«

»

Mai 03

Comment Gérer Son Temps ?

Time managementDepuis une semaine, la question « Comment gérer son temps » revient de plus fréquemment dans mon esprit.

En effet, mon inscription en tant que membre au groupe mastermind « S’Unir Pour Réussir » de Biba Pedron a décuplé ma motivation pour avancer dans mes projets.
En même temps (c’est le cas de le dire ;-)), je me trouve confronté à cette situation où j’ai besoin d’améliorer mon efficacité pour en faire plus en moins de temps.
J’ai lu plusieurs livres sur la gestion du temps, j’ai testé plusieurs approches et malgré quelques progrès, je me retrouvais toujours face au même mur !

Et l’analyse des premières réponses à mon sondage montre que je ne suis pas le  seul me trouver en difficulté face à la gestion du temps.
Je vais d’ailleurs y consacrer un module dans ma prochaine formation que je suis en train de créer pour vous.

A force de le lire, vous allez finir par le croire (en tout cas, je l’espère !), la vie a encore bien fait bien les choses pour moi.

Le cadeau de la Vie

Je suis tombé « par hasard » (vous savez également que je ne crois plus au hasard mais aux cadeaux de la vie) sur cette vidéo de Biba Pedron (tiens donc !) qui s’intitule « Comment gérer votre temps efficacement » et qui a répondu à plusieurs des questions que je me posais encore.

Je vous propose de la regarder et je vous retrouve juste après pour la suite de cet article.
Cliquez au centre de la vidéo ou sur le lien qui se trouve juste en dessous :

 Comment gérer votre temps efficacement

Une gestion du temps efficace

Dans cette vidéo sur la gestion du temps, voici les points qui ont retenu plus particulièrement mon attention :

Choisir judicieusement ses formations

Se limiter au niveau des choix de formation et choisir celles qui ont un suivi personnalisé derrière.
Mon conseil personnel : ne faites pas comme moi : osez solliciter le formateur autant de fois que nécessaire s’il y a un point bloquant pour vous.
Quand j’ai commencé ma formation SMEI (Secrets du Marketing Éditeur Internet) de Christian Godefroy, malgré le fait que j’avais ses coordonnées téléphoniques, je me trouvais toujours de bonnes raisons pour ne pas l’appeler (je vais le déranger, mes questions sont idiotes, il va me dire que je ne comprends rien et je vais avoir honte ou bien me sentir coupable, etc…) quand je me trouvais bloqué sur un point.
Exemple : Sur la 2ème leçon concernant la réalisation d’un Ebook, j’ai mis plus de 3 mois avant de trouver comment réaliser un Ecover !

Bloquer des créneau horaires.

Si vous arrivez à le faire, je vous tire mon chapeau !
Personnellement, je n’arrive pas à m’imposer cette discipline sur la durée.
Alors, j’ai lâché prise.
Je fonctionne suivant la notion d’engagement et 2 critères : le niveau de priorité et une date d’échéance pour m’imposer une discipline.

La notion d’engagement :

Par exemple, je me suis donné comme engagement d’écrire un article de qualité par semaine et de vous envoyer ma Newsletter (si vous vous êtes inscrit sur ma liste à l’aide du formulaire ci-contre ou à la fin de cet article) tous les vendredi matin à 7h00.
Prendre un engagement pour moi signifie le faire la dernière nuit s’il le faut. Au moment où j’écris ces lignes, il est 20h45. Et je me suis fixé minuit comme horaire pour la mise en ligne.

Le niveau de priorité :

Fonctionner en priorité, cela ne signifie pas pour moi faire ce qui est le plus important ou le plus urgent.
Car j’ai pu constater qu’en fonction des évènements, ce qui me paraissait très urgent à 9h00 pouvait ne plus l’être à 9h15 suite à l’appel d’un proche qui se trouvait en difficulté et qui avait besoin d’aide.
Il y a encore quelques mois, je me faisais beaucoup de reproches parce que je ne fonctionnais pas comme « tout le monde » ou « comme il fallait faire ».
Aujourd’hui, je fonctionne au niveau de mon ressenti et de mon énergie. Et en fonction du moment présent.
Par exemple, j’ai travaillé aujourd’hui sur mon business plan à 3 ans. Alors que j’avais prévu d’y passer l’après midi pour préparer mon rendez-vous de demain matin avec le cabinet de consultant, je me suis trouvé bloqué au bout d’1 heure au moment d’établir les charges de fonctionnement.
J’avais besoin de plus d’information pour avancer.
J’ai donc changé mon fusil d’épaule et me suis mis à travailler sur l’analyse du sondage.
Et là, une nouvelle difficulté se présente : le choix d’un logiciel de mindmaping pour m’aider à structurer mes idées en fonction de vos réponses.
Là, je trouve la solution et je suis content, car en plus, cela m’a permis de bien clarifier vos besoins en formation.
J’aurai l’occasion d’y revenir dans un prochain article.
Mon niveau de priorité change donc d’instant en instant et je m’y adapte, notamment grâce au lâcher prise en acceptant ce qui est, ce qui se présente au moment où je le vis.

La date d’échéance :

En tant qu’entrepreneur travaillant à domicile, il m’est très facile pour moi de remettre au lendemain ce que je pourrais faire aujourd’hui.
Effectivement, j’ai agis comme cela pendant un certain temps mais les résultats attendus n’étaient pas au rendez-vous.
Je me suis donc fixé comme objectif de me créer une contrainte extérieure.
Parce que la nature humaine est ainsi faite, c’est sous la contrainte ou dans la difficulté que nous faisons appel à notre créativité ou que nous passons à l’action (pour les plus motivés d’entre nous).
L’inscription au programme Mastermind de Biba Pedron fait partie de ces contraintes.
En effet, tous les lundis matin, nous avons un rendez-vous Skype pour annoncer au groupe nos 3 objectifs de la semaine (dont 1 de bien-être) avec l’engagement de les réaliser.
Et si le lundi suivant, nous constatons qu’ils n’ont pas été réalisé, nous réfléchissons tous ensemble pour trouver une solution qui va permettre la réalisation de ces objectifs.

 Noter le temps passé

Je rejoins complètement Biba sur cette idée de noter le temps passé à effectuer un tâche donnée.
J’y vois au moins 3 avantages :

Avoir une idée précise du temps pour effectuer une tache donnée

Cela permet de voir combien de temps vous y passer et quand vous le faites.
L’intégration passe par la répétition d’une même action.
C’est pour cela qu’il est courant de dire qu’il faut 21 jours pour intégrer une nouvelle habitude !
Cela vous permet de rendre au fil du temps cette nouvelle habitude de plus en plus facile à faire.

Avoir une planification précise de vos taches

Une fois que vous avez commencé à effectuer une tache précise  et que que vous savez que celle-ci va être répétitive, le fait de la noter va vous permettre d’avoir une notion du temps beaucoup plus précise pour la fois suivante.
Quand vous définirez le planning de votre journée ou de votre semaine, vous aurez ainsi une idée du temps minimum nécessaire pour effectuer cette tache et cela va vous éviter du stress inutile.

Par exemple, je ne note pas le temps passé pour les tâches habituelles : Toilette, repas, courses, ménage, lessive, repassage, etc.
Ce sont des taches tellement habituelles que je n’y pense plus.
Et pourtant, elles réclament du temps et méritent toute votre attention car elles contribuent à votre équilibre et votre bien-être.

Et comme je ne les ai pas intégré dans mon planning, je me génère un coup de stress quand je vois que j’ai ça en plus à faire chaque jour.

Ma botte secrète en lien avec la physique quantique

Une chose que j’ai apprise grâce au modèle Transurfing, c’est le passage en mode observateur.
Et j’ai remarqué que quand je passe dans ce mode, rien que le fait d’observer va modifier le cours de ma réalité.
C’est le principe de TIPI.
Je vous invite à faire l’expérience avec vos émotions.
Quand vous sentez qu’une émotion monte en vous (colère, tristesse, peur..), passez en mode observateur, observez le ressenti en lien avec l’émotion, laissez faire avec uniquement une intention d’accueillir ce qui est là !
ET vous verrez qu’au bout de quelques minutes, l’émotion liée au blocage énergétique va se dissoudre d’elle-même.

Le même phénomène se produit si vous notez ce que vous faites au moment où vous le faites.
Le fait de noter vous dissocie de l’action et vous fait passer en mode observateur.
Vous devenez ainsi conscient de ce que vous faites, vous envoyez à votre cerveau le message que vous êtes présent à votre action.
Et par la force de la répétition et de ce passage en mode observateur, petit à petit, votre comportement va se modifier comme vous le souhaitez, uniquement par le fait de le porter à votre conscience.

La question du jour

J’aimerai maintenant que vous vous exprimiez en répondant à ces 2 questions dans la zone commentaire ci-dessous :

  • Quels sont, pour vous, les plus grandes frustrations liées au manque de temps ?
  • Quelle serait, pour vous, la solution idéale liée à la gestion du temps ?

Merci d’enrichir cet article de vos commentaires !

Pensez à vous inscrire !

Comment atteindre vos objectifs.... Même si vous avez des problèmes !Au fait, pensez à vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.
Vous recevrez en cadeau l’Ebook gratuit « Comment Atteindre vos Objectifs… Même si Vous Avez des Problèmes« .
La lecture de cet Ebook va vous apporter énormément de valeur notamment sur les points suivants :

  • Comment voir une opportunité dans chaque problème
  • La découverte du 3ème mot dans l’expression « Voir + Croire + …. = Pouvoir »
  • L’identification des croyances qui vous enferment
  • 4 exemples d’histoire : Victime ou Responsable
  • Le modèle utilisé par ceux qui transforment leurs problèmes en opportunités.

 

Share

(33 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Biba de Networking et Reseaux Sociaux

    Contente que cette video vous ait inspire Maxime, et que cela vous aide dans la gestion de votre temps.

    Et excellent article qui va surement aider d’autres personnes a mieux gerer leur temps egalement.

    Biba
    Lisez mon dernier article -> Le Congrès Virtuel EFT 2013 se prépare…My Profile

    1. Maxime

      Bonjour Biba,
      Merci de votre commentaire et de votre appréciation.
      Cela donne de la valeur à mon article et j’espère que cela va motiver mes lecteurs à passer à l’action !
      Comme vous le dites dans votre vidéo, on ne comprend qu’au moment où on FAIT les choses.
      A lundi 17 h pour notre rendez-vous Mastermind !

      Vivez une merveilleuse journée.
      Maxime

  2. sylviane

    Bonjour Maxime

    Oui tout à fait d’accord avec les points dont nous parle Biba et pour éviter de perdre du temps aussi et que pratique tout le temps c’est de faire en premier ce qui nous plaît le moins et de faire ensuite ce que nous aimons qui paraît ainsi être une récompense

    Pour moi c’est très efficace depuis des décades
    Lisez mon dernier article -> Comment guérir du passé grâce à notre psychogénéalogie et chantal riallandMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Sylviane,
      Merci pour ton commentaire :-)
      Comment t’y prends-tu pour arriver à faire en 1er ce qui te plait le moins ?
      Moins, je n’y arrive pas, c’est trop frustrant !
      Je m’en suis sorti en changeant mon point de vue et en apprenant à aimer, à mettre de l’amour sur tout ce que je fais.
      Par exemple, le ménage ne fait pas partie de ma tasse de thé.
      Dans sa formation, Guillaume propose d’utiliser des robots.
      Je trouve que c’est une bonne idée pour gagner du temps.
      Pour le moment, je transforme l’aspect rebutant du ménage en 3 phases :
      > Je remplace le « il faut » par « je choisis » et je ressens immédiatement le changement vibratoire et énergétique
      > Je pense au plaisir que je vais ressentir en voyant mon appartement clean et un sol brillant (J’ai choisi un parquet de bois exotique type Merbau et c’est un bonheur de le voir briller !)
      > J’agis en me connectant au moment présent et à cette énergie vraiment très spéciale.

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime
      PS : Encore merci de tout ce que tu fais pour le groupe de blogueurs.
      J’ai fait le point la semaine dernière, j’en ai compté 44 !
      Je suis en train de réfléchir à une stratégie pour au moins laisser un commentaire sans y consacrer trop de temps.
      Avec 1/4 d’heure en moyenne par commentaire que j’écris, cela me prendrait près de 10 heures par semaine, ce qui n’est pas jouable pour moi actuellement.

      1. sylviane

        Bonjour Maxime

        Un truc imparable pour faire les trucs que je n’aime pas en premier c’est de me donner une petite récompense, regarder un CSI ou lire un peu du bouquin passionnant en cours ou toute autre chose mais j’ai fini par y prendre goût et maintenant ça se fait tout seul

        Par exemple, je fais mon lit en premier (je déteste ça à cause de mes 6 ans d’internat et les lits refaits parfois jusqu’à 3 fois pour être au carré) et ensuite petit dej devant mon émission préférée enregistrée la veille
        Lisez mon dernier article -> Le succès mène au bonheur : VRAI OU FAUXMy Profile

        1. Maxime

          Bonjour Sylviane,
          Effectivement, associer l’effort à une récompense, c’est une excellente idée !
          Double avantage :
          > Arriver à faire ce que l’on aime pas
          > Penser à la récompense que l’on va s’offrir derrière ce qui permet de faire la tâche le cœur beaucoup plus léger !
          Merci beaucoup de nous partager ton expérience :-)

          Vis une merveilleuse journée.
          Maxime
          PS: C’est quoi un SCI ?

  3. Jean

    Bonjour Maxime,
    Ce qui me frustre quand je manque de temps c’est que je ne regarde pas des vidéos que je me suis mis de côté pour les regarder « quand j’aurai un moment » ou que je ne lis pas un article sur un sujet qui me passionne .mais qui n’est pas prioritaire dans mes objectifs. La solution idéale n’existe pas sinon ça se saurait. Pour moi qui suis un gros dormeur, ce serait : n’avoir besoin de dormir que 3 heures par nuit. Mais pour mes yeux, ce ne serait pas raisonnable, ils se fatigueraient trop à lire ou à regarder des écrans…
    Amicalement.
    Lisez mon dernier article -> Une croyance identitaire limitante peut conduire à ne pas accepter les autresMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Jean,
      Merci de ton commentaire.
      Je comprends ta frustration, je me suis trouvé moi-même dans la même situation.
      Une chose qui m’aide, c’est de ne surtout pas essayer de l’éliminer avec le mental, c’est de passer en mode observateur et de la laisser me traverser, se dissoudre d’elle-même par l’observation de mes ressentis.
      Et je fais confiance dans la vie.
      J’ai pu observer que lorsqu’une vidéo est nécessaire pour mon évolution, soit mon niveau de priorité change et je m’accorde le temps pour la regarder, soit elle reviendra vers moi par un autre canal à un moment où je serai disponible pour la regarder.
      Concernant le sommeil, je te félicite pour ta résistance !
      Tu t’es couché très tard le jour de l’enregistrement de Booster Gala et à aucun moment je n’ai ressenti un signe de fatigue de ta part !
      De mon côté, mon rythme habituel de sommeil est en moyenne de 6 heures par nuit, guère plus.
      J’ai appris à détecter les heures idéales pour me coucher et bénéficier d’un taux de récupération de plus de 50 % avec 3 heures de sommeil, soit 2 cycles d’1h30.
      Je suis également très à l’écoute de mes ressentis physiques et je m’accorde si besoin une petite sieste dans la journée si je sens que mon corps a besoin de se ressourcer au niveau énergétique ou concentration.
      En ce moment, j’apprends tous les jours quelque chose de nouveau, ce qui me fait passer beaucoup d’heure derrière l’ordinateur, entre 12 et 14h par jour.
      La passion est là et je ne m’en lasse pas, bien au contraire !
      Vis une merveilleuse fin de WE.
      Maxime

  4. Philippe

    Salut Maxime
    Tu poses 2 très bonnes questions! Ce qui me frustre parfois, c’est de ne pouvoir TOUT lire, voir, faire… alors le seul remède est de faire des choix, ce qui implique de renoncer. Je fais confiance au fait d’être mis en relation avec les bonnes infos au bon moment…
    Pour la gestion idéale, pour moi elle est liée à mes rythmes, en tant qu’indépendant, je suis libre de travailler à l’heure que je choisis, en dehors des rdv clients bien sur, et pour le reste, je m’en remets à la météo. Quand on vit à la campagne elle évite de se poser des questions! quand il pleut, travail d’écriture et bizness, quand il fait beau, jardin et ballades!
    Bon we
    Lisez mon dernier article -> Le bonheur est en vousMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Philippe,
      Merci de ton appréciation :-)
      Effectivement, faire des choix, c’est apprendre à renoncer !
      Et ton commentaire rejoint la réponse que je viens de faire à Jean quant à faire confiance dans la vie.
      Bonne relation à la météo.
      Tu habites dans une si belle région que tu as bien raison d’en profiter.
      Pour ma part, hier après-midi, j’ai changé ma priorité du moment pour profiter du soleil et de la douceur en m’accordant 1h30 de ballade au parc de la Roseraie à côté de chez moi. Les senteurs et les couleurs étaient magnifiques en ce printemps !

      Profite bien avec Sylvie de ce beau WE.
      Maxime

  5. Nathalie

    Bonjour Maxime,

    Le temps… c’est bien une chose que j’ai encore du mal à gérer et les articles comme celui que tu nous propose sont toujours remplis de conseils intéressants pour moi.

    Comme il dit dans l’article, je pense que la meilleure manière de faire le plus important est d’avoir une liste de « priorités » de la journée. Mon soucis c’est que j’aurai tendance à « rajouter » des priorités au fil de la journée et ça, c’est vraiment décourageant alors j’essaie d’y remédier !

    Ma solution pour mieux gérer le temps ? Que les jours durent 2 fois plus longtemps ? ; )

    A bientôt
    Lisez mon dernier article -> Recette cosmétique en vidéo : Brume hydratante pour le corps Voile de CotonMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Nathalie,
      Bienvenue et merci pour ce 1er commentaire.
      Bienvenue au club des priorités dont la liste s’allonge au fil de la journée.
      Je me reconnais en pays de connaissance !
      Malheureusement, les jours ne durent que 24 heures et non 2 jours !
      Mon remède ?
      Accepter avec bienveillance que je n’ai pas réalisé toute ma liste dans le temps imparti et me féliciter et me congratuler pour ce qui est déjà fait.
      La gratitude est un des moyens pour moi d’être connecté à la source et à l’abondance du cœur plutôt qu’à l’énergie du manque qui est la nourriture préférée de mon mental !
      Je découvre également que juste le fait de noter au fil de l’eau ce que je fais me permet de passer en mode observateur et me libère du stress tout en me rendant les idées plus claires.
      Je t’invite à tester cette technique très simple et facile à mettre en œuvre.
      J’utilise un cahier spécial pour cela et si à la fin de la journée, mon mental me dit que je n’ai rien fait, rien que relire mes notes lui montre qu’en fait, j’ai été plus que performant !

      vis une belle fin de WE.
      Maxime

  6. Christine Votre Efficacite Personnelle

    Bonjour Maxime,

    Excellent article qui met le doigt sur un élément essentiel : « la gestion du temps » !
    Pour répondre à ta première question, depuis que travaille sur le web, je n’ai plus le temps de lire pour le plaisir de lire simplement. Il n’y a plus que durant les vacances où je peux entreprendre la lecture d’un roman par exemple. Le reste du temps je lis encore plus qu’avant mais pour rédiger des articles, me former, ou éditer un nouvel ebook par exemple.

    À propos de la 2ème question, je n’ai pas de solution idéal de gestion du temps. Il y a des jours ou des semaines où je gère bien et d’autres non…En revanche, je ne culpabilise plus et relativise par rapport aux réelles priorités de la vie.

    Bien amicalement,
    Christine
    Lisez mon dernier article -> Optimiser votre efficacité malgré la criseMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Christine,
      Merci d’apporter la richesse de ton commentaire à cet article.
      C’est vrai que la lecture peut passer en second plan quand on travaille sur le web.
      Je le constate pour moi également.
      Grâce au groupe Mastermind, les choses sont en train de changer.
      Biba nous a demandé d’annoncer chaque lundi nos 3 objectifs de la semaine dont 1 objectif de bien-être.
      Elle nous a expliqué l’importance de cet objectif de bien-être pour être en harmonie avec nous-même et rester performant dans le développement de notre activité.
      Cette semaine, c’était le ménage de mon appartement, objectif réalisé aujourd’hui.
      Yes !
      La semaine prochaine, c’est un objectif de lecture justement.
      Je viens de commander 2 livres de Laurent Gounelle qui vont contribuer à ma détente tout en me donnant de la matière pour mon projet Qualité Relationnelle.
      Vis une merveilleuse fin de WE.
      Maxime

  7. Luc mister-no-stress

    Bonjour Maxime,
    Ce qui me dérange par rapport au temps, c’est que j’ai plein d’idées que j’ai envie de mettre en oeuvre, alors que j’ai peu de temps pour le réaliser car j’ai déjà plusieurs activités qui me passionnent elles aussi…
    Je suis en train de réaliser un projet et en même temps j’en ai 4 ou 5 qui me fourmillent en tête.
    J’aimerais être une dizaine à travailler sur mes projets mais je n’ai pas les moyens ni le culot de les chercher…
    Prends soin de toi
    Luc Mister NO Stress
    Lisez mon dernier article -> Stress ou discipline : le prix de la liberté !My Profile

    1. Maxime

      Bonjour Luc,
      Merci d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire !
      Je te comprends, moi aussi, j’ai plein de projets dans ma tête.
      Alors, je me fixe des challenges et des priorités.
      Concernant les moyens et le culot pour le chercher, je t’invite à croire suffisamment fort dans tes différents projets, à faire confiance dans la vie et à lâcher prise sur le « comment ».
      Et observe ce qui se passe !
      Tu auras de belles surprises !
      Je suis un magnifique exemple de ce que j’affirme : entre le soutien de Biba Pedron, mon inscription à son groupe mastermind et les experts de Booster Gala, tout est en place maintenant pour m’offrir un belle réussite dans mes différents projets !
      En tout cas, j’apprécie beaucoup ce que tu fais et ton regard sur la Vie.
      C’est cool !
      Vis une très belle semaine.
      Maxime

  8. hannah@technique Tipi

    Bonjour Maxime,
    Moi aussi je me suis fixé un article par semaine et je
    m’y tiens mais c’est passablement contraignant.
    Ce qui me frustre le plus c’est que j’ai des dizaines de projets sur le feu et que gagner ma vie occupe une large partie de mon temps.
    Je n’en fais pas le dizième parce qu’une journée ne compte que 24 heures.
    C’est nouveau, avant j’étais instit et je n’avais pas de projet. Jamais le temps ne m’était paru limité!
    Lisez mon dernier article -> Bouddha était-il anorexique? Tout sur les troubles alimentaires et la biologie totaleMy Profile

  9. Maxime

    Bonjour Hannah,
    Avec Luc et toi, je me retrouve en pays de connaissance concernant les projets sur le feu !
    Concernant l’écriture d’un article par semaine, même si effectivement, il peut y avoir un côté contraignant, je le transcende en me connectant dans l’instant présent.
    Mercredi soir, je n’avais pas encore trouvé le thème de mon article de la semaine.
    Aucune idée ne me faisait vibrer en terme de partage avec mes lecteurs.
    Et jeudi matin, à mon réveil, je l’avais en faisant un lien avec la vidéo de Biba Pedron et ce que je commençais à appliquer pour moi en notant mes différentes tâches comme je l’explique dans l’article.
    Cette semaine, l’idée, je l’ai déjà. Je vais consacrer mon article à l’Ebook « Je veux vivre de mon blog » de Booster Gala.
    Je me suis fixé comme objectif de lire un volume par jour pour prendre le temps de bien intégrer tous les trésors qu’il contient.
    J’ai déjà commencé à appliquer plusieurs conseils qui y figurent et j’en suis aujourd’hui au 3ème volume (celui de Sébastien).
    Même si je ne sais pas encore ce que je vais écrire (j’écris toujours un article en « live »), je ressens déjà en moi le plaisir de ce partage avec mes lecteurs.
    Quant au fait de gagner ma vie, je fais mienne cette citation de Transurfing : « Ce n’est pas moi qui ai besoin d’argent, c’est l’argent qui a besoin de moi »;
    Je me concentre donc sur mes projets, j’investis sur moi, sur mes compétences et la vie va me récompenser à sa juste valeur, même si je ne sais pas comment.
    Un dernier point, je t’invite à te connecter à la source, le champ de tous les possibles.
    je lis chaque jour un passage des » clés spirituelles de la richesse » de Deepak Chopra et cela m’aide à rester conscient que nous sommes tous issus d’une même source immatérielle infinie, illimitée, inépuisable et atemporelle.
    Notre nature est abondance, richesse et profusion.
    Bénis sois-tu, en ayant des projets, ne te sens tu pas plus connectée à la Vie ?

    Vis une merveilleuse semaine.
    Maxime

  10. Francoise caroline

    Ma frustration c’est celle-là :
    je voulais répondre à une autre de tes questions Maxime et je ne l’ai pas fait, le décalage que je ressens aujourd’hui c’est ma grande frustration. Donc en m’autorisant à te répondre « en décalage » je vais faire un pied de nez à ma frustration.
    Tu nous demandais qu’elle était la valeur ajoutée de ton blog….pour moi c’est, ce que dit si bien Nelson Mandela « En faisant briller tes yeux tu permets à l’autre d’en faire autant »…….!!!!….
    Le temps, étant donc comme je le montre un peu ma bête noire, j’ai trouvé deux béquilles pour l’affronter: « l’argent c’est du temps » (merci à Philippe Geffroy) et le temps est un allié (une évidence que je rencontre dans mon travail lié à la généalogie), et je voudrais que cette évidence envahisse le reste de ma vie!
    Je t’embrasse
    FC.

    1. Maxime

      Bonjour Françoise Caroline,
      J’aime la profondeur de ton message.
      « L’argent, c’est du temps » ;-)
      Oui, c’est vrai, avoir de l’argent, c’est pouvoir nous offrir du temps.
      Et cela vient en opposition à « le temps, c’est de l’argent » qui correspond à tous ceux qui vendent leur temps contre de l’argent.
      Et moi, je préfère la citation de Transurfing :
      « Ce n’est pas moi qui ai besoin d’argent, c’est l’argent qui a besoin de moi ». J’ai juste besoin d’avoir d’avoir un projet clair dans ma tête, d’être aligné avec, de faire un pas sur le chemin de mon but et c’est l’argent qui vient à moi pour m’aider à le concrétiser même si je ne sais pas encore comment.
      En cela aussi, pour moi, le temps est un allié.
      Merci pour la citation de Nelson Mandela.
      Elle me touche profondément.
      Une dernière question en note d’humour :
      Et si le temps est ta bête noire, quelle serait pour toi ta bête blanche ?
      Je t’embrasse, chère habilleuse d’âme.

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge