«

»

Mar 29

Gérer le doute

Le doute

Les affres du doute

Comment gérer le doute

Le doute, c’est le thème de l’article de cette semaine.
Je viens de le choisir parce que depuis quelques semaines, le doute est revenu en force dans mes pensées.
J’avais beau appliquer toutes les techniques que j’ai apprises, les « rats » dans ma tête étaient toujours en train de s’exprimer.

Et aujourd’hui, petit miracle.
Un évènement s’est passé dans ma journée qui, instantanément, a bouleversé la forme de mes pensées.

Laissez-moi vous le partager.

Qu’est ce que le doute ?

Le doute, je connais depuis que je suis tout petit.
Dès que je faisais quelque chose qui me semblait bien et que je recevais comme réponse « Non, ce n’est pas bien, Maxime, ce que tu as fait », je basculais aussitôt dans le doute.
C’était particulièrement frappant à l’école lorsque je faisais des exercices.
je cherchais toujours l’approbation de la maîtresse pour vérifier si j’avais « bon » ou pas.
A force de répétition, j’ai fini par perdre petit à petit toute confiance en moi et à chaque fois que je faisais quelque chose, j’en étais arrivé à avoir en permanence ma petite voix dans ma tête qui me disait: « Et si tu te trompais, Maxime ? »
Bien entendu je pensais que tout le monde était comme moi et pensais comme moi.

Ma rencontre avec la confiance en soi

Un jour, j’ai rencontré une nouvelle copine.
Son nom ? La confiance en soi.

J’ai essayé de lui faire du charme (c’est une de mes spécialités, n’est ce pas les filles ? ;-)) mais ça n’a pas duré longtemps.
Le doute revenait souvent à la charge.
La confiance en soi restait quelques jours et dès la première contrariété, elle disparaissait pour laisser sa place au doute.
Alors, je me suis habitué à le côtoyer au quotidien, mais sans en avoir conscience.
J’étais mes pensées, je m’identifiais à mes pensées.

 1ère prise de conscience

Il m’a fallu attendre 50 ans pour découvrir que j’avais tout faux, que j’étais en train de m’auto-saboter, que j’étais en fait sous l’emprise de mon mental, de mes peurs, que j’agissais à l’inverse de mes propres intérêts.
Ensuite, j’ai découvert que je n’étais pas mes pensées, que j’avais une conscience et que je pouvais observer et même écouter ma petite voix dans la tête.
Par moment, j’ai même réussi par me connecter « par accident » à mon âme.
Sensation assez magique, d’ailleurs, être un élément du tout qui se sent relié au tout. Et j’en ai profité pour développer ma confiance en moi, en modifiant ma manière d’être, de faire, de communiquer avec les autres.

2ème prise de conscience

C’est quand j’ai découvert la notion de but et d’objectif que j’ai fait une 2ème prise de conscience.
C’est en clarifiant au maximum mon but, en étant très clair sur mon objectif, en y pensant le plus souvent et en y croyant à 100% que j’allais pouvoir créer mon futur et ma réalité.
De nouveau, j’étais redevenu un bon élève.
Je faisais tout bien correctement, sauf la croyance à 100%.
Le doute revenait toujours à la charge de manière périodique.
Alors, je me suis consolé en développant mes pensées positives et ma gratitude envers la vie et tous les êtres qui me sont chers.
En sortant de ma zone de confort aussi.
J’ai reçu beaucoup de cadeaux, en retour :-)
Entre autres, tous les échanges que je peux avoir avec vous via les commentaires interposés.
J’en profite pour vous remercier de prendre le temps d’écrire ces commentaires qui permettent de rendre ce blog encore plus vivant.

Mon apprentissage de l’anglais

Formation Optilangues

Val d’Optilangues (3ème en partant de la droite) et mes collègues étudiants en Anglais

Sachez que cette semaine, je suis en formation intensive d’anglais.
Quel est le rapport avec le doute ?
Vous allez vite le découvrir !

Il s’agit d’une semaine d’immersion (lundi au vendredi) de 9h00 à 17h00 dans laquelle les participants (6 à 8 personnes maxi) apprennent l’anglais EN S’AMUSANT.
Oui, vous avez bien lu !
J’apprends l’anglais en m’amusant, en chantant, en faisant le pitre, en écoutant de la musique baroque pour aider les cerveaux droit et gauche à se synchroniser.
J’apprends PAR LE CORPS et non plus seulement avec la tête.

La société s’appelle OPTILANGUES et est située à Saint Herblain, près de Nantes.
Je vous la recommande.
C’est vraiment extra !
D’autant plus que cet apprentissage est en lien avec le lâcher-prise.

Quel est le rapport entre l’apprentissage de l’anglais, le lâcher-prise et le doute ?
La réponse, c’est maintenant !

Le miracle du jour

Il y a 2 jours, Val, notre animatrice du cours me répète, en faisant la correction d’un exercice, une nouvelle fois (la « pôvre », je suis sa « little mule ») :
« Max (c’est mon surnom anglais), arrête de demander quand je parle, si tu parles en même temps que moi, tu ne peux pas écouter.
Écoute jusqu’au bout sans m’interrompre ».
Je m’exécute, et quand elle a fini de parler, alors que Val ne m’a rien demandé, je répète à nouveau la phrase de l’exercice.
Val me dit: « Max, it’s perfect ».
Cela, je pense que je n’ai pas besoin de traduire !
Malgré tout, je ne peux m’empêcher de lui demander de répéter une nouvelle fois.
Là, Val me regarde dans les yeux et me dit :
« Max, STOP WITH DOUBT, it’s perfect ». (Max, stop avec le doute, c’est parfait).
En entendant cela de Val, j’ai un flash dans ma tête et dans mon corps.
Je prends conscience que je me suis programmé à douter, même quand je fais les choses parfaitement.
Conséquences : dans ces conditions, impossible de développer ma confiance en moi, impossible de croire en une quelconque réussite.
En effet, je me suis programmé avec un programme de fond (comme un virus) qui tourne en moi en permanence et qui me met dans le doute, quoi que je fasse, bien ou mal.
Le choc est tellement intense pour moi que je sens les larmes monter.
C’est comme un voile qui se déchire, la vérité qui me saute au visage.

En mode observateur

Je passe aussitôt en mode observateur, je plonge dans mes émotions pour les accueillir de tout mon cœur, je laisse les larmes monter, je ne peux plus prononcer un mot, mon centre énergétique est complétement occupé à gérer le flot émotionnel qui est en train me traverser.
Heureusement, c’est l’heure de la pause et je reste seul quelques instants histoire de me recentrer, de me réaligner, de retrouver la parole et d’exprimer ensuite mon expérience au autres personnes du groupe.

Je donne également du sens à la carte du tarot Osho que j’ai tirée le week-end dernier : « le Fardeau ».
Quel fardeau inconscient je trimballais sur mes épaules depuis des années !

J’observe également que ce miracle est la suite de tout un enchainement de situations  qui se sont déroulées les unes après les autres en moins d’un mois : Il y a eu toute une succession de signes : la séance Tipi avec Hanna, ma séance Maxxivoice sur le lâcher-prise, mon passage à Booster Gala, ma décision d’écrire un article par semaine, ma participation à mon 1er Trajet Transurfing en tant qu’assistant le week-end dernier, toutes ces actions m’ont amener à prendre des risques et à sortir de ma zone de confort, ce qui m’a rendu fragile et vulnérable, les conditions idéales pour faire lâcher le mental et son rôle protecteur.

Le monde est notre miroir

Je suis curieux de voir comment ma vie va se transformer dans les semaines et les mois qui viennent.

Le monde est mon miroir.
Cette phrase, je l’ai enseignée le week-end dernier aux participants Transurfing à ce 1er module qui s’intitule « Réveille-toi ».
Oui, je crois vraiment que je suis à une croisée d’un chemin, que je suis en train de me réveiller, VRAIMENT, en profondeur.

Cette transformation intérieure de tout mon être, elle va se refléter dans ma réalité extérieure.

En termes Transurfing, je peux dire que, grâce à Val, mon animatrice anglaise, j’ai fait un Saut Quantique, je suis passé de la ligne de vie de l’espace des variantes, « Maxime qui doute même quand il réussit »  sur une autre ligne de vie « Maxime qui croit en sa capacité à mener à bien ses projets de réussite ».

Du doute à la confiance en soi

Voilà, je viens dans cette article de vous partager une expérience dans laquelle je suis passé du doute à la confiance en moi.
Aujourd’hui, grâce à cette expérience qui est un acte de pure création, je suis en train de construire ma vie future.

Je suis curieux de voir ce que je vais devenir dans les semaines et les prochains mois, comment mon attitude va changer, va évoluer dans ma relation à moi-même et aux autres.

La question du jour

Je vous invite maintenant à vous exprimer en répondant à ces 2 questions dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Quel est le plus gros doute que vous avez rencontré dans votre vie ?
  • L’avez-vous résolu et si oui, de quelle manière ?

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire en haut dans la colonne de droite.
Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .
La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

  • Comment voir une opportunité dans chaque problème
  • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
  • L’identification des croyances qui vous enferment
  • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
  • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
Share

(36 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Roselyne

    Merci Maxime pour ce joli témoignage!
    Le jeu Emotica « le monde des émotions » permet de partager ce style de témoignage, sincère simple et profond!
    Il est traduit en anglais, ça intéresserai sûrement ton animatrice!
    Bisous

    1. Maxime

      Bonjour Roselyne,
      Bienvenue et merci pour ton 1er commentaire.
      Oui, c’est vrai que le jeu Emotica permet de partager ce style de témoignage.
      C’est ce qui fait en grande partie sa valeur, permettre aux personnes qui y jouent d’aller toucher en profondeur leur authenticité.
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  2. gilles

    bonjour Maxime
    tu es simplement devenu « authentique  »
    tu as lâché sur plein de détails qui te plombaient
    bonne découverte
    gilles

    1. Maxime

      Bonjour Gilles,
      Bienvenue et merci pour ton 1er commentaire.
      Je suis touché par ton appréciation.
      L’authenticité, c’est le chemin que j’ai choisi et je suis heureux que tu aies pu la percevoir.
      Vie une merveilleuse journée.
      Maxime

  3. zenie

    Bonjour Maxime, un beau chemin s’ouvre à toi !

    zenie
    Lisez mon dernier article -> Le ciel de notre têteMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Zenie,
      Merci de ton appréciation.
      « Le bonheur, c’est le chemin, pas la destination » ;-)
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  4. Agnès

    Hello Maxime
    Quel bel article passionnant profond, authentique.
    Et qui me permet de faire un certain passage…dans mon histoire actuelle, justement.
    Mon projet de bien-être, d’accompagnement et d’authenticité via :
    dans un premier temps l’entreprise Stemtech grandit à une vitesse grand V !
    Et justement par rapport à plusieurs remarques téléphoniques entendues hier…JE DOUTE ce matin.
    Car mon objectif est avant tout le échanges et l’évolution dans ce mlm dans la loi du coeur.
    Je ne sais plus travailler si je ne suis pas dans le coeur, donc c’est une bonne nouvelle…y associer un autre mode de mlm, là c’est mon challenge que je dépasserai positivement je le sais, mais je n’y suis pas encore et je doute, ce matin.
    Comment je fais pour sortir de cela ?
    Plusieurs réponses.
    1) J’accepte intuitivement de continuer malgré cette fragilité car je me sais juste dans mon âme et mon coeur sur ce chemin.
    2) Je cherche des arguments positifs pour pouvoir répondre aux personnes concernant la raison d’une vente en mlm.
    3) Je ne peux pas faire autrement, une puissance supérieure me pouce positivement dans cette direction
    4) J’appelle mon joker Manou qui est ds Stemtech et travaille avec le coeur, pour parler avec elle.
    Exprimer mes doutes me permettra de les sortir de mon corps.
    Voilà je chemin de ce jour;
    Je bénis ce beau trajet plein d’amour, d’authenticité qui me permet cette expérience de vie.
    belle journée à tous.
    Agnès
    Lisez mon dernier article -> Un produit naturel qui a fait ses preuves !My Profile

    1. Maxime

      Coucou Agnès,
      Merci de ton appréciation sur cet article.
      Merci également de ton authenticité à nous partager tes doutes.
      Je vais te faire une réponse en faisant un parallèle avec ce qui est tout frais dans mon esprit.
      Je viens de l’entendre cet après-midi d’Olivier Clerc au cours de sa formation sur les cercles du pardon.
      Une des choses que le cercle de pardon n’est pas, c’est de cautionner.
      C’est :
      > Demander pardon avec le cœur (je guéris mon cœur sans le remettre dans les mêmes conditions)
      > ET cultiver son discernement avec la tête (Je dis STOP à certaines relations toxiques pour moi, je prends des risques pour moi et pour mon cœur).
      Dans le même ordre d’idée, si un mode de fonctionnement lié au MLM te file de l’urticaire, tu n’es pas obligée de utiliser pour toi. Sinon, ce serait de la soumission et tu donnerais à l’autre le pouvoir d’avoir du pouvoir sur toi.
      Je t’invite plutôt à continuer à rester fidèle à tes valeurs, celles qui correspondent à la loi du cœur et de la Vie.
      Et de mettre ton mental à TON service en utilisant ta capacité de discernement.
      Écouter cet autre mode de MLM, de ne pas tout rejeter en bloc (sinon, cela voudrait dire « jeter le bébé avec l’eau du bain »), utiliser pour toi ce qui respecte tes valeurs et laisser aux autres ce qui te déplait.
      Bref, faire appel à cette notion de CHOIX, passer du « il faut » à « Je choisis ».

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  5. vanessa

    alors là je dis chapeau!!!!!
    ton article est tout à fait parfait! il est drôle, enlevé, émouvant, on comrpend vraiment comment le doute s’est retiré de toi, tu as parfaitement décrit le phénomène! Bravo mon cher Maxime!

    1. Maxime

      Coucou Vanessa,
      Venant de toi, cette appréciation me touche particulièrement !
      Ce que tu décris, c’était mon intention, je suis heureux qu’elle ait pu toucher sa cible en toi !
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  6. sylviane

    Bonjour Maxime,

    Tu parles de deux sujets qui me tiennent à coeur : le saboteur (auto-sabotage) et la confiance en soi mais qui se révèlent finalement parler de la même chose la manque d’estime de soi dont la confiance est parte intégrante

    Quand des clients venaient à moi en thérapie et quelle que soit la raison de leur venue, je leur disais toujours qu’il fallait commencer par refaire les fondations « de leur maison » cad rebâtir la confiance en soi et l’acceptation de soi

    Donc, démarrage pour trouver le saboteur (mon cheval de bataille) ce vilain verbiage, cette voix « off » démoralisante qui fait dire à ta formatrice « Maxime doute de lui même quand il réussit

    Ce qui est vraiment chouette c’est que lorsqu’on a débusqué notre saboteur on sait quand il attaque mais il faut être vigilant cependant le chemin vers la réussite est bien engagé alors bravo Maxime et bon vent vers le succès
    Lisez mon dernier article -> Cet article est déconseillé à tous ceux qui ont peur du changementMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Sylviane,
      Je suis heureux que cet article résonne en toi.
      Je suis également content de découvrir que le « saboteur » est ton cheval de bataille.
      J’ai appris à l’apprivoiser et aujourd’hui, je m’en sers comme ressource.
      Dans l’expérience que j’ai vécue, j’étais loin d’imaginer que ce programme était tellement ancré inconsciemment en moi qu’il se mettait en action même quand j’avais « tout bon ».
      Le fait qu’il soit arrivé dans mon champ de conscience révolutionne tous mes filtres de perception.
      Je sens que je vais maintenant pouvoir me créer une réalité tournée vers le lâcher prise, en résonnance avec les enseignements de Transurfing.
      Il me suffit de choisir ce que je veux vivre, sans y attacher d’importance, d’aller sereinement vers mon but et tout va venir à moi sans effort.
      Merci pour tes vœux.
      Je les accueille avec beaucoup de gratitude.

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  7. Philippe

    Salut Maxime, tu connais cette phrase de Nietsche « ce n’est pas le doute qui rend fou, c’est la certitude »? Alors le miens je les apprivoise, je les mets dans un endroit bien au chaud et, de temps en temps, je leur rend visite et tiens compte de ce qu’ils me racontent. Plus j’agis, moins je leur rend souvent visite et, tout comme toi, je me réjouis de faire des trucs imparfait… Etre un adulte responsable, engagé ET un enfant joueur me semble une bonne thérapie!
    bon we
    Lisez mon dernier article -> Interview de Boris André Coloc@homeMy Profile

    1. Maxime

      Hello Philippe,
      Et bien, non, je ne connaissais pas cette phrase de Nietzsche.
      Merci de ton partage.
      Tu mets le doigt sur le fait que le doute, ce n’est pas seulement le contraste avec la confiance en soi, c’est également le contraste avec la certitude.
      Et dans ce cas, ne pas avoir de doute dessert notre but car nous ne nous remettons pas en question, ce qui nous enferme dans la prison de notre mental.
      A moins qu ce soit la certitude qui vienne du ressenti, hors de notre champ de conscience, et là, c’est une autre histoire.
      Je fais le choix aujourd’hui de me servir de mes doutes (quand j’en ai conscience) pour les mettre au service de mon but, pour clarifier ce que je veux vraiment et passer à l’action dans la foulée.
      « L’action tue le stress ».
      C’est une des phrases clé de Transurfing et elle ne me quitte plus.
      Le lâcher prise, faire des trucs imparfaits, c’est maintenant sur mon chemin.
      Une de mes prochaines étapes est d’arriver à me réjouir de faire des choses imparfaites, en lâchant encore et encore l’importance, par exemple.
      Ta dernière phrase me donne une idée : monter un séminaire dans lequel on va apprendre à être un adulte responsable ET un enfant joueur.
      Je viens de vivre une semaine fabuleuse dans cet état d’esprit.
      Mes progrès en anglais vont être là pour en prouver l’efficacité.
      Vis une merveilleux WE et un gros bisou à Sylvie.
      Maxime

  8. Sco!@couple routine

    Bonjour Maxime,

    Étant donné que le sujet de la confiance en soi revient régulièrement, c’est qu’on a besoin d’en entendre parler.

    Tu vois, moi, quand ça discute dans ma tête, je dis que j’ai un comité de voix : l’une qui dit vas-y! L’autre qui dit non! et une autre qui dit : la ferme!

    Et moi dans tout ça je dit : c’est assez!

    Je fais le silence et j’écoute ce que je ressens. Ce que l’on ressent et qui n’a pas de mots (je répète qui n’a pas de mots) c’est ce qui est bon pour moi.

    Pour moi, c’est ça la confiance en moi: quand je peux percevoir cette information qui est du ressenti…

    Do you understand what I mean?

    I wish you the best and I know that you can learn and speak English!

    Best regards,

    Sco! :)

    P.S. « You can sit there forever, lamenting about how bad you’ve been, feeling guilty until you die, and not one tiny slice of that guilt will do anything to change a single thing in the past. Forgive yourself, then move on. » Wayne dyer
    Lisez mon dernier article -> Déclarer son amour: une petite histoire de couple drôleMy Profile

    1. Maxime

      Hello Sco,
      I see you speak and write english very well.
      Congratulations !
      Oui, Sco, je te rejoins complètement.
      Ce que l’on ressent n’a pas de mots et c’est ce qui est bon pour pour soi.
      Dès le 1er module Transurfing, les participants apprennent justement à passer en mode observateur, c’est à dire à se mettre à l’écoute de leur ressenti, qui est le langage de l’âme, qui n’a pas de mots et qui sait ce qui est bon pour soi.
      Développer la confiance en soi à partir de son ressenti ?
      Quelle magnifique idée !
      Le ressenti pour moi, c’est la connexion à la Vie, à cette partie divine qui est bien plus grande que nous.
      Waouh ! je viens de faire un lien.
      Avoir cette confiance dans la Vie, n’est ce pas avoir la confiance en SOI, le Soi avec un grand « S », cette partie de nous qui est reliée au Divin ?
      Grâce à toi, je viens de faire un lien entre la Vie, le Soi et la confiance.
      merci Sco !
      Have a beautiful day !
      Maxime
      PS: « Forgive yourself, then move on » Pardonnez-vous, puis passez à autre chose.
      Une nouvelle synchronicité (merci la vie). Je viens de passer 3 jours avec Olivier Clerc. 2 jours pour découvrir la puissance du Coffret le Jeu des Accords Toltèques.
      Et la journée d’aujourd’hui était consacrée à l’animation de Cercles de Pardon.
      Ce sera d’ailleurs le thème de mon article de cette semaine.
      Don Miguel Ruiz aborde la notion de pardon à 180° de la notion traditionnelle. A découvrir en fin de semaine :-)

      1. Sco!@couple routine

        Coucou Maxime,

        Je viens de lire ta réponse à mon commentaire et je ne comprends pas pourquoi tu me remercies!

        Quoi qu’il en soit, je te réponds : bienvenue!

        Amicalement,

        Sco! ;)
        Lisez mon dernier article -> Tomber en amour et le resterMy Profile

        1. Maxime

          Bonjour Sco !
          Pourquoi que je te remercie ?
          Parce qu’en répondant à ton commentaire, j’ai fait un lien en « direct live »:
          Extrait :
          Grâce à toi, je viens de faire un lien entre la Vie, le Soi et la confiance.
          Cela m’arrive souvent quand j’écris quelque chose, de faire des liens et ensuite de les partager ;-)

          Vis une merveilleuse journée.
          Maxime

  9. Yannick

    Bonjour Maxime,

    Je pense que les doutes peuvent être une force, car c’est ce qui permets ensuite de se faire confiance et de développer ses intuitions.
    Personnellement, lorsque j’ai des doutes, je laisse simplement venir les différentes solutions/idées pour les analyser avec le pour et le contre. De cette manière, lorsque je me lance, j’ai toute confiance.

    Un super article très bien sympathique à lire
    A bientôt
    Yannick
    Lisez mon dernier article -> Nouvelle vidéo : 3 astuces pour définir la qualité de votre terreMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Yannick,
      Bienvenue et merci pour ton 1er commentaire.
      Oui, tu as raison.
      Les doutes, cela peut être une force.
      C’est le thème même du 5ème accord toltèque : « Soyez sceptique mais apprenez à écouter ».
      « Ne vous croyez pas vous-même ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Écoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message ».
      Merci pour ton appréciation su l’article et pour le partage de ton expérience.
      Les commentaires sont pour moi source d’une grande richesse au delà du partage, celle de nous faire voir différents points de vue.

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  10. vanessa

    il est 4h45 du matin, je rallume mon ordi pour poster ceci : comment lever le doute??? j’ai lu tous les commentaires mais je dois être trop énervée pour y voir la réponse… le doute de guérir de mes pbl de sommeil a toujours été là, je pense pouvoir guérir « un jour » mais pas « demain », see what I mean? du coup, je traîne ça depuis 6 ans et demi déjà.
    Dans un premier temps, j’accueille le doute, je l’accepte
    Puis je rends visite aux aspects de ma vie où je ne doute pas, pour me redonner confiance
    Mais ensuite, je ne sais pas
    J’ai une foi inébranlable en mon projet de vie, écrire un livre, avoir une chronique radio, continuer la formation, donner des conférences, gagner tant par mois. Auj au bout de 6 mois, aucune de mes démarches pro n’a abouti, parce que j’avais mis beaucoup trop d’importance à gagner de l’argent (cf l’article sur l’importance de Maxime). En conséquence, je doute aujourd’hui qu’une nouvelle démarche n’aboutisse. Mes pbl de sommeil étant très handicapants, ça ne m’aide pas à rester sereine sur mes projets. Et pour terminer en beauté, une amie thérapeute m’a dit hier « tant que tu n’aimeras pas toutes les parties de toi Vanessa, y compris tes insomnies, rien de ce que tu feras ne marchera ». Et comme je doute d’arriver à guérir de mon sommeil très prochainement, vous avez déjà compris que je doute pour le reste.
    Any ideas? Merci Maxime et les lecteurs de ton blog de me donner une idée pour lever le doute.
    En vous souhaitant une super journée de demain,

    PS :Merci Maxime, car ma journée a été merveilleuse en effet :-)

    1. Maxime

      Coucou Vanessa,
      Désolé de ne te répondre que maintenant.
      Ton commentaire mérite réflexion et je voulais te répondre hors de la pression du temps.
      Je suis d’accord avec ton amie thérapeute.
      Un de tes enjeux est d’arriver à aimer toutes les parties de toi, même celles qui t’énervent aujourd’hui !
      Tout dépend du regard que tu portes et de tes CHOIX d’action.
      Tu doutes d’arriver à guérir ton sommeil très prochainement ?
      Génial!
      Pour reprendre le commentaire de Yannick, comment peux-tu faire de ce doute une force qui va t’aider à avancer dans ton projet de vie ?
      J’en rajoute une couche.
      J’aime bien te taquiner, tu l’as compris depuis que nous nous connaissons :-)
      Imagine que tu es composée de 10 partie différentes.
      Sur ces 10 parties, tu en as 1 qui doute et 9 qui ont confiance.
      Sur quelle partie de toi choisis-tu de focaliser, ma chère Vanessa ?
      Voici ma proposition.
      Si les lecteurs ont d’autres idées à te proposer, elles sont les bienvenues.
      C’est la force du Mastermind !

      Vis une merveilleuse nuit !
      Maxime
      Ps: Ah, si, une petite dernière pour la route !
      Hannah Sembely (voir Ma séance Tipi avec Hannah Sembely ) a souffert de longues années d’insomnies. Je t’invite à la contacter. Son expérience peut peut-être t’aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge