout de suite, voici ce que dit Mike Dooley dans son interview par Lilou Macé.
      Entre parenthèses, ce sont mes propres commentaires.
      1- Définir ce que tu veux de manière générale (laisser l’univers s’occuper des détails)
      2- Aller dans le détail pour générer l’excitation, l’enthousiasme (ce que j’appelle le désir ardent, la vibration dans les tripes)
      3- Faire les petits pas pour le mouvement (le mouvement crée de l’énergie)
      4- Aimez-vous (émotion de gratitude)
      5- S’engager au lieu de le faire par devoir (le succès ne tient qu’à une décision, je le fais parce c’est important pour moi, j’y mets du sens)
      6- Éclairer le chemin des autres (offrir le meilleur de soi-même aux autres)
      7- Garder la foi (ne pas mettre de limite de temps, cela arrivera au moment le meilleur pour nous, se détacher du résultat)
      8- Le rêve est né quand tu n’as pas l’abondance (c’est le fameux contraste qui permet d’avancer et de grandir)

      Effectivement, tout commence par les bases.
      Les bases, les bases et encore les bases !

      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  4. Agnès

    Hello Maxime,
    Ton article m’a beaucoup fait de bien.
    Merci à toi pour le déroulement de tes objectifs qui prennent vie de plus en plus.
    J’ai aimé partager cette expérience concernant la conférence de Rennes de David sur la confiance en soi. Plein de petits détails entendus lors de la conf. viennent étayer mon chemin d’évolution.
    J’ai aimé cette improvisation de dernière minute tous ensemble, et ce, même si mon expérience à été différente de la tienne.
    Chapeau bas à ces deux jeunes qui mettent les pieds dans la fourmilière pour faire avancer la communication sous un autre angle. Une vraie implication, des clés, de l’action et tout un réseau qui s’anime, se construit pour le bien de tous.
    Quelle leçon d’application, de construction efficace j’ai entendu dans la voiture. Waouh !
    Pour ma part ce qui se met en place réellement depuis un an :
    En début 2012, j’avais le sentiment d’aller toujours dans la même direction avec un relent de déception et de fatigue ensuite permanent.
    Quelque chose ne collait pas.
    1) Aussi pour la première fois je décidais de changer totalement d’orientation en faisant transurfing. C’était mon premier acte posé pour ma construction autrement.
    2) Puis je me suis dit intuitivement que cela devait s’accompagner d’un enseignement encore plus subtil au niveau de mon âme. Et l’univers m’a amené dans cette direction en juillet de cette année avec un enseignement particulier.
    3) Pour la suite de ma construction, il me fallait trouver des formations.
    Un coaching, un enseignement plus dans la matière afin d’asseoir, d’incarner correctement qui je suis.
    Assumer, mettre en action, en application la nouvelle personne que je deviens, tout autant que mes projets.
    Pour moi l’un ne va pas s’en l’autre pour m’épanouir.
    Donc aussitôt entendu un webinar de David Laroche, je me suis inscrite aux 21 jours pour commencer un nouveau cursus.
    Là tout comme pour transurfing, j’étais très fière de poser cet acte même si je sortais d’avantage de mes habitudes. Et je savais que je continuerai avec l’Académie de la Réussite sur un an qui commence bientôt.
    Et mon planning est déjà bouclé pour 2014. ;-)
    Bonne journée
    Agnès

    1. Maxime

      Bonjour Agnès,
      Merci de ton partage.
      Ma contribution à ton bien-être me fait du bien.
      J’étais heureux également de te savoir à mes côtés pour vivre cette conférence à Rennes.
      Je me doutais que tu allais repartir avec beaucoup de richesse.
      Et à te lire, ça a été effectivement le cas :-)

      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  5. Fée Clochette

    Bonjour Maximaxou
    Ce sont des larmes de joie qui coulent sur mes joues – Ma vison était juste lorsque dans ce parc de l’Abbaye de Rhuys j’avais en 2004-2005 ?, comme un flash, vu « le nouveau Maxime » (à cet instant je ne connaissais encore pas ton prénom), c’était inscrit dans ton énergie – Que pourrais-je dire à tes lecteurs ? si non que d’y croire, de se faire confiance, tu es tellement l’exemple d’un chemin de transformation ….
    Je t’embrasse et dès que cette date de conférence est fixée vite vite je la bloque sur mon agenda.
    PS : aurais-tu changé ton canapé ?? hi hi !!!
    Fée Clochette

    1. Maxime

      Bonjour Fée Clochette,
      Je suis très touché de l’expression de ton émotion.
      Je me souviens très bien de ce passage en juillet 2004, c’est mon premier stage sur la psychosynthèse.
      Bientôt 10 ans de cette belle amitié qui nous unie.
      10 ans de haut et de bas, de conflit, de séparation liés aux jeux d’ego, de retrouvailles.
      Et aujourd’hui, pour moi, c’est comme une évidence que quelque chose s’est posé, quelque chose de solide.
      J’ai l’image de racines en tête, des racines qui me font sentir que notre relation est profonde aujourd’hui.
      Merci à toi d’exister !
      Je t’embrasse et te fais un gros Hug !
      Vis un merveilleux WE.
      Maxime
      PS: En plein boulot avec David, j’ai oublié de demander à Julie comment elle a dormi sur la banquette.
      Et non, la banquette n’est pas encore changée !

  6. Bernadette GILBERT

    Bonjour Maxime,
    Le travail qu’on fait sur soi est le plus payant…
    Un rêve qui s’est réalisé ? Des tas. Je crois que, dans l’ensemble, j’ai à peu près toujours mené la vie de mes rêves. A une différence près : c’est seulement maintenant que je réalise la chance que j’ai eue et que je m’exerce à la gratitude.
    Bravo pour ce chemin que tu traces et qui doit donner confiance à une foule de gens qui, pourtant, n’auraient jamais cru possible d’avancer. Comme tu dois te sentir bien !
    Merci pour ce témoignage et ces astuces et à bientôt !
    Lisez mon dernier article -> La cannelle au secours de la glycémie et de la maladie d’AlzheimerMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Bernadette,
      Oui, c’est vrai, le travail sur soi est plus payant que de vouloir changer les autres.
      C’est une sacrée habitude à changer.
      C’est quoi le plus beau rêve dont tu es la plus fière dans sa réalisation ?
      Chouette cadeau que tu te fais là en t’exerçant à la gratitude.
      La gratitude, c’est me relier à la vie, honorer le fait que je sois un élément du tout connecté au tout.
      Élever mon niveau de conscience pour faire grandir cette émotion de gratitude, encore et toujours.
      Saisir chaque occasion pour remercier.
      Me poser la question :
      « Qu’est ce que j’ai fait aujourd’hui que je peux célébrer et honorer, dont je peux être fier de moi ? »
      Une simple question mais qui peut changer le chemin d’une vie.
      Tu vois Bernadette, ce qui me fait me sentir bien, c’est cette valeur de contribution que je découvre en moi et qui m’apparaît comme chevillée au corps.
      Je ne pensais pas que cela avait autant d’importance.
      Je me découvre au plus profond de moi en parcourant ce chemin vers moi-même et la plus belle de mes récompenses, c’est justement d’imaginer que par mon exemple, les personnes qui me lisent vont pouvoir s’en inspirer et en faire autant.
      Il y a un an, je n’aurais jamais osé annoncé publiquement mon défi de créer ce séminaire en partant de 0.
      J’étais trop attaché au résultat, à la notion d’échec ou de réussite.
      Au fil des mois, à force d’écouter les audios de mes mentors, à transmettre et à expérimenter le modèle Transurfing, j’ai pu basculer dans une vision en lien avec la dynamique de la vie.
      C’est passé d’un concept mental à une prise de conscience corporelle qui a pris corps, justement, grâce à toutes les petites actions, les petits pas du quotidien.

      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  7. Christine Votre Efficacite Personnelle

    Bonjour Maxime,

    Je sais maintenant qui est ce fameux Maxime que tu as évoqué à plusieurs reprises lors des RV du lundi au Mastermind. :-)

    C’est notre Tim Robbins français en fait. Il a une belle énergie positive à laquelle tu dois, en effet, bien t’accorder.

    Beau parcours et belle synchronicité tu as trouvé tes clés.

    Bien amicalement,
    Christine
    PS : Je partage sur les réseaux sociaux
    Lisez mon dernier article -> Histoires à méditer : amour et rêvesMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Christine,
      Sympa, le lapsus du début de ton commentaire entre David et Maxime !
      Oui, tu as raison !
      David a l’étoffe en lui du Tim Robbins français.
      C’est ce que lui a dit Biba, d’ailleurs, quand il est venu l’interviewer à Miami.

      C’est incroyable comment sa formation m’a aidé sur le côté énergie et ma posture du corps.
      Je me tiens beaucoup moins vouté, je pense à tenir ma tête droite.
      Grâce aux exercices du trampoline du matin, j’initialise mon corps à se tenir droit et je suis de plus en plus à l’écoute de ma posture corporelle, ce qui me permet de la corriger et de rester dans une haute énergie tout au long de la journée.

      Merci pour ton partage sur les réseaux sociaux :-)
      Vis un merveillleux WE.
      Maxime

  8. Jean

    Bonjour Maxime,
    Ce n’est pas la première fois que tu parles du « pourquoi » et du « comment », et ça m’interpelle parce qu’on apprend beaucoup tout au long de la vie à s’interroger avec le « comment ». J’ai été consultant en qualité à une époque, et on ne parlait que de « comment ». (les fameuses procédures)
    En cours de PNL également : la PNL servant aussi à la psychothérapie, on se fait un devoir de ne pas savoir « pourquoi » le patient a tel et tel problème. Le « comment » étant en l’occurrence synonyme d’accès à la solution. D’ailleurs, il existe en PNL des protocoles qui sont en fin de compte des procédures.
    Tu me fais vraiment toucher du doigt cette notion de « pourquoi », qui est au final fondamentale, et surtout le « pour quoi ».
    Merci Maxime d’insister là dessus, ça me « réveille » et je vais tâcher de répondre à ce « pour quoi ».
    Je t’embrasse.
    Lisez mon dernier article -> Etes-vous plutôt Visuel, Auditif ou Kinesthésique ?My Profile

    1. Maxime

      Bonjour Jean,
      Je suis content d’avoir contribué à te réveiller avec cette notion du « pourquoi » et du « pour quoi ».
      Au fur et à mesure que je me pose ces 2 questions, je quitte de plus en plus le mental pour aller vers qui je suis, vers mes valeurs profondes.
      Tu parles de PNL.
      Sais-tu que David a auto-financé 6 fois le stage de base de PNL pour en intégrer encore et encore les concepts ?
      Et pourtant, c’est lui, après Kevin Trudeau qui m’a permis de comprendre le sens profond de cette question du « pourquoi » avec ces 2 questions :
      > Qu’est ce qui est important pour vous ?
      > Quel est le prix à payer (émotionnellement) si vous ne faites rien pour changer ?

      Je t’embrasse.
      Vis un merveilleux WE.
      Maxime
      Lisez mon dernier article -> L’Histoire de l’Offre Irresistible de David LarocheMy Profile

  9. Jean-Luc (de Moralotop)

    Oui, je souscris.
    Donner le meilleur de soi aux autres, c’est comme pour les cadeaux : il y a souvent plus de plaisir à les faire qu’à les recevoir :)
    Lisez mon dernier article -> Langage verbal, langage non verbal, choisissez !My Profile

  10. Iona

    Bonjour Maxime,
    « Qu’est-ce qui fait que je mérite … » : permets moi d’y répondre. Comme tous les êtres humains tu es unique et donc naturellement, le meilleur pour quelqu’un !
    Je te remercie de l’attention que tu portes à ma présence sur ton blog. J’aime les échanges et si je peux apporter un plus dans la vie de quelqu’un c’est avec plaisir. D’autre part, je n’oublie pas que tout est miroir et que si je te dis que quelque chose m’a interpellé, j’en prends leçon pour savoir ce que cela représente en ce qui me concerne. Quand on critique quelqu’un c’est soi-même que l’on critique en positif comme en négatif !
    Passe un bon weekend.
    Iona

    1. Maxime

      Bonjour Iona,
      Tu es unique et exceptionnelle !
      Comme chacun de nous !
      Je ne m’imaginais pas qu’en me posant la question « Qu’est-ce qui fait que je mérite … » , c’est de toi dont allait venir la réponse !
      « Comme tous les êtres humains tu es unique et donc naturellement, le meilleur pour quelqu’un ! »

      A tous mes lecteurs :
      Quand vous avez une question à vous poser, quelque chose qui vous interpelle, posez-vous la question sans chercher la réponse.
      Et soyez attentif à votre environnement, c’est souvent l’environnement qui va vous fournir le signe ou la clé que vous souhaitiez connaître.
      3 exemple concrets :
      1- Ma relation à l’argent :
      Cela faisait des années que je désirais travailler sur ce point.
      Et l’univers m’a offert ce que je demandais sur un plateau : faire la connaissance de Philippe Geffroy.
      La cerise sur le gâteau ?
      Une belle amitié de coeur avec Philippe et Sylvie, son épouse, a germé de cette rencontre.
      Sans compter toutes les rencontres dans le cadre des 2 sémianires organisés en commun, dont Françoise Caroline, fidèle lectrice de ce blog et que je salue au passage.
      2- Rencontrer des mentors qui vibrent « argent = énergie = amour ».
      Je découvre successivement le concept de la Lyoness, les enseignements de Kevin Trudeau et enfin David Laroche.
      En m’imbibant de leurs idées, c’est tout mon être qui change en profondeur, c’est le terreau qui révèle mon essence d’être.
      Cerise sur le gâteau :
      L’offre irrésistible de David plus proposition d’écrire un article invité sur son blog.
      3- Trouver un partenaire financier pour développer mon activité
      Le téléphone sonne juste à l’instant.
      C’est Thierry, un ami de Rennes qui m’appelle pour me proposer un rendez-vous demain après-midi pour assister à une réunion d’opportunité d’affaire.
      Même si, à priori, j’ai d’autres priorités, je me dis que j’ai peut-être l’opportunité de rencontrer quelqu’un pour qui ce sera moi qui pourra être une opportunité.
      A moins que le lieu soit la salle que je recherche pour la conférence de David Laroche ?
      Qui sait ?
      La réponse la semaine prochaine !

      Ayez foi dans la Vie.

      Le monde est notre miroir, Iona, tu as bien intégré ce concept de base et tu en prends la responsabilité.
      Magnifique :-)
      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

      1. Iona

        Je reboondis sur ce que tu viens de dire …
        J’ai rencontré Sylvie lors de séminaires où elle intervenait à Paris il y a plusieurs années. Puis sa vie à changée et elle n’intervenait plus dans l’association. J’étais déçue de ne plus avoir de contacts avec elle. Puis, dernierement, je me suis inscrite sur Facebook et qui je retrouve dans tes amis ?
        Comme diraient les « moldus » « le monde est petit ». Moi, je dis « Mr hasard n’existe pas » : MERCI A L’UNIVERS.
        Maintenant, pourquoi avais-je besoin de retrouver Sylvie outre que c’est une fille sympa ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge