«

»

Juin 06

Comment j’ai bravé ma peur du vide et de l’inconnu

Peur du vide et de l'inconnuSamedi 1er juin 2013, c’est le jour où j’ai bravé ma peur du vide et de l’inconnu !

Il est 18 h33.
Je suis assis au bord de l’avion de Vendée Évasion Parachutisme, 4000 m de vide en dessous de moi, juste retenu par Pierre-Yves, parachutiste professionnel avec plus de 11000 sauts à son actif !

Pierre-Yves me tire la tête en arrière sur sa poitrine et me demande de regarder sur la gauche Allan, le caméraman qui va nous accompagner dans ce saut en parachute tandem avec 2500 m de chute libre.

J’ai pris l’option VIP, avec 2 caméras vidéos pour garder le plus d’images de cette expérience.
J’étais loin d’imaginer, quand j’ai passé ma commande, que j’allais avec un immense plaisir vous partager aujourd’hui cette expérience hors du commun dans mon blog.
J’en ai même profité et j’ai eu le grand plaisir de m’adresser à vous, chers lectrices et lecteurs de ce blog  pendant le tournage.
Je garde bien entendu le meilleur pour la fin !
Vous allez trouver la vidéo à la fin de cet article :-)
Avant de vous précipiter pour aller la regarder, prenez le temps de lire l’intégralité de cet article, les photos que j’ai choisies pour vous sont magnifiques et vous allez vivre comme si vous y étiez cette expérience hors du commun de sortie de ma zone de confort.

Concernant les photos, cliquez sur chacune d’elle pour les voir en grand format, vous allez vous régaler :-)

 

Peur du vide, quel vide ?

Peur-vide-inconnu_b

Je plonge dans le vide pour 1500 m de chute libre

Pierre-Yves fait un signe à Allan et nous basculons tous ensemble en avant dans le vide.

J’ai à peine le temps de réaliser que je tombe en chute libre que je sens la force de l’air glacé sur mon visage et mes mains ainsi que le bruit de l’air dans mes oreilles.

Je ne m’attendais pas à ça du tout !

Je m’attendais à avoir le souffle coupé, à avoir l’estomac qui me remonte dans la gorge, à me sentir tomber comme une pierre.

Rien de tout cela !

En fait, je réalise que je viens de changer de monde, comme une nouvelle naissance, du monde de la terre avec un support solide sous mes pieds (y compris quand j’étais dans l’avion) au monde aérien avec un autre type de support, l’air, qui nous apporte sa résistance et sur lequel nous prenons appui, grâce à la vitesse de la chute de 200 km/h.

Grâce à cette expérience, je peux donner sens à cette citation sur la foi : c’est une fois que j’ai plongé dans le vide que je permets au parachute de s’ouvrir. L’un ne peut pas exister sans l’autre.

Sortir de ma zone de confort

Peur-vide-inconnu_c

Le V de la Victoire ou de la Vie avec Pierre-Yves comme Ange Gardien !

Contrairement aux fois précédentes où c’est la vie qui m’a obligé à sortir de ma zone de confort pour grandir et évoluer, cette fois-ci, j’ai choisi délibérément de sortir de ma zone de confort en affrontant ma peur du vide et de l’inconnu.

Et j’ai pu constater en vivant cette expérience que la panique que je ressentais avant le saut n’était en fait qu’une illusion créée de toute pièce par mon mental.

Grâce aux enseignements de Transurfing et notamment au module 3 consacré à l’argent, aux buts et aux rêves, j‘avais déjà expérimenté en conscience cette sortie de la zone de confort.
Je connaissais la théorie : en sortant volontairement de ma zone de confort, en passant à l’action, je mettais le mental devant le fait accompli.
Et par le pouvoir de la répétition, j’élargissais ma zone de progression.

Je me suis donc fixé comme objectif de sortir au moins une fois par semaine de ma zone de confort.
Je vous partage régulièrement mes passages à l’action qui vont dans ce sens.
Cela me donne l’occasion de vous partager mes défis à relever pour cette fin de mois de juin.

Mes 3 prochains gros défis d’ici la fin de ce mois

  • 1er défi : La réalisation de l’offre du séminaire « Construisez des Relations Authentiques« , séminaire que je vais animer à Nantes avec mon ami Philippe Chaussende les samedi 29 et dimanche 30 juin 2013.
    Si ce thème résonne pour vous, réservez ce week-end dans votre agenda dès aujourd’hui !
    Avec Philippe, nous avons visité et réservé hier la salle.
    Le lieu est très facile d’accès, dans la verdure, vous allez adorer !
  • 2ème défi : La mise en ligne de mon offre de coaching via Skype.
    Le nom du site est déjà réservé, il s’appelle www.creer-sa-realite.com
  • 3ème défi : Documenter le site www.transurfing-ouest.com dédié aux séminaires Transurfing que je vais co-animer avec mon amie Véronique Simon, coach Transurfing certifié, à partir d’octobre prochain.
    Le premier « trajet » de 4 modules aura lieu à La Roche  Sur Yon, en Vendée.
    Toutes les informations vont être très vite disponibles sur le site www.transurfing-ouest.com

L’estomac me remonte dans la gorge !

Peur-vide-inconnu_d

Vous avez-vu ma tête liée à la décélération ?

Comme d’habitude, j’écris cet article en « live ».
Je ne pensais pas vous faire part des précédentes annonces dans cet article !
Vous êtes vraiment des privilégié(e)s :-)

Je reviens à ma chute libre !

La chute libre a durée à peu près  1 mn.
C’est long et c’est court à la fois !
Mon corps s’habituant à ce que je ressens (le froid, la pression de l’air sur ma peau qui se déforme et qui se plaque sur mes os, le bruit dans les oreilles), je commence à apprécier la situation.

Et BOUM !

Pierre-Yves venait de faire signe à Allan qui nous filme et qui prend également des photos qu’il va ouvrir le parachute.
Pris par l’observation de mes sensations, je ne prends pas conscience du message.
Je sens la main de Pierre-Yves qui presse ma poitrine contre la sienne et je sens un choc intense me traverser des pieds à la tête.
C’est là que je réalise que Pierre-Yves vient d’ouvrir le parachute.
Je le vis d’autant plus intensément que de nouveau, je passe dans un nouveau monde !

Un 3ème monde en moins de 2 minutes !

Imaginez !

J’étais à plat ventre, je sentais le vent me frapper le visage (imaginez rouler à plus de 200 km/h avec la tête par la fenêtre ouverte), le froid me piquer la peau et en moins de 5 secondes, plus une seule résistance au niveau du corps, ça a basculé dans une énorme tension au niveau des cuisses et des épaules.
Les harnais ont été calculés pour résister à une charge de 2,5 tonnes, soit 25 fois le poids d’un homme de 100 kg.
je comprend maintenant la raison de cette marge de sécurité !

Maintenant, après le choc lié à l’ouverture du parachute, je vis quelque chose de très doux.
Il ne fait plus aussi froid qu’à 4000 m, je sens la brise de l’air sur ma peau qui a le temps d’être réchauffée par le soleil et le seul bruit que j’entends est le claquement de la toile au dessus de nos têtes et la voix de Pierre-Yves qui me demande si tout va bien.
Vous avez un aperçu de ce que j’ai entendu dans la vidéo de la fin de l’article.

Une vue à couper le souffle !

Peur-vide-inconnu_e

Je tiens les commandes  du parachute et tourne sur la droite

Il me reste encore quelques minutes pour savourer la vue qui est absolument magnifique.
Sous mon regard s’étale la côte vendéenne, éclairée par le soleil qui commence à décliner.

Je me suis déjà habitué à ces nouvelles sensations.
Je suis impressionné par la capacité du corps à s’adapter à un nouvel environnement.

Je  me sens léger, en sécurité, avec la voix rassurante de Pierre-Yves qui est là pour me guider.

Pierre-Yves me propose de prendre les commandes  du parachute.

C’est très simple en fait !

  • Pour descendre plus vite, donner de la vitesse, je lève les bras vers le haut
  • Pour ralentir la descente je tire vers le bas
  • Pour tourner à droite, je tire le bras droit vers le bas et lève le bras gauche
  • Pour tourner à gauche, je tire le bras gauche vers le bas et lève le bras droit.

Rien de plus facile !

Et en même temps, de nouveau une grosse surprise.
Je me vois exercer un gros effort pour tirer sur les poignées.
Mes « petits bras musclés » ;-) sont mis à l’épreuve.
j’imagine que c’est lié à la portée de l’air sur surface de la voile qui doit supporter le poids de 2 personnes au lieu d’une.

Cerise sur le  gâteau, Pierre-Yves reprend les commandes et m’offre des boucles ou l’on tourne sur nous-même.
Superbe idée !
Mon estomac n’aime pas du tout mais pas du tout.
Là  dernière fois que j’ai ressenti cette sensation, c’était dans un manège de fête foraine et j’ai vécu une des hontes de ma vie !
J’avais vidé mon estomac à chaque fois que j’avais la tête en bas !
Cette fois-ci, je tiens le choc.
Ouf !

Un atterrissage tout en douceur

Peur-vide-inconnu_f

Je lève mes jambes avec mes mains pour faciliter l’atterrissage

Nous avons sauté juste à l’aplomb de l’aéroport des Sables d’Olonne.
J’ai donc eu le temps de voir le terrain d’atterrissage d’assez haut.
Même avec l’estomac barbouillé, j’ai apprécié la descente finale.
Je ne suis même surpris à cherche ma voiture sur le parking !

Je me sens privilégié, sans doute lié au choix VIP de la prestation.
j’ai sauté en premier de l’avion et j’ai atterri le dernier.

J’ai donc profité au maximum de cette expérience hors du commun.

Les instructions disaient que pour assurer dans de bonnes conditions l’atterrissage, je devais lever haut les pieds en soulevant mes cuisses avec mes mains.
Regardez sur la photo !
Cliquez dessus pour la voir en grand format et vous verrez combien je suis crispé !
je veux tellement bien faire que Pierre-Yves est obligé de me dire de poser les pieds sur le sol.

Allan m’attend avec le grand sourire qui le caractérise.
Je ne veux rien laisser paraître de mon état intérieur et je lui répond par un grand sourire pour lui manifester ma satisfaction.
Après avoir regardé la vidéo, vous me direz dans vos  commentaires si ça se voit que j’ai l’estomac dans la gorge !
j’ai ma fierté de mec, quand même !!
Ce n’est qu’ensuite que mon corps me trahira quand une personne de l’équipe me dira que j’ai le visage tout blanc !

La vidéo de mon « exploit »

Bien entendu, j’ai gardé le meilleur pour la fin :
la vidéo réalisé par Loïc, le monteur de L’équipe de Vendée Évasion Parachutisme.
Avec ce qu’il a réalisé, j’ai un exemple de là où je souhaite arriver au niveau pour la réalisation de mes futures vidéos !
Pour la visionner et la faire démarrer, cliquez au centre de l’image ou sur le lien qui figure juste en dessous !

Comment j’ai bravé ma peur du vide et de l’inconnu !

Des remerciements mérités

J’en profite pour remercier chaleureusement toute l’équipe de Vendée Évasion Parachutisme pour leur dynamisme, leur dévouement à être aux petits soins pour nous et leur professionnalisme, que ce soit Carine à l’accueil avec qui j’ai eu de nombreux échanges pour caler une date de rendez-vous qui me convienne, pour la mise en ligne de cette vidéo sur Youtube également.
Je n’ai pas retenu tous les prénoms, mais chacun des membres m’a surpris par sa gentillesse et sa disponibilité pour répondre à chacune de mes questions.
Donc un grand coup de chapeau à toute l’équipe !

La question du jour

J’aimerai maintenant que vous vous exprimiez en répondant à cette question dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Avez-vous vous-même dépassé une de vos peurs et comment l’avez-vous vécu ?

J’aurai grand plaisir à répondre personnellement à votre commentaire :-)

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.
Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .
La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

  • Comment voir une opportunité dans chaque problème
  • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
  • L’identification des croyances qui vous enferment
  • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
  • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
Share

(36 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Alexandre@Referencer Son Site

    Bonjour,

    Halala, voici le rêve que je doit accomplir aussi dans ma vie. Faire un saut en parachute !
    Bravo ! Vous avez beaucoup de courage.
    Je vous admire..

    Amitiés,

    Alexandre
    Lisez mon dernier article -> Comment faire des liens vers votre site avec IMT Website SubmitterMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Alexandre,

      Bienvenue et merci pour votre 1er commentaire.
      Je suis touché par votre admiration.
      En fait, cette expérience m’a permis de vraiment prendre conscience que les peurs du mental ne sont qu’illusoires.
      Ce que j’ai vécu n’a rien à voir, mais alors rien à voir avec ce que j’imaginais !
      Je vous invite à vous autoriser à vivre votre rêve.
      Je viens de trouver ce site qui est à moins d’une heure de chez vous !
      http://www.pcf.ch/fr/saut-en-tandem.html
      Alors, vous vivez l’expérience et vous m’écrivez un article invité que je publie sur ce blog ?
      Nous pourrons ainsi comparer notre vécu !

      Vivez une merveilleuse soirée.
      Maxime

  2. Justine

    Wouhaaaa!!!!

    Je passe à l acte jeudi et je suis mort ensemble trouille. Que ce soit de faire une crise cardiaque ou que le parachute ne s’ouvre pas. Le fait de voir et de lire que ce sont des peurs mentales me rassure un tout petit peu.
    Je le fais comme toi dans le but de dépasser ma peur et de lâcher prise…
    Suite au prochaine épisode…

    1. Maxime

      Bonjour Justine,
      Bravo pour ta décision de passer à l’action et de braver tes peurs mentales. ;-)
      Alors, quel est le prochain épisode ?

      Avec gratitude.
      Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge