«

»

Nov 01

Rendez-Vous en Terre Inconnue

.photo with a man and a questionmark maskRendez-vous en Terre Inconnue !

Non, il se s’agit pas d’une nouvelle version de la fameuse émission de Frédéric Lopez !

Alors, pourquoi ce titre ?

Parce que depuis le dernier article paru, j’ai traversé une grosse tempête émotionnelle avec plein de remises en question.
Notamment sur l’image que je peux renvoyer.

Comme par hasard, mon précédent article a pour titre Histoire d’Image.
Je suis interloqué en découvrant cette synchronicité.
Et ce n’est que la première de cette article, je vous invite à aller en découvrir d’autres au fur et à mesure de votre lecture !

Cette tempête émotionnelle m’a amené entres autres à ne pas écrire de nouveaux articles pendant 2 semaines et à prendre des décisions radicales.
Ces décisions m’amènent aujourd’hui à prendre un chemin inconnu, d’où ce titre d’article !

Quelles sont les graines que j’ai semées pour arriver à une telle situation ?

Un elevator pitch détonnant

A Miami, j’ai travaillé sur mon « elevator pitch » (pitch d’ascenseur).

Il s’agit de définir une présentation  de son activité en 30 secondes maxi (la durée d’un trajet en ascenseur) :

  • Quel est notre client idéal
  • Quel est son problème
  • Quel résultat obtenir
  • Ce qui me rend différent
  • Qu’est ce que cette différence apporte comme bénéfice au client.

J’ai rédigé beaucoup de versions de cette présentation, sans vraiment en être totalement satisfait.

C’est comme si une partie de moi n’y croyait pas !

Voici la dernière version :

Je suis coach et formateur en éducation émotionnelle.
J’aide les personnes qui en ont assez un jouer un rôle pour faire plaisir aux autres à contacter leur puissance intérieure et à être authentique.
Comme je travaille dans l’instant présent et avec mon ressenti comme guide, je leur offre la garantie qu’elles vont créer leur réalité en accord profond avec elles-mêmes.

Qu’en pensez-vous, que ressentez-vous?
Est-ce que cela sonne juste pour vous ?
Pour ma part, la réponse est non !
Il y a quelque chose qui cloche, mais je n’arrive pas à déterminer ni le pourquoi, ni le comment !

Une prise de conscience salutaire

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Sans être vraiment conscient de ce qui était en train de se jouer,  j’ai travaillé en parallèle sur ma propre identité.
Je me suis posé la question suivante :
Qui suis-je au plus profond de moi ?

J’ai découvert il y a 5 ans et mis en lumière ma mission de vie : partager, enseigner, transmettre, promouvoir l’éducation émotionnelle dans le monde.

Mais, à l’intérieur de moi, comment s’exprime le Maxime qui a cette mission ?

Malgré mes grands discours sur l’authenticité, pourquoi ai-je autant de mal à me définir, pourquoi j’attends des réponses de l’extérieur alors que le plus court chemin est d’ aller les chercher à l’intérieur de moi ?

Rendez-vous compte, je prends petit à petit conscience que ce que j’offre dans mon coaching est exactement ce dont j’ai besoin pour moi-même :

M’aligner avec mon être profond.

Un étrange paradoxe

Ce qui m’interpelle le plus, c’est le paradoxe que je vis :
Les retours de mes clients m’apportent la preuve que mon coaching est d’une rare efficacité en termes de résultats concrets et mesurables.
L’énergie se remet à circuler, les situation se débloquent, les opportunités apparaissent, etc.

Je devrais me sentir heureux, satisfait, joyeux, dans un état de bien-être et de béatitude, n’est ce pas ?

Ors, ce n’est pas ce que je ressens.
Je ressens un étrange malaise à l’intérieur de moi.
Je ne me sens pas aligné à l’intérieur.
Je me sens jouer un rôle qui n’est pas le mien, ce qui est tout à fait à l’opposé d’une de mes valeurs profondes : l’authenticité.

Alors, comment sortir de ce paradoxe ?
En réalignant mon identité avec le VRAI Maxime.
« Couper le cordon » avec l’ancien Maxime, m’aligner avec qui je suis au plus profond de mes tripes et m’exprimer en cohérence avec MA vraie identité.

Le Nouveau Maxime

Il se trouve qu’aujourd’hui, grâce à ma décision de quitter mon job salarié il y a 4 ans et à mon activité sur le Net, j’ai découvert un monde complétement inconnu pour moi et tout à fait passionnant.
Je me découvre de nouveaux talents, de nouvelles compétences et en même temps, je me sens encore enfermé dans des habitudes et des loyautés qui me semblent faire partie du passé.
Comme par exemple, le fait d’habiter à Nantes.
Cette ville, ce n’est pas moi qui l’ait choisie, cette mon père qui souhaitait que j’y fasse mes études d’ingénieur.
Et c’est ce que j’ai fait, bien entendu !

Je viens donc de prendre une décision radicale :
Vendre mon appartement, quitter la région et me mettre complètement à l’écoute des signes de la Vie.

M’offrir le meilleur et créer ma réalité en accord profond avec moi-même.
Je suis donc en train de m’offrir à moi-même ce que j’offre à mes propres clients.
Chouette !

J’ai choisi d’aller vivre quelques temps chez mon amie Jacqueline, rencontrée dans le cadre du mastermind de Biba Pedron.
Elle tient des chambres d’hôtes en Haute Loire, près du Puy-en-Velay.
Le Puy-en-Velay, c’est la ville de départ d’un des 4 chemins de Saint Jacques de Compostelle pour les français et la ville d’arrivée pour les espagnols.

Encore une synchronicité

J’ai foi et une énorme confiance dans la vie.
Une nouvelle preuve renforce cette confiance :

Les 4 chemins de Compostelle mènent à Saint-Jacques.
Jacq est mon nom de famille.
C’est Jacqueline Joubert qui m’accueille et qui m’offre l’hospitalité.

Étonnant, non ?

Je vis aujourd’hui une crise d’identité profonde, pour m’offrir et vous offrir le meilleur de moi-même !

Je vis  symboliquement ce cheminement vers moi-même comme un pèlerinage !
Et le lieu d’accueil de ma nouvelle vie est le départ ou l’arrivée d’un chemin de pèlerinage !

J’aurai voulu le faire exprès, je n’y serai pas arrivé !

 

Zico Kiaxx, un prochain partenaire ?

Zico Kiaxx, un prochain partenaire ?

2 évènements majeurs

Le week-end dernier, j’ai assisté avec Jacqueline au séminaire de Zico Kiaxx « Partenariat Stratégiques Réussis ».

Une expérience très enrichissante avec de magnifiques rencontres.
Une nouvelle étape sur le chemin de mon projet de vie.

La semaine prochaine, je me rends pour la 3ème année consécutive au Web2Connect, évènement networking annuel  du Web francophone.
Une occasion pour moi de continuer à nourrir les liens existants et à en créer de nouveaux.

 Créer votre réalité

Suite du journal de bord de ce défi de créer une conférence de David Laroche à Nantes réunissant 300 à 400 personnes.

Voici mes petits pas des 2 dernières semaines :

J’ai eu un rendez-vous très convivial cette semaine avec Vanessa et Soizic, 2 représentantes de l’Association des anciens élèves de l’École Centrale de Nantes.
Ancien élève moi-même, je pensais que c’était une bonne piste pour toucher le monde étudiant !
Échec !
Les règles de partenariat sont strictes, il y a des codes à respecter, etc..

Après contact avec David, il a été convenu de maintenir la date du 18 novembre pour faire une 1ère conférence à Nantes réunissant 30 à 60 personnes, comme cela s’est passée à Rennes et de reporter à fin janvier le délai de ce défi !

La question du jour

J’aimerai maintenant que vous vous exprimiez en répondant à cette question dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Avez-vous traversé une crise identitaire dans votre vie et comment l’avez-vous vécue ?

J’aurai grand plaisir à répondre personnellement à votre commentaire :-)

Vous avez aimé cet article ? Cliquer sur « j’aime » et partagez-le !

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .

La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

    • Comment voir une opportunité dans chaque problème
    • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
    • L’identification des croyances qui vous enferment
    • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
    • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
DéveloppementPersonnel.org
Share

(51 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Dorian

    Bonjour Maxime,

    Tu as en tout cas le pouvoir de susciter des commentaires de nombreuses personnes car tu te livres !
    Je pense qu’il est complètement normal de se chercher. On se cherche tous plus ou moins pendant de longues années.
    Je suis moi-même incroyablement surpris du chemin que j’ai parcouru ces dernières années. Je change du tout au tout. Et c’est loin d’être terminé car j’ai décidé qu’il va y avoir des changements radicaux dans ma vie très bientôt. J’arrête de faire le « faux cul » sur certaines questions que je détourne pour faire plaisir à tout le monde. Désormais je dis ce que je veux et je remballe toutes les contre-indications qui me feraient aller à l’encontre de ce que je veux vraiment et de qui je veux être MAINTENANT. Ca pourrait changer dans quelques mois et je prendrai cela avec le sourire et me redirigerais vers autre chose. Aucun problème pour moi, je me sens libre de choisir ma vie et je pense que c’est une première étape obligatoire pour se trouver.
    Bravo à toi en tout cas (un de plus). Et je confirme, puisque tu poses la question, que ton elevator pitch sonne faux… laisse donc parler ton coeur mon ami.
    Bien amicalement,
    Dorian
    Lisez mon dernier article -> S’accepter tel que l’on estMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Dorian,
      Oui, je suis heureux de voir tous les commentaires que suscite cet article.
      Et je me donne le temps pour y répondre, afin d’être dans la bonne énergie.
      Nos derniers échanges en privé m’ont énormément enrichi et je suis très heureux de ce partage que tu nous offres.
      Merci pour ton authenticité dans ta réponse concernant l’elevator pitch.
      Je souhaite que le Web2connect m’apporte un élément de réponse vers cette ouverture de coeur.
      Rien ne vaut le « live » pour moi pour obtenir une réponse.
      Merci encore, mon cher Dorian.
      Vis une merveilleuse fin de semaine.
      Maxime

  2. Sylvie FERRIEU GEFFROY

    Bonjour Maxime.
    Je suis touchée par ton authenticité. Le fait que tu t’ouvres avec autant de liberté pour nous montrer tes émotions: woa..
    Traverser des moments de crises et de doutes me rend plus humble, plus empathique vis à vis de moi et des autres. Mon égo s’affaiblit aussi et mon être profond peut s’exprimer.
    Quand je les traverse, je suis comme une enfant, désorientée, perdue, triste et frustrée. Comme avec un enfant, je m’écoute et arrête toute agitation pour me permettre d’entendre les messages profonds. Je suis vigilante à ne pas recouvrir aussitôt d’une pensée positive et masquer ce qui se passe au fond de moi. Je laisse aller mes émotions: je peux pleurer, je peux râler, je peux dessiner ma frustration. Bref, je leur donne de la place et je ne lutte pas contre. Et je laisse tout doucement remonter l’énergie, je ne force rien… Douceur et tendresse. Puis l’énergie revient et je fais le tri , je comprends, j’analyse ce que je viens de vivre pour l’intégrer…
    Courage Maxime et confiance. Tu vas récolter de beaux fruits par la suite .
    Tendresse de Lajus.
    Lisez mon dernier article -> De la compétence à la confianceMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Sylvie,
      Merci de ton témoignage qui me touche.
      Cette période est pour moi d’une très grande richesse.
      J’ai l’impression que plus je suis bousculé, plus je me livre dans ce que le mental qualifie de « faiblesse », plus la vie me remercie en m’envoyant de magnifiques cadeaux en retour.
      Du courage, j’en ai, la confiance, je la cultive et je la développe.
      Plonger dans l’intensité de l’émotion qui me bouscule, je me l’autorise du mieux que je peux.
      Et je m’offre beaucoup d’amour.
      Je ne me suis jamais dit autant de « Je t’aime » pendant ces derniers jours !
      Et quand mon enfant intérieur remonte à la surface, je me visualise en train de le prendre sur mes genoux, de le cajoler en lui faisant des bisous, de lui dire que je l’aime.
      Cela m’aide à me détendre et à me calmer quand je me sens désaligné.
      Prends bien soin de toi.

      Je t’embrasse avec tendresse.
      Vis une merveilleuse fin de semaine.
      Maxime

  3. francoise caroline

    En fait c’est quand on se perd qu’on se trouve….Ma grosse crise d’identité c’était quand je ne pouvais plus continuer la mode à cause de cette superficialité qu’elle me renvoyait…et depuis j’ai façonné quelque chose qui me ressemble plus, directement en contact avec l’âme et j’ai donc retrouvé « celle qui avait changé » (il lui fallait cette nouvelle identité pour sortir de l’impasse!).
    Donc ce nouveau Maxime ? ….On voit déjà qu’il n’est pas disposé à faire semblant d’être aligné…j’adoooore.

    1. Maxime

      Coucou Françoise Caroline,
      Ta grosse crise d’identité, c’est bien celle que nous avons vécu en « live » pendant le séminaire avec Philippe et Sylvie qui justement commentent cet article ?
      Le nouveau Maxime est sur le chemin de se trouver et d’être encore plus aligné pour offrir son don aux autres.
      Je ne suis pas loin de trouver la clé du « vrai » elevator pitch.
      Je le sens et cela va faire plaisir à Dorian !
      Moi aussi, j’adooore :-)
      Vis une merveilleuse fin de semaine.
      Maxime

  4. Jean

    Bonjour Maxime,
    Ce que j’aime dans tes articles, c’est que je te retrouve tel que je te connais avec toute ton authenticité. J’ai l’impression que le terme « crise identitaire » ne correspond pas à ce que tu vis. J’ai cherché la définition et j’ai lu qu’Erikson la définit comme l’impossibilité pour l’ego d’avoir une identité qui lui est propre. Or, il me semble que ce n’est pas ça chez toi. En avançant sur ton chemin, tu trouves au plus profond de toi qui tu es. Mais ce « qui tu es » est le même que quand tu étais enfant. Pour moi, si c’est une crise (je ne sais pas), elle n’est pas identitaire. Elle se définirait plus en termes d’image que les autres ont de toi. Et tu veux, si j’ai bien compris, que les autres te voient non plus à travers cette image mais selon qui tu es vraiment.
    Personnellement, je ne pense pas avoir vécu de crise identitaire, sinon peut-être à l’adolescence où je me cherchais.
    Je t’embrasse.
    Lisez mon dernier article -> Bilan de mon défi d’humourMy Profile

    1. Maxime

      Coucou Jean,
      Merci beaucoup de ton apport pour la clarification du terme « crise identitaire ».
      Je suis complètement d’accord avec ce que tu décris.
      Ton coaching de ce matin m’a permis de clarifier ce point :
      Comment aligner l’image que je renvoie à l’extérieur avec qui je suis au plus profond de moi ?
      Ce que je trouve magique avec tous ces commentaires et ces partages, c’est que chacun d’eux me permet d’aller à ma propre découverte par effet miroir et en me faisant poser une nouvelle question grâce au pouvoir de la dissociation.
      Cet enfant joueur, taquin et rieur en moi, plein de peps et d’énergie, comment arriver à l’exprimer au quotidien ?
      Comment mettre cette nature profonde et aimante au service de ma clientèle cible ?
      C’est bizarre ce que je ressens, l’idée c’est que je dois toucher une clientèle cible très spécifique et que c’est celle-ci qui va me permettre de toucher ensuite la plus grande audience.
      C’est quand même incroyable ce que la vie m’offre à vivre.
      Par exemple, je me suis retrouvé jeudi soir comme invité VIP du Web2Connect alors qu’un 1/4 d’heure avant, j’avais prévu de passer la soirée avec d’autres personnes.
      Et je n’ai pas eu à en faire la demande.
      Depuis 2 ans, je pose des graines pour créer à moyen et long terme des partenariats stratégiques avec les figures emblématiques du Web Francophone sans avoir aucune idée du « comment » ça va se passer et « quand » surtout !
      Et je me retrouve sans faire la demande aux sein d’un groupe de personnes dont la somme des contacts représente plusieurs millions de prospects en potentialité.
      Et en écrivant ces mots, une nouvelle image apparaît :
      Je me sens comme un bateau qui flotte sur une mer déchaînée en surface, ce qui donne l’impression que vue de l’extérieur, je ne suis pas du tout clair sur ce que je veux faire et en même temps, j’ai l’impression que ce bateau secoué dans tous les sens est relié par un fil invisible à mon être profond qui est au fond de l’océan et qui le tire mine de rien vers la bonne direction.

      A suivre …
      Je t’embrasse, mon cher Jean et merci encore pour ton aide précieuse dans ton accompagnement.
      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  5. zenie

    Bonjour Maxime, ton feu intérieur commence à brûler tout ce dont tu n’as plus besoin pour t’emmener vers la nouveauté, un pas de plus vers le vrai Maxime, en phase avec la Vie, en phase avec qui tu es vraiment.

    Casser les murs qui sont dans nos têtes pour laisser couler la Vie qui te portera exactement où tu dois être.
    La Vie te guide à chacun de tes pas qui doit être fait en confiance.

    Nettoyons nos peurs de l’inconnu car là est la vraie richesse.
    J’avais lu une jolie phrase qui disait : « on ne va jamais aussi loin que quand on ne sait pas où on va. »

    Apprécier chaque moment et remercier en permanence pour cette magnifique expérience qu’est la Vie.

    Je te souhaite le meilleur !

    zenie
    Lisez mon dernier article -> Le détachementMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Zenie,
      Ton commentaire me fait du bien à lire.
      Je me sens bien en résonance avec ce que tu écris.
      C’est exactement cela !
      Même si je ne comprends pas aujourd’hui le pourquoi du comment où m’emmène la Vie, je suis ses pas qui me guident avec foi et confiance.
      J’ai envie de rajouter :
      C’est là où est ma véritable richesse !
      Bien entendu, la vie m’offre encore un merveilleux cadeau ce WE :
      La participation demain et lundi à un séminaire dont le thème est la Reliance :
      Demain : Reliance à l’autre dans la conscience des miroirs
      Lundi : Reliance au Tout à travers soi
      J’ai déjà remarqué à plusieurs reprises comment les choses se placent au niveau des dates de manière « parfaite » :-)

      Vis un merveilleux WE.
      Maxime

  6. Sylvie FERRIEU GEFFROY

    Je suis touchée par tes mots Maxime: surtout quand tu parles de  » beaucoup de monde, beaucoup d’audience, beaucoup de prospects…. » . Pour ma part, quand je veux du beaucoup, beaucoup, j’entends aussi mon  » pas assez, pas assez »…. Comme la vie est équilibre, comment trouver une satisfaction dans le juste, le suffisant, l’abondant tranquille et serein? Je te livre mon propre cheminement. Baisers dorés.
    Lisez mon dernier article -> Agir contre la procrastinationMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Sylvie,
      Tu poses une vraie question, ma chère !
      ça y est, je viens de trouver la réponse « juste » pour moi.
      « Beaucoup », « pas assez » ou « juste » ?
      Et si nous nous trompions de lieu de débat ?
      Cela fait plusieurs jours que je m’interroge sur cette notion de résultats : beaucoup de clients, pas assez de clients, beaucoup d’actions, pas assez d’actions, beaucoup de petits pas, pas assez de petits pas, etc..
      David Laroche était hier soir à Nantes et j’ai assisté à sa conférence.
      J’ai noté ceci : « L’important n’est pas le résultat, l’important, c’est de s’impliquer pour obtenir le résultat ».
      Là, ça a fait tilt !
      Je crois que j’avais une notion erronée du résultat, que j’associais au but à atteindre.
      Aujourd’hui, je vois plus le résultat dans mon niveau d’implication à faire quelque chose tout en prenant du plaisir à le faire.
      Quand j’étais gamin et que je faisais un calcul, le résultat était d’arriver à avoir un chiffre juste à la fin.
      C’était mon but.
      Donc, j’ai développé une habitude à me focaliser sur l’obtention du calcul juste.
      Et si je n’y arrivais pas, je culpabilisais.
      Et là, petit à petit, je prends conscience d’une autre notion qui m’apparait beaucoup plus subtile et en lien avec la Vie, c’est la notion d’apprentissage, comme un enfant qui apprend à marcher.
      Si j’apprends à marcher en tant qu’adulte, je vais me focaliser sur le fait d’arriver à marcher, c’est mon mode de pensée habituel que j’ai développé et renforcé tout le long de ma vie.
      Là, je prends conscience que l’enfant, quant à lui, n’en a rien à faire de marcher ou pas.
      Ce qui l’intéresse et lui donne plaisir, c’est d’apprendre à marcher, c’est le processus d’apprentissage de la marche, c’est son niveau d’implication dans cet apprentissage de la marche.
      Tu me suis, Sylvie ?
      Pour moi, prendre conscience de cette subtilité en profondeur, c’est un sacré pas qui va me permettre de libérer la pression que je ressentais à l’intérieur de moi quand je pensais à l’obtention des résultats.
      Cela me renvoie « ce n’est pas le but qui compte, c’est le chemin »
      Ai-je été suffisamment clair dans ce partage ?
      Je t’embrasse.
      Vis une merveilleuse semaine.
      Maxime

  7. Iona

    Bonsoir à tous !

    Pour moi, le mental veux absolument reussir comme s’il n’y avait que ça dans la vie. L’âme quant a elle lui répond « ok mon pote je te laisserai reussir seulement si tu me laisses m’amuser ! »
    Et je pense que c’est vrai pour moi … peut-être pour vous aussi ?
    Amusez vous bien !
    Iona

  8. Heloise

    Hello Maxime,

    J’aurais pu écrire cet article. Donc oui une crise identitaire (même plusieurs), j’en ai connue. D’autant qu’à la base je suis aussi psychothérapeute et j’ai fait beaucoup de coaching (la technique du pitch j’ai appris aussi ;-) et en effet celui que tu partages ne me parle pas; pas assez concret)
    Et puis, la vie est un perpétuel changement. Il va de soi que nous allons évoluer et devoir se repositionner par moments.

    BRAVO donc pour cette décision de bouger et de te retrouver ‘toi’.

    Comme toi j’ai dis « oui » aux signes qui se sont présentés « au bon moment ». Et si ces crises sont parfois inconfortables, elles nous donnent l’opportunité de découvrir de nouvelles possibilités, un nouveau monde.

    La vie est faite de surprises :)

    2014: Authenticité & Liberté ♥
    Lisez mon dernier article -> Ce qu’ils auraient dû nous direMy Profile

    1. Maxime

      Hello Héloïse,
      Tout d’abord, Merci de ton 1er commentaire et Joyeux Noël :-)
      J’aime beaucoup ce que tu écris avec cette authenticité et cette liberté.
      Je suis heureux de te retrouver sur ce chemin.
      A très bientôt pour de nouveaux partages.
      Vis de merveilleuses fêtes de fin d’année.
      Maxime
      PS: Aurais-tu une idée pour rendre mon pitch plus concret ?

  9. Heloise

    Merci Maxime. Bizarre je n’avais pas reçu ta réponse…
    Pour ton pitch, il importe de d’abord cibler exactement qui tu es : )
    J’aime beaucoup le modèle de Big Al « I help people to… » ou « I show people how to… »

    Je devrai y réfléchir mais comme ça, je ferai plus un truc dans le genre:

    Je fais du coaching pour aider les gens à être plus authentiques, à oser s’affirmer dans la vie, leurs relations… (et tu sous-entends les … qui signifie qu’il y a +) (éventuel à ajouter:
    Bref, je les aide à être + libres, + eux-mêmes, à vivre leur vie sans se laisser marcher sur les pieds. )

    Dans ton pitch*, j’oublierais les 3 dernières lignes. Personne (sauf toi ou qqun qui n’a pas besoin de toi car il le sait hihi) ne va comprendre et les gens vont penser: okay c’est un guide spirituel ou quoi? il a une formation? créer ma réalité hein? LOL tu vois l’idée ;-)

    à+

    *Je suis coach et formateur en éducation émotionnelle.
    J’aide les personnes qui en ont assez un jouer un rôle pour faire plaisir aux autres à contacter leur puissance intérieure et à être authentique.
    Comme je travaille dans l’instant présent et avec mon ressenti comme guide, je leur offre la garantie qu’elles vont créer leur réalité en accord profond avec elles-mêmes.
    Lisez mon dernier article -> Les 7 bénéfices secondaires de la gratitudeMy Profile

    1. Maxime

      Bonsoir Héloïse,
      Merci pour ta réponse.
      J’aime beaucoup ce que tu écris.
      Je vais revoir ma copie pour être plus spécifique et être encore plus précis dans la description de la façon dont je travaille.

      Vis une merveilleuse fin de WE.
      Maxime

      1. Heloise

        Avec plaisir! Good luck :)
        Lisez mon dernier article -> Savoir ce que l’on veutMy Profile

      2. Heloise

        J’ai pensé à toi avant-hier, j’entendais quelqu’un utilisé le concept du pitch pour un titre de livre, mais je te résume ici l’idée pour ton objectif:

        1. Je suis X
        2. J’aide (public cible) à être/faire/avoir (expertise)
        3. Pour qu’ils (résultat).
        L’expertise devrait être spécifique ! (ex : blog « wordpress », femmes « de + de 50 ans »)

        Ex : je m’appelle xxx et j’aide les étudiants x à passer leur thèse pour qu’ils obtiennent le + d’offres d’emploi.

        Tout ça le + spécifique et court possible :)
        Lisez mon dernier article -> 5 Recettes de Patates Douces pour Faire le Plein d’énergieMy Profile

        1. Maxime

          Bonjour Héloïse,
          Je te remercie beaucoup pour ton aide :-)
          En te lisant et en voyant ton insistance sur le côté spécifique (que j’approuve à 100%), je m’aperçois que le travail personnel que j’ai effectué sur les 4 questions en or dans le cadre de Business3G m’a beaucoup aidé sur cet aspect spécifique.
          Et là, je prends conscience que ce travail va aussi m’aider pour la définition de mon pitch ;-)
          Je partage dans mon prochain article mes 4 questions en Or.
          Je suis en train de réfléchir grâce à ta proposition comment je vais également modifier mon pitch.
          Doublement merci Héloïse :-)
          Vis un merveilleux dimanche.
          Maxime

          1. Heloise

            Avec plaisir Maxime :)
            Lisez mon dernier article -> 33 choses que vous ne saviez probablement pasMy Profile

  10. hannah@technique Tipi

    Bonjour Maxime,
    C’est une merveilleuse remise en question
    que tu fais là. Elle correspond tout à fait
    à l’énergie de l’année qui vient, 7 en numérologie.
    Je te souhaite une belle transformation.
    Lisez mon dernier article -> Comment bien finir l’année avec Ho’oponopono?My Profile

    1. Maxime

      Bonsoir Hannah,
      Merci de ton commentaire élogieux.
      Il me va droit au coeur.
      J’ai posé l’intention de partager cette transformation avec les lecteurs de mon blog.
      Un vrai saut dans le vide avec la foi comme compagne ;-)
      Merci encore et une merveilleuse année à toi et à tous les lecteurs.
      Que cette nouvelle Année voit les rêves les plus fous se réaliser :-)
      Vis une merveilleuse soirée.
      Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge