«

»

Nov 01

Rendez-Vous en Terre Inconnue

.photo with a man and a questionmark maskRendez-vous en Terre Inconnue !

Non, il se s’agit pas d’une nouvelle version de la fameuse émission de Frédéric Lopez !

Alors, pourquoi ce titre ?

Parce que depuis le dernier article paru, j’ai traversé une grosse tempête émotionnelle avec plein de remises en question.
Notamment sur l’image que je peux renvoyer.

Comme par hasard, mon précédent article a pour titre Histoire d’Image.
Je suis interloqué en découvrant cette synchronicité.
Et ce n’est que la première de cette article, je vous invite à aller en découvrir d’autres au fur et à mesure de votre lecture !

Cette tempête émotionnelle m’a amené entres autres à ne pas écrire de nouveaux articles pendant 2 semaines et à prendre des décisions radicales.
Ces décisions m’amènent aujourd’hui à prendre un chemin inconnu, d’où ce titre d’article !

Quelles sont les graines que j’ai semées pour arriver à une telle situation ?

Un elevator pitch détonnant

A Miami, j’ai travaillé sur mon « elevator pitch » (pitch d’ascenseur).

Il s’agit de définir une présentation  de son activité en 30 secondes maxi (la durée d’un trajet en ascenseur) :

  • Quel est notre client idéal
  • Quel est son problème
  • Quel résultat obtenir
  • Ce qui me rend différent
  • Qu’est ce que cette différence apporte comme bénéfice au client.

J’ai rédigé beaucoup de versions de cette présentation, sans vraiment en être totalement satisfait.

C’est comme si une partie de moi n’y croyait pas !

Voici la dernière version :

Je suis coach et formateur en éducation émotionnelle.
J’aide les personnes qui en ont assez un jouer un rôle pour faire plaisir aux autres à contacter leur puissance intérieure et à être authentique.
Comme je travaille dans l’instant présent et avec mon ressenti comme guide, je leur offre la garantie qu’elles vont créer leur réalité en accord profond avec elles-mêmes.

Qu’en pensez-vous, que ressentez-vous?
Est-ce que cela sonne juste pour vous ?
Pour ma part, la réponse est non !
Il y a quelque chose qui cloche, mais je n’arrive pas à déterminer ni le pourquoi, ni le comment !

Une prise de conscience salutaire

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Sans être vraiment conscient de ce qui était en train de se jouer,  j’ai travaillé en parallèle sur ma propre identité.
Je me suis posé la question suivante :
Qui suis-je au plus profond de moi ?

J’ai découvert il y a 5 ans et mis en lumière ma mission de vie : partager, enseigner, transmettre, promouvoir l’éducation émotionnelle dans le monde.

Mais, à l’intérieur de moi, comment s’exprime le Maxime qui a cette mission ?

Malgré mes grands discours sur l’authenticité, pourquoi ai-je autant de mal à me définir, pourquoi j’attends des réponses de l’extérieur alors que le plus court chemin est d’ aller les chercher à l’intérieur de moi ?

Rendez-vous compte, je prends petit à petit conscience que ce que j’offre dans mon coaching est exactement ce dont j’ai besoin pour moi-même :

M’aligner avec mon être profond.

Un étrange paradoxe

Ce qui m’interpelle le plus, c’est le paradoxe que je vis :
Les retours de mes clients m’apportent la preuve que mon coaching est d’une rare efficacité en termes de résultats concrets et mesurables.
L’énergie se remet à circuler, les situation se débloquent, les opportunités apparaissent, etc.

Je devrais me sentir heureux, satisfait, joyeux, dans un état de bien-être et de béatitude, n’est ce pas ?

Ors, ce n’est pas ce que je ressens.
Je ressens un étrange malaise à l’intérieur de moi.
Je ne me sens pas aligné à l’intérieur.
Je me sens jouer un rôle qui n’est pas le mien, ce qui est tout à fait à l’opposé d’une de mes valeurs profondes : l’authenticité.

Alors, comment sortir de ce paradoxe ?
En réalignant mon identité avec le VRAI Maxime.
« Couper le cordon » avec l’ancien Maxime, m’aligner avec qui je suis au plus profond de mes tripes et m’exprimer en cohérence avec MA vraie identité.

Le Nouveau Maxime

Il se trouve qu’aujourd’hui, grâce à ma décision de quitter mon job salarié il y a 4 ans et à mon activité sur le Net, j’ai découvert un monde complétement inconnu pour moi et tout à fait passionnant.
Je me découvre de nouveaux talents, de nouvelles compétences et en même temps, je me sens encore enfermé dans des habitudes et des loyautés qui me semblent faire partie du passé.
Comme par exemple, le fait d’habiter à Nantes.
Cette ville, ce n’est pas moi qui l’ait choisie, cette mon père qui souhaitait que j’y fasse mes études d’ingénieur.
Et c’est ce que j’ai fait, bien entendu !

Je viens donc de prendre une décision radicale :
Vendre mon appartement, quitter la région et me mettre complètement à l’écoute des signes de la Vie.

M’offrir le meilleur et créer ma réalité en accord profond avec moi-même.
Je suis donc en train de m’offrir à moi-même ce que j’offre à mes propres clients.
Chouette !

J’ai choisi d’aller vivre quelques temps chez mon amie Jacqueline, rencontrée dans le cadre du mastermind de Biba Pedron.
Elle tient des chambres d’hôtes en Haute Loire, près du Puy-en-Velay.
Le Puy-en-Velay, c’est la ville de départ d’un des 4 chemins de Saint Jacques de Compostelle pour les français et la ville d’arrivée pour les espagnols.

Encore une synchronicité

J’ai foi et une énorme confiance dans la vie.
Une nouvelle preuve renforce cette confiance :

Les 4 chemins de Compostelle mènent à Saint-Jacques.
Jacq est mon nom de famille.
C’est Jacqueline Joubert qui m’accueille et qui m’offre l’hospitalité.

Étonnant, non ?

Je vis aujourd’hui une crise d’identité profonde, pour m’offrir et vous offrir le meilleur de moi-même !

Je vis  symboliquement ce cheminement vers moi-même comme un pèlerinage !
Et le lieu d’accueil de ma nouvelle vie est le départ ou l’arrivée d’un chemin de pèlerinage !

J’aurai voulu le faire exprès, je n’y serai pas arrivé !

 

Zico Kiaxx, un prochain partenaire ?

Zico Kiaxx, un prochain partenaire ?

2 évènements majeurs

Le week-end dernier, j’ai assisté avec Jacqueline au séminaire de Zico Kiaxx « Partenariat Stratégiques Réussis ».

Une expérience très enrichissante avec de magnifiques rencontres.
Une nouvelle étape sur le chemin de mon projet de vie.

La semaine prochaine, je me rends pour la 3ème année consécutive au Web2Connect, évènement networking annuel  du Web francophone.
Une occasion pour moi de continuer à nourrir les liens existants et à en créer de nouveaux.

 Créer votre réalité

Suite du journal de bord de ce défi de créer une conférence de David Laroche à Nantes réunissant 300 à 400 personnes.

Voici mes petits pas des 2 dernières semaines :

J’ai eu un rendez-vous très convivial cette semaine avec Vanessa et Soizic, 2 représentantes de l’Association des anciens élèves de l’École Centrale de Nantes.
Ancien élève moi-même, je pensais que c’était une bonne piste pour toucher le monde étudiant !
Échec !
Les règles de partenariat sont strictes, il y a des codes à respecter, etc..

Après contact avec David, il a été convenu de maintenir la date du 18 novembre pour faire une 1ère conférence à Nantes réunissant 30 à 60 personnes, comme cela s’est passée à Rennes et de reporter à fin janvier le délai de ce défi !

La question du jour

J’aimerai maintenant que vous vous exprimiez en répondant à cette question dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Avez-vous traversé une crise identitaire dans votre vie et comment l’avez-vous vécue ?

J’aurai grand plaisir à répondre personnellement à votre commentaire :-)

Vous avez aimé cet article ? Cliquer sur « j’aime » et partagez-le !

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .

La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

    • Comment voir une opportunité dans chaque problème
    • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
    • L’identification des croyances qui vous enferment
    • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
    • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
DéveloppementPersonnel.org
Share

(51 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. karine

    Bonjour Maxime, Ma première réaction a ete de me dire tiens un mail de lui, une parution , il y avait longtemps. C’est bien. :-) je viens de te lire, les mots qui me viennent sont synchronicite et authenticité. J’aime particulièrement cet article de ton blog. Ai je traversée des crises idenditaire ? Oh oui….j’y ai découvert une force incroyable une resonnance en moi qui me disait ce choix là , cette décision est une evidence. Fais le. Chaque crise a ete une révélation, un nouveau point de départ. J’en vie une actuellement. Un bouleversement arrive, le choix est là. Il est radical, essentiel, évident, bouleversant, flippant. …mais il est là. .. je te souhaite le plus beau des voyages en terre inconnue ;-)

    1. Maxime

      Bonsoir Karine,
      Bienvenue et merci beaucoup pour ton 1er commentaire.
      Je vois cette crise comme un immense cadeau de la Vie et après avoir échangé avec toi au téléphone, je suis heureux de constater que tu es dans le même état d’esprit.
      C’est cool ;-)
      Le meilleur nous attend.
      vis une merveilleuse semaine.
      Maxime

  2. Philippe

    Salut Maxime! heureux de ton retour sur les ondes! Les crises identitaires, tout le monde en rencontre, ensuite il y 2 catégories: ceux qui les regardent en face, vont chercher au fond d’eux mêmes ce qui est juste et agissent en fonction de ça (tu en est un exemple merveilleux!) et les autres qui restent dans leur zone de confort tellement inconfortable. Oui des crises identitaires j’en ai connu, elles ont donné lieu à un départ de la région parisienne vers le sud ouest en 2010, et cela se poursuit maintenant avec un repositionnement professionnel majeur, une inscription dans une Communauté de Coachs, une manière de coacher qui réunit tout ce que j’ai pu apprendre. Evidemment ça brasse, avant que la terre inconnue ne devienne un terrain (mieux) connu. Chaque question en entraîne une autre, il ne s’agit pas de problèmes appelant des solutions, mais d’un processus en création permanene: rien de tel que l’expérience pour choisir. Dans ces moments je regarde aussi ce que je désire et veux conserver (en ce qui me concerne, le couple) , c’est important!
    je t’embrasse Philippe
    Lisez mon dernier article -> De la compétence à la confianceMy Profile

    1. Maxime

      Bonsoir Philippe,
      2 semaines sans écrire d’articles, cela m’a permis de mesurer combien j’aimais l’écriture.
      Oui, j’ai vu que tu t’étais inscris dans une communauté de coachs.
      Si c’est Ok pour toi, j’aimerai que tu nous partages quel a été ton élan créateur pour la rejoindre.
      Comme je te suis également quand tu dis qu’il s’agit d’un processus en création permanente.
      Ce processus de création, il est pour moi à l’image de la Vie.
      Et j’aime également cette idée que c’est le fait de faire l’expérience qui amène au choix.
      Merci de ton partage et de ton authenticité qui contribuent à mon propre enrichissement.
      Je t’embrasse.
      Vis une merveilleuse semaine.
      Maxime

      1. Philippe

        Maxime
        Au départ, pas d’élan créateur, on est venu me chercher pour enrichir la palette de couleur de cette Communauté. J’ai longuement hésité, ne me sentant pas suffisamment légitime pour travailler avec des coachs de ce « niveau ». En même temps, je souffrais de la solitude de 16 ans d’indépendance, j’avais envie de me relier à d’autres.
        Et puis ça a basculé « dans l’action » sur des projets menés en co animation, et j’ai vraiment eu cet élan de rejoindre ces pros qui ont du coeur. Ca m’a boosté, je suis partenaire et ais organisé 2 we de mise au vert à Lajus, que tu connais. Il n’est offert en plus de devenir superviseur de coachs (démarrage janvier 2014) . Dans la foulée, je viens d’être accrédité par la Société Française de Coaching. Que de reconnaissance venant de l’extérieur, il faut que je mette à niveau ma propre auto-reconnaissance! Gratitude pour tout cela!
        Lisez mon dernier article -> Sortir du triangle infernal des jugements,comparaisons et attentes.My Profile

        1. Maxime

          Hello Philippe,
          Pas d’élan créateur ?
          J’en doute, mon cher Philippe !
          En tout cas, je suis enchanté de voir comment les choses bougent et avancent pour toi.
          Je te suis complètement pour la co-animation.
          J’ai encore en souvenir celle que nous avons partagé ensemble avec Sylvie.
          J’ai pris du galon depuis.
          Hier soir, j’ai co-animé avec mon ami Philippe Chaussende dans le cadre de l’association Langages une conférence-atelier qui a réuni 105 personnes.
          Avec Philippe, nous n’en revenions pas d’avoir attiré autant de monde.
          Il reste maintenant à remplir les séminaires.
          Tu a raison concernant ta propre auto-reconnaissance.
          J’ai mis le paquet aussi sur ce point et j’encourage chacun à faire de même :
          Suite à un audio de Roger Lannoy, j’écris 10 fois matin, midi et soir depuis le 15 octobre les phrases suivantes:
          > Je mérite le meilleur
          > Je crois aux miracles
          Je suis assez bluffé de voir ce qui est en train d’arriver dans ma vie.
          Vis une merveilleuse fin de semaine.
          Maxime

  3. Joëlle

    Bonjour Maxime, je reprends « Je suis coach et formateur en éducation émotionnelle.
    J’aide les personnes qui en ont assez un jouer un rôle pour faire plaisir aux autres à contacter leur puissance intérieure et à être authentique.
    Comme je travaille dans l’instant présent et avec mon ressenti comme guide, je leur offre la garantie qu’elles vont créer leur réalité en accord profond avec elles-même » deux réflexions me viennent à l’esprit « j’aide  » ou j’accompagne » « personnes qui choisissent d’arrêter de jouer un rôle pour faire … ».
    Je salue ta décision, d’aller jusqu’au bout de la découverte de toi-même, comme tu le dis c’est un cheminement, chemin de compostelle, que des synchronicités ! ! Bon chemin vers Ta Vie ! Pour ma part j’avance, certes à tous petits pas, mais j’avance. Crise identitaire, un Grand concept dont j’ai des difficultés à comprendre réellement le sens, en même temps je sais que je ne suis pas aujourd’hui ce que j’appelle  » la vraie Joëlle » encore du chemin à parcourir !.
    Merci Maxime
    Excellente journée ! !

    1. Maxime

      Bonsoir Joëlle,
      Ta collaboration m’est très précieuse.
      Tu as un don naturel, celui de trouver le mot juste.
      Pour le Web2connect, je me demandais comment clarifier ma présentation et là tu me l’offres sur un plateau :
      Voici donc ce que cela va donner :
      Je suis coach et formateur en éducation émotionnelle.
      J’aide et j’accompagne les personnes qui choisissent d’arrêter de jouer un rôle pour faire plaisir aux autres à contacter leur puissance intérieure et à être authentique.
      Comme je travaille dans l’instant présent et avec mon ressenti comme guide, je leur offre la garantie qu’elles vont créer leur réalité en accord profond avec elles-mêmes.

      Tu valides ?
      Dans ce que je vois de ton cheminement, tu avances pas à pas et c’est cela qui compte.
      Philippe le dit très bien dans son commentaire : rien de tel que l’expérience pour choisir.
      Merci pour ton partage.
      Je t’encourage sur ce chemin vers toi-même.
      Vis une merveilleuse semaine.
      Maxime

  4. Chantou

    Cher Maxime,
    Je n’ai jamais vraiment commenté sur ton blog bien que je sois une lectrice assidue de celui-ci. Mais là, ton billet me fait sortir du bois et je vais donc m’exprimer. Je trouve ton article extrêmement puissant par son ton authenticité. Ton article m’a beaucoup interpellé car je vis (ou traverse ) moi-même cette crise identitaire. Je crois que je n’en suis qu’au début. Moi aussi (à 43 ans) j’ai quitté mon boulot et ai eu envie de tourner la page de ma carrière pourtant riche en rencontre de haut niveau, en intellectualité, en réflexion…et en STRESS! J’ai travaillé dans des structures de conseils en management de type big four. Poussée par mon envie (non rage je dirai) de réussir, de sortir de mon milieu populaire d’antillais venus en métropole par bateau dans les années 50, de prouver qu’en étant pauvre, black, et femme on pouvait atteindre certains sommets en France, j’ai tout donné : études supérieures prestigieuses en France et en Amérique du Nord, belle carrière, etc, etc. Je me suis mariée, j’ai eu des enfants et là au 2ème enfant (j’en ai 2) j’ai eu comme une sorte de retour de boomerang : qui suis-je, où vais-je, est-ce que je dois travailler comme ça toute ma vie, pourquoi ai-je fais ces choix plutôt que d’autres? Est-ce normal de travailler ainsi en permanence dans le stress, de voir ses enfants juste le matin au petit déjeuner et de leur parler comme un capitaine de l’armée des fantassins « mangez votre petit déjeuner, allez vous habillez vite, l’heure tourne, montez vite dans la voiture, attachez (vite) votre ceinture, descendez (toujours vite) de la voiture, venez (eh oui, vite!) me faire un bisou…Je les jetais tous les matin à l’école et je partais…Vite bien sûr! Bref, cette vitesse a fini par me crâmer…jusqu’au burn out! Et encore, j’aurai dû déjà être morte 100 fois si mon mari n’avait pas été là pour éteindre les débuts d’incendies, s’occuper des enfants le soir et le week end (car trop fatiguée), et m’aider à prier quand je devenais borderline! Aujourd’hui, j’ai 45 ans et demie et depuis ma démission de mon boulot je réfléchis sur les différentes options que je dois prendre sachant que mes enfants sont encore jeunes (6 et 10 ans. Oui j’ai fait des enfants tardivement à cause des fausses couches dues à mon stress au travail, soit 8 fausses couches!) et que mon mari n’est pas encore près à faire un travail « identitaire »…Mais bon chacun sa croix et je respecte cela. Je prends mon temps pour vivre avec mes enfants, ma famille, réfléchir, regarder la pluie qui tombe, parler avec mes amis. Bien sûr, la réalité te rattrape. Il faut bien gagner sa croûte et faire vivre le foyer. Je travaille à mon compte toujours dans le conseil et j’envisage même de retourner au salariat (pour mieux en ressortir!). Je veux mettre un peu plus d’argent de côté pour lancer mon vrai projet (un blog professionnel). Je me forme, je fréquente et lis de grands bloguers pro et surtout j’utilise mes envies, et mes compétences pour bâtir ma stratégie lentement mais sûrement. Le travail sur l’identité fait partie de cette stratégie!

    Merci encore Maxime et toi aussi je te souhaite que du succès.
    Amitié
    Chantou

    1. Maxime

      Bonsoir Chantou,
      Quand j’ai découvert ton commentaire, je t’avoue que j’ai été profondément touché.
      En te lisant, je me suis dit :
      C’est exactement pour lire des commentaires comme le tien que j’ai créé ce blog.
      J’apprécie le détail des exemples qui m’ont fait vivre et vibrer ta façon de vivre.
      Permets-moi de rebondir sur 2 expressions qui m’interpellent et que je vois comme 2 croyances que tu pourrais transformer à ton avantage.
      la 1ère : « Mais bon chacun sa croix et je respecte cela »
      Derrière tes mots, j’entends que cette croix est lourde à porter.
      Je me trompe ?
      Pour ma part, je vois la croix comme un signe qui m’indique le centre entre l’horizontalité et la verticalité, là où tout est aligné, devient possible.
      Ma question est la suivante :
      En quoi cette croix, au lieu de la porter, pourrait te porter, toi, te servir de ressource vers plus de bonheur au quotidien ?
      Jacqueline, que je cite dans mon article, a suivi cette après-midi un webinar de Laurent Chenot, conférence dont le thème était l’entrepreneuriat.
      Jacqueline m’a rapporté ceci:
      Laurent a dit : « au lieu de parler d’entrepreneur, je préfère parler d’entredonneur. »
      Et je trouve que cela change tout au niveau symbolique et énergétique.
      Passer du « prendre » au « donner ».
      Je trouve cela magnifique et en te lisant, je me demandais comment tu pouvais mettre ce concept au service de ta vie.
      Ce que traduit également David Laroche dans cette vidéo qu’il vient de mettre en ligne :
      http://youtu.be/Fvhk1JZbuSM
      La 2ème :
      « Il faut bien gagner sa croûte et faire vivre le foyer. »
      Ce matin j’étais chez Edith Lassiat.
      Edit m’a fait le grand honneur de m’inviter une partie du WE et nous avons fait un échange de coaching.
      Hier, elle m’a fait découvrir son merveilleux outil qu’est le C.P.A. (Communication Profonde Accompagnée) et ce matin, c’est moi qui l’ai accompagnée.
      Comme je travaille dans l’instant présent, je ne savais pas à l’avance ce qui allait émerger de la séance.
      Sans dévoiler le contenu de celle-ci, à un moment, nous avons évoqué la relation à l’argent et je l’ai invité à voir l’argent comme une énergie neutre qui était au service de ses projets et non comme une finalité en soi.
      J’adore cette citation : « ce n’est pas moi qui ai besoin d’argent, c’est l’argent qui a besoin de moi ».
      Voici ma question :
      Dans le cas où tu adopterais cet état d’esprit, comment cela se traduirait-il dans ton cheminement actuel ?
      Vis une merveilleuse semaine.
      Maxime

  5. Iona

    Bonjour Maxime,
    Étonnant ! Je viens de publier ma première vidéo intitulée la vie est un jeu et ce que tu vis me fais penser à un pilote de rallye qui rencontre quelques difficultés (balanciers ?). J’ai confiance en toi … Ton observateur va bien trouver la bonne route qui te mènera droit à ton but !
    Courage joyeux transurfeur : tu es un gagnant de la vie !
    Aujourd’hui est le jour du nouvel an celte alors laisse moi te souhaiter et te souffler autant de bonheur que tu le mérite.
    Passe un merveilleux week-end.

    http://www.lesouffledubonheur.com/la_vie_est_un_jeu.html

    1. Maxime

      Coucou Iona,
      Pilote de Rallye !
      Tu touches juste !
      J’ai fait du rallye dans ma jeunesse !
      Donc ton image me parle particulièrement.
      Merci pour tous tes vœux et je te les retourne pour que le lancement de ton blog soit une réussite !
      Bravo pour cette première vidéo !

      Vis une merveilleuse semaine.
      Maxime

      1. Iona

        Merci à toi !

        1. Maxime

          :-)

  6. Corinne

    Bonjour Maxime,
    Je comprends tes questionnements !
    Je suis moi-même en pleine crise, je cherche mon positionnement professionnel depuis que j’ai quitté le salariat, je cherche mon chemin de vie depuis que j’écoute un peu plus à l’intérieur de moi. Que de questions !…
    C’est long, perturbant et inconfortable :-(
    Mais, je me dis que la lumière est au bout du chemin !
    Bon courage à toi
    @bientôt
    Corinne
    Lisez mon dernier article -> Ma Déco me ressemble fête son deuxième anniversaire !My Profile

    1. Maxime

      Bonjour Corinne,
      Oups !
      Je suis confus et je me sens désolé, j’ai oublié de répondre à 2 commentaires la dernière fois, le tien et celui d’Agnès.
      Et ce ne sont pas des moindres.
      Je réponds aux commentaires directement du back office (tableau de bord) et vos 2 commentaires se trouvaient sur la 2ème page que j’ai oubliée de consulter !
      Heureusement que je viens d’aller directement sur la zone commentaires du blog, ce qui m’a permis de constater cet oubli !

      Merci Corinne pour le courage de ce partage.
      Comme tu peux l’imaginer, je comprends parfaitement ce que tu es en train de traverser pour le vivre moi-même.
      En même temps, je me dis que le cadeau derrière tout cela, c’est que c’est grâce à ce temps, à cette perturbation et cet inconfort que je vais toucher le plus juste en moi.
      Que c’est la preuve que l’alchimie est en train de se faire petit à petit.
      Que cette nouvelle naissance est en chemin, que le nouveau MOI est en phase de gestation et va bientôt apparaître.
      J’ai plein de signes extérieures qui sont là pour entretenir ma confiance.
      Pendant ces 2 jours au Web2Connect, j’ai vécu des choses fabuleuses et en même temps très déroutantes, avec dans ma tête la question lancinante :
      « Quel est mon coeur de cible client » ?
      Et j’ai l’impression que la réponse, elle est sous mes yeux.
      Je m’explique :
      La tête, mon mental me dit « ton coeur de cible, c’est par exemple, la relation parent-enfant parce que c’est un des points sur lequel tu as vécu le plus de souffrance, donc c’est là où tu as le plus d’expérience ».
      Mon corps se met à vibrer, donc, je me dis « c’est OK ».
      En même temps, si j’observe les derniers coachings qui viennent naturellement à moi, sans faire aucun effort, et qui donnent des résultats, ce sont des coachs ou des personnes qui sont dans la relation d’aide, ce qui voudrait dire que je suis fait pour aider les coachs à trouver leur coeur de cible.
      Cela s’est encore produit au web2Connect.
      Hier matin, j’ai fait un coaching en « direct live » de Sophie Gueidon de http://www.réussiraufeminin.com et c’était génial !
      Alors, quoi penser ?
      Je lâche donc prise, je me dis que la réponse va venir en temps et en heure et je continue à faire mes petits pas au quotidien dans la confiance et la foi que tout est juste.
      J’ai reçu hier un beau signe d’encouragement dans ce sens avec la découverte du livre de Napoleon Hill « Plus malin que le diable ».
      je viens d’en commencer la lecture et j’hallucine en constatant que Napoleon Hill a lui-même traversé une phase de profonde remise en question telle que celle que nous sommes en train de vivre !
      Donc, je garde la pêche et le moral.
      Je souhaite que ce partage va t’aider dans ton cheminement.
      Bon courage à toi également.
      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  7. Agnès

    Bonsoir Maxime,
    Je découvre ton article et constate en effet ce chemin de profonde remise en question.
    j’ai le sentiment que tu atteins encore une autre profondeur et je te tire mon chapeau pour le travail qui est entrain de faire afin de trouver vraiment l’être que tu es.
    Personnellement oui j’ai vécu beaucoup de dépouillement pour aller au cœur de qui je suis et à la fois, je sais que je n’ai pas encore atteint ce dépouillement total comme ce que tu vis là.
    Merci à toi pour ce exemple.
    Agnès

    1. Maxime

      Bonsoir Agnès,
      Comme pour Corinne, désolé d’avoir loupé ton commentaire la dernière fois.
      Merci de tes encouragements.
      Oui, c’est vrai que j’atteins une autre profondeur.
      En même temps, je crois que j’ai encore pas mal de paliers à passer comme des plongeurs sous-marins qui doivent faire des paliers avant de passer à un autre niveau de profondeur.
      Comme si la vie me disait : pour atteindre ton coeur de cible, tu dois d’abord passer par ce type de clientèle et ensuite, tu vas passer par tel autre, etc.
      Et là, j’ai en tête l’image de la cible d’un tireur à l’arc qui va d’abord tirer sur la périphérie pour ensuite se rapprocher doucement à force d’entrainement et de répétition du coeur de la cible.
      Et je fais un nouveau lien, celui avec la vidéo de David Laroche WakeUpCalls #40 http://davidlaroche.fr/5-cles-pour-gagner-de-l-assurance/ et le point 5 dans lequel il dit :
      « L »objectif n’est pas de réussir, l’objectif est de s’entrainer ».
      J’en ai tiré cette nouvelle croyance dynamisante :
      « Abondance = Apprentissage »
      A force de persévérance, je vais finir par me rapprocher du centre de la cible !
      Voilà où j’en suis pour le moment !
      Prends bien soin de toi.
      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  8. Stéphanie

    Bonjour Maxime.
    Une crise identitaire ? Plusieurs, oui ! A chaque situation vraiment dérangeante de la Vie. A chaque grande évolution positive.
    Et j’en traverse une autre en ce moment. J’en suis arrivée à la conclusion que l’identité n’a plus de sens. Et que reste-t’il sans identité ? Je n’ai pas encore ma réponse …

    1. Maxime

      Bonjour Stéphanie,
      Merci pour ton 1er commentaire et le partage de ton vécu.
      L’identité n’a plus de sens ?
      Et si tu te la créais de toutes pièces dans le respect de tes valeurs et de ce qui est important pour toi ?
      Voici comme exemple un extrait de ce que j’ai écrit sur mon identité à développer au quotidien.
      Je choisis volontairement cet extrait de la rubrique « personnel » :
      > Je suis un être exceptionnel
      > Je suis un être rayonnant d’amour
      > Je suis un être authentique et congruent.
      > Je suis quelqu’un qui fait la différence et qui offre de la valeur ajoutée dans la vie des autres
      > Je suis un générateur d’amour
      Édifiant, non ?

      Vis une merveilleuse fin de semaine.
      Maxime

  9. Annie

    oh oui Jacques j’ai et je traverse encore à ce jour une crise identitaire dans ma vie… et comment je l’ai vécu et le vis est trop long à raconter sur ce commentaire…. mais je reprend contact par message mp si tu veux bien…. je te souhaite une belle vie Jacques en attendant ! Annie (nous avons passé le séminaire de Zyco ensemble)

    1. Maxime

      Bonjour Annie,
      Heureux de te retrouver en commentaire après notre rencontre au séminaire de Zico.
      J’en suis même reparti avec 2 de tes cartes de visite ;-)
      Merci de ta venue sur mon blog et de ton commentaire qui me touche.
      J’ai bien reçu ton message en mp.
      Cette semaine est chargée au niveau timing, je suis au Web2Connnect demain et après-demain.
      Je note dans mon agenda de revenir vers toi courant semaine prochaine.
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  10. Veronique

    Bonsoir Maxime,
    notre dernier et rapide échange m’a entrainé vers ton article qui trace fidèlement et les contours et l’intérieur de ce profond bouleversement que tu vis. Et il fait écho bien sûr à tous ceux qui ont vécu des périodes similaires. Bien sur que j’en suis. Puisque je vis actuellement la fin de ma « 3ème vie » pour mieux démarrer ma quatrième un jour prochain, quand l’heure sera venue.
    C’est à chaque fois une nouvelle naissance. Et je te souhaite cette naissance comme une des plus belle de ton parcours sur terre.
    Baignée d’évidences, de profondeur, de compassion sur le « je » passé et de respect pour le « je » qui s’éveille.
    Aller au dedans, tout au fond, c’est là qu’est la seule vérité qui compte : celle que tu expérimente.
    Bravo Maxime pour ce chemin exclusivement réservé aux êtres de courage.
    Joli chemin à toi et à tous tes compagnons de voyage.
    Avec bienveillance et compassion.
    Véronique

    PS : le Pitch elevator est super au point et je suis certaine qu’il a fait mouche ;-)

    1. Maxime

      Bonjour Véronique,
      Merci pour ton feed-back et ton analyse pleine de bon sens.
      Mort et renaissance.
      Le monde me renvoie en miroir une grande évolution intérieure avec pas moins l’annonce de 5 décès dans mon entourage proche en moins de 10 jours.
      Ce qui correspond pour moi à l’annonce d’une magnifique renaissance.
      Gratitude en la Vie !
      Vis une merveilleuse fin de semaine.
      Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge