«

»

Mar 21

Comment Résoudre un Problème

Oui-MaisConnaissez-vous la différence entre une difficulté et un problème ?

Le film « Oui, mais »

Voila la question qu’Erwann Moenner (Gérard Jugnot) pose à Églantine Laville (Émilie Dequenne) dans le film « Oui, mais..« .

Extrait (27mn 27s) :
Erwann : Vous connaissez la différence entre une difficulté et un problème ?
Églantine : Moue interrogative
Erwann : Votre grand-père meurt à 75 ans, vous êtes triste. Vous vivez un deuil, c’est douloureux mais c’est normal, c’est la Vie. C’est une difficulté.
Maintenant, si vous êtes incapable de survivre à votre grand-père, c’est là où vous avez un problème » !

Quand j’ai découvert ce film consacré aux jeux de pouvoir relationnels en 2006 (je raconte cet épisode dans l’Ebook Vie de Maxime), j’étais loin d’imaginer qu’il allait bouleverser ma Vie.
En partie grâce à ce film, j’allais me passionner pour l’étude et le désamorçage de ces jeux de pouvoirs qui viennent littéralement pourrir les relations.

Moi-même, encore aujourd’hui, j’arrive encore à me faire avoir !

Allez, juste pour le fun : A chaque fois que quelqu’un vous parle et que vous répondez par un « Oui, mais tu sais, » « Oui, mais je pense que .. », « Oui, mais moi, je vois les choses comme ça », vous êtes entrés dans un jeu de pouvoir.
Par le « Oui« , vous faites sous-entendre IMPLICITEMENT à l’autre que vous êtes d’accord et, EN MÊME TEMPS, par le « mais« , vous affirmez EXPLICITEMENT que vous n’êtes pas de son avis. Sympa, non ?

Mon Problème depuis 2 ans

Pour en revenir à la question du début de cet article, j’avais un gros problème depuis 2 ans.
Malgré toute ma bonne volonté, je n’arrivais pas pas écrire un article, j’étais bloqué.
Alors que pour les commentaires, ça coulait de source.
Développer un blog dans le but de le monétiser et ne pas l’alimenter en contenu, j’étais en plein dans le « Oui, mais » ;-)

A la question : « Tu veux gagner de l’argent avec ton blog ? », je répondais « Oui, bien sûr ! Mais j’ai un gros problème, je n’arrive pas à écrire des articles « …
Sacré dilemme, non ?

Comment j’ai résolu mon problème

La libération s’est faite grâce à 2 rencontres.

Paul Laurent de www.nosamisleschiens.fr

Maxime et Paul

Maxime et Paul

La 1ère rencontre, c’est celle de Paul, blogueur comme moi, et presque voisin.
Nous nous sommes encouragés mutuellement, nous avons échangé des formations, nous nous sommes associés sur la vidéo.
Même si elle n’est pas encore parfaite, ma vidéo de présentation est un travail en commun.

D’ailleurs, je n’aurais pas écrit cet article si Paul ne m’avait pas appelé hier soir :
Paul: « Hé, Max, je suis en train de regarder « Oui, mais« . J’ai bien aimé la différence entre un problème et une difficulté. Au fait, tu en es où dans la rédaction de ton article ? »

Moi : « Cette semaine, ça va être chaud avec mon week-end Transurfing en tant qu’assistant. J’ai besoin de temps pour préparer tout ça. »

Paul : « Attends, tu n’es pas obligé de passer 8 heures pour écrire un article de 1500 mots. Tu écris pour une fois un article de 500 mots et ce sera très bien. Je te mets au défi de le faire pour demain soir !« 

A votre avis, comment j’ai réagi ?
En relevant le challenge (je suis un gagnant, pas un perdant ;-)

 

Pascal Colombani, organisateur de Booster Gala

Pascal m’interviewe à Booster Gala

Pascal m’interviewe à Booster Gala

La 2ème rencontre, c’est celle de Pascal, créateur de Booster-TV et organisateur de Booster Gala.
Pascal, c’est un homme de cœur et de partage, d’une très grande générosité et humanité.
La rencontre s’est faite à travers commentaires interposés.
J’ai découvert son blog TV en juin 2012 et j’ai aimé son style, j’ai commencé à laisser des commentaires en répondant à ses questions.

Ma frustration de ne pas écrire d’articles sur mon blog, je l’ai atténuée en laissant plus de 60 commentaires dans lesquels j’essayai toujours de donner un autre regard, plus profond.

Et malgré le peu d’articles sur mon blog, Pascal m’a proposé de participer à Booster Gala.
Mais il y avait une condition à la clé : écrire des articles pour faire la promotion de l’évènement.
C’était le coup de pied au derrière qui me fallait pour sortir de ma zone de confort.
Je voulais être digne de la confiance qu’il m’accordait et je me suis acquitté haut la main de ce qui me faisait tellement peur.
Je rejoignais aussi une communauté que je sentais soudée derrière Pascal, le meneur de jeu !

La question du jour

Je vous invite maintenant à vous exprimer en répondant à ces 2 questions dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Quel est le plus gros problème que vous avez rencontré dans votre vie ?
  • L’avez-vous résolu et si oui, de quelle manière ?

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire en haut dans la colonne de droite.
Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .
La lecture de cet Ebook m’a apporté énormément de valeur notamment sur les points suivants :

  • Comment voir une opportunité dans chaque problème
  • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
  • L’identification des croyances qui vous enferment
  • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
  • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.
Share

(30 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Paul

    Bonjour Maxime,

    Sympa l’article, mon plus gros problème à été mon échec au Bac S, enfin c’est plutôt une difficulté. Je pensais à cette époque que je ne pourrais jamais rien faire dans la vie. Une prof m’avais même dit que je serais éboueur !

    Quand je pense maintenant que les profs non jamais quitter l’école je souris (ils ne savent pas tous de quoi ils parlent…). Peux importe diplôme ou pas on peut faire de grandes choses dans la vie ! D’ailleurs au passage je gagne plus qu’un prof ! Il n’y a pas de sous métier !

    Le BAC je ne l’ai pas eu car c’est entièrement de ma faute :), je suis un feignant quand il s’agit de faire les choses que je n’aime pas (réviser).

    J’ai surmonté cette difficulté par de la persévérance et de la patience :).

    Paul
    Lisez mon dernier article -> Mon chien à disparu, mon chien est perdu ! Que faire dans cette situation ?My Profile

  2. Maxime

    Coucou Paul,
    Merci pour l’authenticité de ce partage.
    Les personnes qui se permettent de dévaloriser les autres projettent en fait sur l’extérieur leur propre dévalorisation d’elle-même. C’est dommage mais c’est comme ça.
    Le savoir m’aide beaucoup pour garder du recul et ne pas laisser mon ego rentrer dans un jeu de pouvoir (dans lequel je donne du pouvoir à l’autre d’avoir du pouvoir sur moi).
    En fait, cette prof t’a fait un super cadeau ;-)
    C’est même peut-être elle qui a planté en toi la graine de la réussite.
    Qui sait ?
    Quasiment tous les gens que je connais et qui ont réussi ont reçu un jugement de ce genre dans leur vie passée.
    C’est comme si ce jugement initialisait la démarche de succès.
    En tout cas, je te tire mon chapeau pour ce que tu fais aujourd’hui.
    Et ce n’est que le début !
    Cela, tu ne le dois qu’à toi-même et c’est top.
    Je suis très fier d’être ton ami.
    Vis une merveilleuse journée.
    Maxime

  3. Luc mister-no-stress

    Bonjour Maxime,
    J’ai un peu le même souci que toi, j’ai du mal à écrire.
    Sauf que moi je voulais écrire un livre.
    Comme je n’y arrivais pas, j’ai ouvert un blog en me disant que cela allait m’obliger à écrire régulièrement.
    C’est ce que je fais maintenant depuis neuf mois, et je pourrais certainement compiler un certain nombre d’articles pour en faire un livre.
    Je ferai ça dès que j’aurai le temps, quand j’aurai mis en ligne ma formation coaching « en finir avec le stress en 21 jours » puis mes formations professionnelles de sophrologie, de cohérence cardiaque et de NERTI.
    Autant dire que ce n’est pas pour tout de suite.
    Prends soin de toi…
    Luc Mister No Stress
    Lisez mon dernier article -> Plus de Confiance en Soi = moins de stress : clé psychophysique N° 1 : La postureMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Luc,
      Merci de ton commentaire.
      Je vois que tu as plein de projets.
      C’est cool !
      Peut-être que dans ton écran radar, le livre n’est pas pour tout de suite.
      En même temps, qui sait?
      Tu parles de 9 mois, c’est la durée d’une gestation.
      Tu vas peut-être recevoir un coup de pouce ou un signe de la Vie qui va te pousser à modifier tes projets à court terme ?
      Tout dépend quelle est ta vibration intérieure vis à vis de ce livre.
      Faire partie des 18 blogueurs de Booster Gala, c’est arrivé dans ma vie alors que dans mon écran radar, j’avais juste prévu d’assister à l’émission en tant que spectateur pour rencontrer les blogueurs et écouter les conseils des experts !
      Vis une merveilleuse soirée.
      Maxime

  4. sylviane

    Bonjour Maxime,

    Quand je recevais mes clients et qu’ils me disaient : »ah oui, j’aime bien … (je savais déjà qu’ils allaient dire MAIS au son de leur voix) je répondais illico : « ah oui c’est le mais qui fiche tout en l’air »

    Le MAIS du « je ne suis pas parfait mais je voudrais tellement l’être »,
    je voudrais tellement écrire des articles parfaits, faire des vidéos parfaites, enfin que tout soit PAR-FAIT

    alors tout devient difficile, problématique et vite insurmontable MAIS (le MAIS SAUVEUR) heureusement il y a des copains comme Paul (le tien de copain) ou des ma copine Jung (c’est mon alter-ego) qui dès qu’un MAIS se pointe me demande de réfléchir à ce qui me bloque et tout de suite j’enlève le MAIS de la PERFECTION et me lance joyeusement dans la résolution du problème que je vois comme un défi et plus comme un MAIS ENQUIQUINANT
    Lisez mon dernier article -> la vérité choquante sur la vie à deux passés les feux de la passionMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Sylviane,
      Merci de ton témoignage qui me parle particulièrement.
      Le « mais » de la perfection, je ne l’avais pas vu sous cet angle.
      Merci !
      J’aime bien cette notion du défi que tu évoques.
      En ce moment, mon défi, c’est d’être encore plus dans le lâcher-prise, justement.
      Arriver à lâcher cette perfection du « plus que parfait » du conditionnement.
      Voici un extrait de la carte du Tarot Osho Zen que j’ai tiré ce week-end: Le fardeau
      Discernez le mensonge de la vérité au fond de vous. Dès que vous acceptez le mensonge de votre personnalité, il disparaît. Quand vous cesserez de chercher la vérité, vous ne vivrez plus dans le mensonge car cela ne sera plus nécessaire. Quand le mensonge part, la vérité reste.
      J’ai émis l’intention d’aller vers ce lâcher prise, la vie me donne un sacré coup de main, en me bousculant pas mal en ce moment.
      Je suis curieux de voir comment je vais traverser ces turbulences.
      Je me suis mis en mode observateur.
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  5. Sco!@couple routine

    Bonjour Maxime,
    Je suis surprise d’apprendre (même si je te connais très peu) que tu aies eu de la difficulté à écrire des articles car, comme tu le dis, tu n’as pas de problème à laisser des commentaires, du reste, assez longs.

    Ceci dit, pour répondre à tes questions, je n’ai pas de gros problèmes que j’ai réussi à résoudre. Ce sont plutôt des problèmes flous sur lesquels je travaille encore.

    Amicalement,

    Sco! ;)
    Lisez mon dernier article -> Dans le couple, peut-on être soi-même?My Profile

    1. Maxime

      Bonjour Sco,
      Oui, c’est vrai.
      Si je regroupais tous mes commentaires, cela pourrait faire pas mal d’articles ;-)
      Je mets beaucoup d’attention sur les détails, sans doute trop.
      Écrire un article me prend plusieurs heures.
      Celui-là, j’ai mis 4 heures à l’écrire, alors qu’il n’est pas très long.
      Plus le temps à le relire le lendemain, traquer les fautes d’orthographe ou de saisie, vérifier que chaque lien s’ouvre bien dans une nouvelle fenêtre, etc.
      J’ai une grand volonté de bien faire, tirée de mon éducation.
      J’espère que mon apprentissage du lâcher-prise va m’aider à être moins perfectionniste.
      Je suis heureux pour toi que tu aies pu résoudre la plupart de tes problèmes.
      Donc, j’en déduis qu’aujourd’hui, tu ne vis que des difficultés!
      C’est top !
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

      1. Sco!@couple routine

        Coucou Maxime,

        Des gros problèmes comme j’en vois à l’occasion chez les autres: non. Quand je me compare, je constate que je n’ai que certaines difficultés.

        Il y a des gens qui ont des gros problèmes et lorsqu’ils les ont réglés ou ont amélioré leur situation, c’est un véritable succès, alors que d’autres ont en permanence des difficultés floues mais persistantes.

        C’est cela que je voulais dire. Je n’ai pas résolu de problèmes, par comparaison aux autres, mais j’ai des difficultés sur lesquelles je travaille.

        Amicalement,

        Sco! ;)
        Lisez mon dernier article -> Déclarer son amour: une petite histoire de couple drôleMy Profile

        1. Maxime

          Coucou Sco !
          Tu as des difficultés sur lesquelles tu travailles ?
          Il me reste à te souhaiter bon courage pour leur résolution alors !
          Vis une merveilleuse journée.
          Maxime

  6. Christian de Destresse Marketing

    Salut Maxime,

    Haro sur le « oui, mais »…

    Oui, mais….les bibles du « comment je papote avec mon voisin sans le vexer » ou plus scientifiquement « comment expliquer à quelqu’un qu’il se trompe sans s’en faire un ennemi » et les récapitulatifs des principes essentiels de communication bien sûr mais aussi de copywriting prônent le « oui, mais ».

    Le « oui, je suis d’accord dans l’ensemble avec vous mon cher ami….mais peut-être devriez-vous revoir ce pan de votre argumentation » et cela souvent pour préparer le plus délicatement possible l’arrivée du « d’ailleurs moi je »…

    Non? Vous pouvez répondre par « oui, mais ».

    @+
    Christian
    Lisez mon dernier article -> Le petit Chaperon Blogueur et le grand Méchant Loup Marketeur (fin)My Profile

    1. Maxime

      Salut Christian,
      Je découvre grâce à toi que le « oui, mais » peut-être un principe de communication efficace.
      Et je le déplore.
      De mon point de vue, utiliser le « oui,mais » revient à manipuler l’autre pour lui faire faire, dire, penser, ou ressentir quelque chose sans en prendre la responsabilité.
      C’est efficace à court terme, c’est vrai, mais bonjour les dégâts à long terme dans la relation !
      Tu vois, malgré ma vigilance, moi aussi, je viens de l’utiliser, tellement c’est devenu une habitude !
      Merci pour ton commentaire Christian.
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  7. Dorian

    Bonjour Maxime,

    C’est étonnant ce frein que tu as pour écrire des articles. Une peur quelconque ? Peut-être celle de te livrer ? Ou de donner ton avis auprès dugrand public. Ce n’est jamais facile mais on ne peut jamais plaire à tout le monde non plus :)

    Mon plus gros problème a été la confiance en moi et je l’ai vaincue à 99% aujourd’hui et j’en envie de partager mon expérience dans une formation comme tu le sais.

    le soutien des autres est toujours un très bon allié pour avancer :)

    Au plaisir.
    Dorian
    Lisez mon dernier article -> Comment réaliser ses rêves en un temps recordMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Dorian,
      Merci pour ton commentaire.
      Bien sûr, il y a sans doute une peur en moi.
      J’ai évoqué dans ma réponse à Sco une peur de mal faire, du jugement des autres, surement, qui me fait être perfectionniste.
      Peur de me livrer, ou de me livrer au grand public?
      Je l’ai traversé, je crois.
      Je l’ai eu avant de mettre en ligne mon Ebook qui raconte ma vie et que tu peux découvrir dans la page « A propos ».
      Ce qui m’a bloqué, c’est aussi le choix des images, des illustrations pour les articles.
      C’est tellement simple pour les autres et pour moi, ça me parait être encore une montagne.
      Ce n’est pas encore rentré dans mes habitudes.
      Je pense qu’il y a sans doute un message symbolique derrière, sortir de la belle image, peut-être ?
      Pourtant, dans les commentaires, je n’ai pas ce soucis là.
      Merci de ta question, je vais la laisser murir et voir ce qui en émerge.

      C’est chouette que tu ais gagné ta pleine confiance en toi.
      Je te souhaite beaucoup de réussite dans cette formation dans laquelle tu partages ton expérience.
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  8. Philippe

    Salut Maxime
    Les oui mais sont un indicateur de légère détresse chez celui qui l’utilise. Ils résultent d’une fausse demande de résoudre un vrai besoin non satisfait.. et ça va pile poil appâter le Sauveteur qui se niche au fond de chacun de nous! et le tour est joué… Un idée est de dire, au bout de 2 ou 3 car ils tombent en cascade. Ecoute tu as raison, mes conseils sont complètement débiles.. au risque d’entendre un Oui, mais, ils me sont quand même utiles…. A ce stage, barrez vous!
    Lisez mon dernier article -> Revenir dans le présent avec la multi-sensorialitéMy Profile

  9. Maxime

    Hello Philippe,
    Merci de ton feed-back de pro.
    Très intéressant ton commentaire.
    je me dis qu’agir comme tu le proposes, ça demande un sacré lâcher prise et d’être en observateur ++ pour ne pas être sous l’emprise de l’ego qui veut alimenter le jeu.
    A tester!
    Je te partagerai le résultat ;-)
    Vis une merveilleuse journée.
    Maxime

  10. hannah@technique Tipi

    Bonjour Maxime,
    J’adore ce film, si je ne l’ai pas vu 10 fois…Jugnot est un
    parfait thérapeute, bienveillant, sympa, rigoureux, éducateur, bref si quelqu’un a encore des a priori sur la thérapie, il risque de se réconcilier avec elle grâce à notre Gérard national.
    Je vois que tu as pris du poil de la bête malgré tout avec tes articles!
    Lisez mon dernier article -> 3 astuces et un Dien’ Chan’ pour éliminer les toxines sans se prendre le chouMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge