«

»

Mar 29

Le rôle secret des émotions

Etes-vous plutôt colérique, joyeux, triste ou peureux?Il est grand temps de donner vie à ce blog !

Vous allez donc bénéficier de différentes séries d’articles qui vont traiter d’un sujet spécifique en lien avec la relation à soi, la relation à l’autre ou la relation à l’argent.

Vous allez recevoir un article par semaine.

La première série va se focaliser sur le rôle des émotions.

Cette semaine, je vous invite à vous interroger sur votre propre relation avec vos émotions.

Répondez tout d’abord à cette question :

Comment exprimiez-vous vos émotions quand vous étiez enfant ?

La joie par exemple ? C’est bientôt Noël. Vous attendez votre cadeau avec impatience. Et le moment tant attendu arrive. Vous arrivez devant le sapin, vous sentez votre cœur battre fort dans votre poitrine, vous cherchez du regard le cadeau où il y a écrit votre prénom dessus.

Quelle émotion ressentiez-vous en recevant un cadeau?Waouh ! Vous l’avez vu, ça y est ! Vous prenez le paquet et vous déchirez le papier cadeau. Et là, votre cœur bondit de joie dans votre poitrine : Votre souhait est exaucé.

Pour les filles la poupée, pour les garçons la voiture (schéma classique de jouet :)), vous tenez dans vos mains le cadeau que vous rêviez de recevoir.

Vous sentez la boule d’allégresse dans votre poitrine, vous souriez, vous allez montrer votre cadeau à vos parents en laissant exploser votre joie. Ceux-ci sourient de contentement à la vue de votre bonheur.

Imaginez maintenant que vous ouvrez le paquet, et au lieu du jouet tant attendu, vous en recevez un autre et vous entendez vos parents vous dire : « tu es trop exigeant, nous n’avons pas les moyens de te payer ce que tu voulais, sois déjà heureux de recevoir ce cadeau ! ».

Qu’allez-vous ressentir dans ce cas ?

De la colère, de la tristesse, de la rage peut-être ? Ou bien, pour ne pas ressentir cette douleur dans votre cœur, vous allez écouter la petite voix dans votre tête qui vous dit « C’est vrai, ils ont raison, tu es trop exigeant » et vous allez vous couper de votre ressenti.

Quelle était la réaction de vos parents quand vous exprimiez vos émotions d’enfant?

Quand vous vous faisiez mal, par exemple ? Vous pleuriez pour soulager votre douleur, vous avez eu peur peut-être.

Comment cela s’est-il passé pour vous ensuite ?

Moi, j’entendais : « Ne pleure pas pour si peu, ce n’est pas vrai, tu n’as pas mal ! » Et pour en rajouter une couche : « un garçon, ça ne pleure pas, ce sont les filles qui pleurent » !

N’étant pas entendu et reconnu dans l’expression de mes émotions et de mes besoins, J’ai appris à me couper de mes émotions, de mes ressentis.

Pourquoi se couper des ses émotions et ressentis?

Quelle émotion cachez-vous derrière la tristesse?Parce que derrière chaque émotion, il y a souvent une autre émotion et un besoin qui se cache.

Derrière la peur liée à la douleur que je ressentais et qui était niée par mes parents, j’avais en moi une peur bien plus profonde, celle de mourir.

Sans mes parents, sans leurs soins pour satisfaire mes besoins physiologiques de base (me nourir, me vêtir, avoir un toit pour m’abriter entre autres), je risquais de perdre la vie.

Mon cerveau, pour ma survie, a donc fait le choix le plus approprié dans cette situation : me couper de mes émotions et de mes ressentis.

Tout cela s’est bien sûr fait inconsciemment , à l’insu de mon plein gré :)

En même temps, je m’infligeais la plus grande des violences qui soit: je me coupais de la Vie, je créais des blocages de circulation d’énergie dans mon corps et j’inscrivais en moi des blessures psychologiques.

Bien entendu, à chaque fois qu’une personne bien intentionnée allait appuyer sur le « bon bouton », j’allais réagir au quart de tour, sans comprendre pourquoi puisque ce processus est inconscient!

Cela vous parle?

Avez-vous en mémoire des situations semblables à celle que je décris?

Si oui, c’est la mauvaise nouvelle !

Mais rassurez-vous, vous allez découvrir bientôt la bonne nouvelle :)

Emotions positives ou émotions négatives ?

Dans le langage courant, vous entendez souvent parler d’émotions positives (amour, joie, allégresse..) et d’émotions négatives (colère, peur, tristesse, dépression…).

Vous allez peut-être être surpris, mais il n’y a pas d’émotions positives ou négatives.

Je préfère pour ma part le terme de sensations agréables ou de sensations désagréables.

Vous êtes-vous déjà dit: je suis en train de boullir de colère ou de rage?Afin que vous compreniez le concept, je vais prendre comme exemple celui de l’eau.

Allez-vous parler d’eau positive quand elle bout, et d’eau négative quand elle est gelée ? Non, n’est-ce pas ?

Vous êtes d’accord avec moi que l’état de l’eau évolue en fonction de sa température.

Quand l’eau est gelée, c’est de la glace. Vous élevez la température de cette eau et elle va finir par se transformer en vapeur.

C’est une question d’énergie, de chaleur, de vibration, de fréquence énergétique.

Quand l’énergie est très basse, l’eau est gelée, vous réchauffez l’eau avec un apport de chaleur extérieur (le gaz sur la photo), la chaleur de l’eau augmente et quand celle-ci dépasse 100°, l’eau se transforme en vapeur.

Vous pouvez vous le représenter par le schéma suivant :

Comment l'émotion est comparée à l'eau

Il s’agit donc de la même essence à l’origine.

Dans le corps physique et énergétique, cela se traduit par le niveau de fluidité (la manière dont l’énergie circule dans le corps).

Quand le niveau est bas, vous êtes en présence de blocages et de blessures, et quand le niveau est très haut, vous vous élevez  spirituellement (vous êtes en haute vibration).

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui!

Dans le prochain article, vous allez découvrir comment ce niveau de fluidité va se traduire en termes d’émotions et de ressentis.

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.
Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .
La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

  • Comment voir une opportunité dans chaque problème
  • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
  • L’identification des croyances qui vous enferment
  • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
  • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
Share

(7 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. MARIE ANNE

    oui nous passons par des émotions positives et des émotions négatives.Tout le monde passe par ces phases.
    Je vais vous donner une petite astuce et je vous demanderais de me dire exactement ce que vous en pensez.

    Voila vous vous trouvez sur la route de la vie,tout doucement à l’horizon se pointe une émotion négative!Si vous n’y prêtez pas attention elle va vous envahir et vous allez vous sentir de plus en plus mal.Alors il y a une methode très simple pour réagir:vous vous posez deux minutes,vous dites STOP et vous pensez à quelque chose de joyeux,d’heureux et de positif.

    Qu’en pensez vous?j’attends vos reponses

  2. Agnès

    Maxime,
    Bonjour, yes ça me parle très bien d’autant que je suis en train de passer d’un état d’ immobilisme , voire de statut de pierre qui a duré une tranche de vie mémorable, ( me couper également de mes émotions à la sauce Agnès ), à la légèrete, la joie, le bien être…le ..;le…
    Et le changement est radical.
    Oui je constate en lisant ton article à quel point cette coupure pour me protéger et réussir à vivre ou plutot survivre à eu sa place bien sûr, mais comme un papillon sortant de sa chrysalide, n’est plus d’actualité, je laisse cet état derrière avec amour et grattitude.
    Merci Maxime pour ton article qui me permet de faire un arrêt sur « image » afin d’un oeil rapide faire le bilan et me dire ;  » oui c’est vrai » ce qu’il dit pour moi c’était comme ça aussi pour moi etc etc.
    Merci de me permettre cette restitution, et j’attends ton prochaine article avec plaisir.
    Passe un bon après midi.
    Agnès

  3. Maxime

    Merci, Marie Anne de ton commentaire!
    Oui, effectivement, je connais cette manière de réagir.
    Elle est liée au fait de dire: c’est une émotion NEGATIVE. Or, pour moi, il n’y a pas de négativité dans une émotion.
    Ce que tu décris, c’est de stopper la sensation DESAGREABLE, n’est ce pas?. Agirais-tu de même si tu resentais une sensation très AGREABLE?
    Un exemple:
    Tu meurs de soif et tu es assis sur une mer de glace.
    C’est une sensation très désagréable, n’est ce pas?
    Et plus le temps va passer, elle va t’envahir et tu vas te sentir de plus en plus mal.
    Si je vais dans ton sens, je vais dire STOP et je vais penser à quelque chose de joyeux et de de positif.
    Est-ce que cela va stopper ma soif pour autant?
    Je te remercie beaucoup de ton commentaire.
    Je vais m’en inspirer pour l’article de la semaine prochaine.

  4. Karim

    A mon avis, génèralement une émotion négative ne dure que
    quelques minutes, donc profite de ce moment pour connaitre
    les raisons afin d’apprendre les méthodes à convaincre vos émotions négatives.
    Merci « Maxime » pour ton article et j’attend les articles qui suivent pour faire un commentaire trés riche relatif à une stratégie progréssive et parvenir à etre accepter.

    1. Maxime

      Merci Karim, pour ton commentaire.
      Voila qui va enrichir le débat pour mon prochain article!

  5. Philippe

    Bravo, la déferlante de contenu de qualité est lancée! merci Maxime… Je partage la définition de l’émotion que j’utilise: une émotion est une information sur ce que je vis. Cette information est vraie, incontestable et auto générée…et donc je peux en faire qch……….

    1. Maxime

      Merci Philippe,
      Et oui!
      Cela fait partie de l’ambition liée à ce blog.
      Faire prendre conscience aux lecteurs qu’ils ont en main les rênes de leur propre destinée, de leur pouvoir créateur, qu’ils sont des êtres 100% responsables et autonomes.
      Un des chemins pour atteindre cet objectif passe par la connaissance de ses émotions et de ses besoins.

  1. Le rôle secret des émotions (suite) | Vos Repères Pour Des Relations De Qualité

    […] Proposer un article « Le rôle secret des émotions […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge