Mon histoire extraordinaire à Miami

Mon histoire extraordinaire

Ce matin, je découvre un commentaire de Danièle Galicia sur la page de l’offre du séminaire « Construisez des Relations Authentiques ».

Ce commentaire dit en substance :

Je regrette beaucoup que tu n’aies pas le temps de participer à mon évènement « histoire extraordinaire  » car tu as très certainement des choses à raconter que tes lecteurs seraient ravis de lire. Si tu as 5 minutes il te reste 3 jours.

C’est vrai qu’entre la préparation du module 4 Transurfing que j’anime ce week-end à Paris et la promotion du séminaire de la semaine prochaine, je suis pas mal occupé en ce moment !

Et pourtant, le commentaire de Danièle a l’effet sur moi d’un coup de fouet !

Je relis sa proposition d’écrire « un article de 300 mots » (les miens font habituellement plus de 1000 mots) et sa propre histoire extraordinaire.

Et là, une partie de son histoire fait résonance à une histoire que j’ai moi-même vécue l’année dernière lors de mon passage à Miami.

Laissez-moi vous la conter !

Cette histoire est ma contribution à l’évènement « histoire extraordinaire »

Miami, ville de Rêve ?

Miami Beach, un endroit qui fait rêver !

Miami Beach, un endroit qui fait rêver !

Dimanche 15 janvier 2012, 10h3o du matin.

J’arrive en Taxi à Ocean Drive avec mes amies Nadine et Raymonde pour le rendez-vous de la photo du groupe français du club privé GIN (Global Information Network) dont nous sommes tous les 3 membres.

Séduits par les enseignements du Club qui nous apprennent à faire que nos rêves deviennent réalité, nous nous sommes inscrits en tant que membres 3 mois plus tôt, ce qui nous a donné droit à participer à une croisière gratuite organisée par le club au départ de Miami : « The Winter Leadership Cruise« .

Arrivés l’avant-veille à Miami, nous avons eu le temps de découvrir la ville et de prendre nos premiers repères.

De mon côté, j’avais du mal à en croire mes yeux, j’étais à Miami, ville emblématique pour moi, découverte notamment à travers les films ou les séries télévisées.

J’étais loin d’imaginer que j’y reviendrai de nouveau 1 an plus tard, que j’y rencontrerai Biba Pedron et que je deviendrai ensuite membre de son mastermind « S’unir pour Réussir »!

Le rêve qui tourne au cauchemar !

taxi-miami

4000 taxis parcourent la ville de Miami

Nous sommes stressés en arrivant au rendez-vous !

Nous avons près d’1/2 heure de retard, ayant attendu un long moment notre taxi à l’hôtel.

Nous sortons en hâte de la voiture, prenons nos bagages dans le coffre et nous nous précipitons à l’endroit où la photo doit être prise.

Nous retrouvons les autres français qui sont en train de prendre les dernières photos.

Je cherche du regard des connaissances, je ne reconnais personne pour le moment et je retourne vers mes amies.

Et là, horreur, je pose ma  main sur ma taille et je ne sens pas ma sacoche que je porte habituellement en bandoulière.

Dedans il y a tous mes papiers d’identité, mes cartes bleues, mon porte monnaie.

Je sens mon sang se glacer dans mes veines et juste après une grande bouffée de chaleur.

Malgré la fraicheur de la matinée, mon corps est couvert de sueur.

Je réalise que j’ai oublié la sacoche dans le taxi qui est déjà reparti, bien entendu !

Et comment retrouver le taxi, un dimanche matin, parmi 4000 taxis à Miami ?

Confus, je m’en ouvre à mes amis et là, je vois une chaine de solidarité qui prend forme.

Sous une telle contrainte (je ne peux pas monter sur le bateau sans mes papiers), la créativité est décuplée.

Les idées fusent :

  • Appeler l’hôtel pour savoir si la caméra de surveillance a pu identifier la plaque du taxi ou joindre le concierge qui l’a commandé
  • Demander à la Police de Miami quelle démarche effectuer
  • Arrêter un taxi pour avoir d’autres idées de secours.

Malgré cette bonne volonté, nous n’obtenons aucune des informations souhaitées.

L’acceptation, le pouvoir de la pensée créatrice et de l’attraction

C’est là que je sens une chose bizarre se passer en moi.

Je me dis  que c’est la situation idéale pour tester les enseignements de Kevin Trudeau, enseignements qui nous apprennent à créer notre réalité grâce au pouvoir de nos pensées.

J’accepte la situation, je lâche prise progressivement, je sens la boule dans l’estomac qui diminue d’intensité.

Je me dis que si je vis ça, c’est que je l’ai créé pour vivre quelque chose dont je ne connais pas encore la cause (plus d’un an plus tard, je me pose encore la question !).

Les membres du club à qui j’ai partagé ma mésaventure sont géniaux.

Ils me disent de me focaliser en m’imaginant en train de monter sur la passerelle du bateau avec ma sacoche en bandoulière, de prier les anges et les archanges.

Je fais la connaissance de Joéliah et de Jean-Claude, son époux, de Thierry qui sont aujourd’hui devenus des amis chers à mon coeur.

Ne sachant plus quoi faire, nous prenons la décision de nous rendre à l’embarcadère et de voir avec le staff du bateau quelles seraient les autres possibilités.

Il nous reste un dernier espoir : espérer que le chauffeur de taxi voit la sacoche oubliée au pied du siège passager (j’étais assis devant à ses côtés) et la ramène au Norvegian Pearl, notre bateau que nous lui avons montré en nous rendant à Ocean Drive le matin.

Noyé dans une foule de 2200 personnes

embarquement-norvegian-pearl-miami

2200 personnes à l’embarquement du Norvegian Pearl

En arrivant à l’embarquement, la taille de la foule et ma raison me disent « Maxime, arrête de croire à l’impossible » !

Je me sens comme une aiguille dans un botte de foin !

Même en croyant au miracle, en admettant que le chauffeur de taxi vienne au bateau, comment va-t-il faire pour me retrouver  dans cette foule de 2200 personnes ?

Nous informons une personne du staff de ma mésaventure et là, je vois la personne qui m’invite à la suivre avec les amies qui m’accompagnent pour nous rendre au « checking point », là où sont contrôlés les papiers par les douaniers.

Nous doublons toutes les personnes qui font la queue, comme des personnes VIP !

Je me dis que dans mon malheur, il au moins quelque chose de bon : même si moi, je n’arrive pas à monter sur le bateau, mes amies Nadine et Raymonde auront au moins gagné cela, de ne pas faire la queue à l’embarquement !

Je me console comme je peux, histoire de me mettre du baume au coeur.

Curieusement, je suis très étonné de me sentir particulièrement serein, juste une légère gêne à l’estomac, pendant que j’attends.

J’ai dans mon sac à dos une copie de tous mes papiers (merci Nadine du conseil !) et j’ai l’espoir que cela va être suffisant pour monter sur le navire qui nous tend les bras !

Et bien non, rien y fait, les papiers originaux sont obligatoires parce que le bateau est considéré comme un pays étranger.

Je commence à me projeter dans la soirée, avec juste quelques dollars en poche,  en train d’attendre seul sur l’embarcadère qu’un miracle se produise.

La préposé au checking point nous dit qu’il reste un tout dernier espoir, c’est de demander au capitaine du bateau un accord spécial pour m’accueillir.

Un moment magique

Au même moment, je vous jure que c’est vrai (!)  je crois entendre quelqu’un qui m’appelle par mon nom.

Je reconnais la personne du staff qui m’a amenée de l’extérieur au checking point et qui me dit que le chauffeur de taxi m’attend à l’extérieur avec mes papiers !

Je n’en crois pas mes oreilles !

Mon esprit rationnel me dit qu’en théorie pure, une telle  situation ne peut pas se produire !

Posez vous la question :

Combien avais-je de chance que le chauffeur de taxi trouve la sacoche, se rappelle le nom du bateau, prenne la décision de venir me la rapporter à l’embarcadère (sans aucune certitude de me retrouver et d’être payé) et demande précisément à la personne  à qui je m’étais adressée ?

Et pourtant, cela s’est bien déroulé ainsi !

J’ai récupéré les papiers, offert au chauffeur le peu de cash qu’il me restait en le remerciant chaleureusement.

Et j’ai vécu en « live » la scène imaginée quelques heures plus tôt, celle de monter sur la passerelle du bateau avec ma sacoche en bandoulière !

Alors, vous la trouvez comment, mon histoire extraordinaire ?

La question du jour

J’aimerai maintenant que vous vous exprimiez en répondant à cette question dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Et vous, avez-vous une histoire extraordinaire à nous raconter ?

Je prendrai énormément de plaisir à lire et à répondre à votre commentaire :-)

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.
Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .
La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

  • Comment voir une opportunité dans chaque problème
  • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
  • L’identification des croyances qui vous enferment
  • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
  • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.