Warning: Use of undefined constant set_html_content_type - assumed 'set_html_content_type' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/27/d397596668/htdocs/QualiteRelationnelle/wp-content/plugins/RunClickPlugin/google_hangout_plugin_connector.php on line 4660
Ma séance TIPI avec Hannah Sembély

«

»

Mar 04

Ma séance TIPI avec Hannah Sembély

TIPIDans le cadre de ma préparation  à l’enregistrement de Booster Gala, j’ai demandé à Hannah Sembély une séance TIPI.

Hasard (je n’y crois pas ;)) du calendrier, cette séance a eu lieu de jour de la Saint Valentin, le 14 février.

Que veut bien dire TIPI, ce mot de 4 lettres ? Non, ce n’est pas un tipi d’indien !

C’est une abréviation qui signifie :

« Techniques d’Identification des Peurs Inconscientes ».

Dans cet article, je ne vais pas vous parler théorie !

Pour tout savoir sur une partie de la théorie de Tipi, allez lire cet article sur le blog d’Hannah Forme Santé Idéale en cliquant sur ce lien: Venez découvrir la méthode Tipi

De mon côté, je vais vous raconter comment s’est passé cette séance Tipi pour moi et ce que j’en ai retiré de positif.

Cela devait être particulièrement fort au niveau vibratoire et énergétique car la connexion Skype s’est coupée pendant plus de 10 mn (comme pour une surtension ou une surchauffe).

Une recommandation avant de commencer :

Chaque être est unique.

Ce qui signifie que ce que je vais vous raconter est lié à l’histoire de ma propre vie.

Mes réactions corporelles sont liées à mon histoire.

Ce qui signifie que si vous faites une séance Tipi avec Hannah, la manière dont vous allez la vivre peut être complètement différente.

Une dernière information :

Cet article comporte des extraits de dialogue.

J’ai enregistré la séance et ces dialogues sont véridiques.

Je les ai repris mot pour mot.

Rien n’a été inventé !

Bon voyage avec Tipi !

1ère étape : Trouver une situation concrète

Pour que Tipi fonctionne, il faut partir d’une situation concrète et récente qui a donné lieu à un débordement émotionnel intense !

Cela tombe bien (merci l’univers ;)), cela s’est produit pour moi il y a un peu plus d’un mois.

2ème étape : Trouver le bon déclencheur

Hannah me demande à quel moment de la situation j’ai senti l’émotion se manifester.

Ma réponse : au moment où j’ai entendu la phrase que j’ai interprétée comme un reproche.

3ème étape : Mise en confort optimal

Hannah me demande de m’installer confortablement dans mon fauteuil.

Je m’adosse sur le dossier, je pose ma tête et je ferme les yeux pendant qu’Hannah me guide.

Je reste à l’écoute des mots et des recommandations d’Hannah, je me mets en mode « observateur » et je fais ce qu’Hannah me demande en bon petit soldat !

4ème étape : Repasser le film

Hannah me demande de replonger dans le film de la scène jusqu’au moment où j’entends la critique.

J’ai du mal à m’y replonger, je sens une résistance, je n’ai pas envie de ressentir de nouveau l’intensité de l’émotion, tellement ça avait été désagréable !

Et là, Hannah me demande « Dis-moi ce que tu sens dans ton corps« 

Je lui réponds « Boule à l’estomac« .

Hannah me demande alors de rester centré sur mes réactions corporelles (on évacue la situation déclenchante).

5ème étape : Démarrer le travail corporel

Je sens mon corps qui se met à trembler.

Hannah me dit : « Tu peux laisser faire, ton corps sait exactement ce qu’il fait, même si c’est désagréable. Est-ce que tu peux laisser s’intensifier ? »

Je laisse les tremblements monter en intensité.

Curieusement, je me sens en complète sécurité.

Je fais confiance à mon corps qui « sait ce qu’il fait » !

6ème étape : Donner l’autorisation au corps

Hannah me demande de donner l’autorisation à mon corps de commencer à se dénouer tout seul.

Elle me dit qu’il en a la capacité, qu’il sait exactement à quel endroit c’est bloqué, que lui seul sait où aller débloquer.

Que moi, je ne peux pas l’aider.

Mon seul rôle est de l’autoriser, de lui dire « fais ce que tu as à faire ».

7ème étape : Donner de l’espace

Je sens mon ventre se contracter.

Hannah me dit :

« Fais un peu d’espace au cas où ton ventre a besoin de faire un aller-retour. Il faut qu’il puisse s’immiscer dans un tout petit espace, et toi, tu lui offres cet espace« .

Juste les sensations

Je décris à Hannah comment ça évolue, juste au niveau des sensations physiques.

Pas d’images, pas de mental à l’œuvre.

Laisser la contracture s’intensifier, lui donner l’autorisation, la laisser faire. Il n’y a aucun danger.

Le corps est en train de se dégager de toute la tension mise pour le contrer alors que c’est lui qui a la clé !

Il se secoue de tout ce qui l’entrave.

Les aller-retour

Le corps fait des aller-retour. Il dénoue le fil par lequel il a été noué.

On ne peut pas savoir son trajet, on peut juste le laisser faire.

Nota :

L’image qui me vient en écrivant ce passage, c’est celle du lacet de chaussure qui est tellement serré qu’on ne peut pas le dénouer.

Comment allez-vous faire pour le dénouer ?

Je ne sais pas pour vous, mais moi, voilà comment je fais :

Tout d’abord, je crée un espace pour donner du « mou » et je tire le lacet de part et d’autre jusqu’à ce que l’espace s’agrandisse suffisamment pour que le lacet puisse coulisser librement.

J’imagine que le corps est en train de faire la même chose pour refaire circuler l’énergie.

L’énergie se remet à circuler, retrouve un autre nœud, de nouveau redonner de l’espace, dénouer le nœud, et le trajet continue jusqu’à un nouveau nœud, et ainsi de suite.

L’image employée par Hannah, c’est celle de la pelote de laine.

A chaque nœud dénoué, le corps suit le chemin du fil de la pelote pour retourner au nœud suivant.

Relier la partie haute et la partie basse

Hannah m’annonce que mon corps a besoin d’aller dans la partie haute et la partie basse. Elle me demande de lui donner l’autorisation d’aller dans ma partie haute et la partie basse afin qu’il puisse y aller de façon fluide. Il va enlever le verrou tout seul.

J’ai une sensation au niveau du bassin, c’est l’énergie qui revient.

Donner carte blanche au corps

Le corps est content, il a tous les droits aujourd’hui, il va pouvoir dégager le terrain là où il a besoin de passer.

8ème étape : Phase de repos

Je commence à ressentir une grande fatigue.

Hannah me dit : « Dès que tu le sens, tu ouvres les yeux ».

Je lui fait part de  mon état de fatigue.

Elle me réponds « oui, ça va être intense ».

Elle me dit également: « Il n’a pas été habité, ce corps là. Là, il se donne quelques droits. »

Je suis touché par ce que j’entends.

J’ai envie de pleurer.

Hannah me dit aussitôt : « Reste dans la sensation, plus que dans l’émotion« .

Je sens aussitôt un apaisement et Hannah me demande de laisser faire l’apaisement.

9ème étape : Vérification du travail effectué par le corps

Hannah me dit :

Le corps a nettoyé les endroits qu’il avait besoin de nettoyer et là, on va le remettre dans la trame Tipi pour voir où il en est.

Il suffit de lui laisse l’espace, lui, il suit un fil très précis comme si la pelote, elle avait été enroulée dans la tête, la jambe, le bras et il défait tout à l’inverse, il n’y a que lui qui sait comment c’est emmêlé. Comme il a démêlé pas mal de choses, on va voir où il en est de la situation.

Je ferme les yeux et mon corps repart dans un nouveau cycle de « démêlage ».

Hannah me dit que le corps a été remis dans l’axe et qu’il parachève ce qu’il a commencé tout à l’heure.

Il y a un plaisir à sentir que le corps sait se libérer tout seul.

Je ressens une gêne respiratoire. Tout est ok. Juste donner de l’espace, encore et encore.

Hannah me dit : « Il veut s’incarner, sentir le sol sous ses pieds, toucher terre« .

De nouveau, je me sens touché, Hannah me dit que ça fait longtemps que ça attendait.

Je me sens de nouveau sonné, et Hannah me demande d’ouvrir les yeux.

Elle me signale que mon corps a fait un autre type de dégagement, qu’il a cherché à descendre.

Elle me dit également :

« ça a été beaucoup de contrôle pour arriver à mener une vie malgré ça ! »

De nouveau je suis touché.

Elle continue :

ça veut rattraper le temps perdu, profiter vraiment de l’incarnation, pour quelque chose de plus simple , de plus évident, de naturel, comme le plaisir de respirer, de bouger..

De nouveau, je referme les yeux et nous « repartons pour un tour ».

Cette fois-ci, je sens une pression au niveau du sternum et Hannah me demande de traverser le sternum et d’aller derrière, aller derrière entre le sternum et le dos.

Je lui dis que c’est un vide que je ressens.

Elle me demande d’enlever l’étiquette « vide »,  de la remplacer par « espace » et de me glisser dans cet espace.

 Un « Non » hurle à l’intérieur

« Laisse le faire », me dit Hannah. »ça a le droit de dire non »

Parce que si le « non » a le droit d’exister, le « oui » aussi. Et tu veux bien prendre les 2. Tu as besoin de tous les espaces : celui du « non », celui du « oui » et il te faut les 2 pour te sentir bien. 

 Et pour l’inconfort ?

Je me sens inconfortable, j’ai une sensation de colère.

Hannah me recommande de lui donner le droit d’être là, à l’inconfort.

Parce que si il y a inconfort, il y a aussi le confort et tu as besoin des 2.

 Et pour la tête, alors ?

La colère, je la sens dans la tête. Et je sens ma tête lourde.

Hannah : « La tête est lourde parce qu’elle prend beaucoup de place et qu’elle a cet aspect disproportionné.

Laisse ta tête prendre cet espace, ce poids, cette démesure. C’est sa nature. Elle a commencé comme ça, cette tête, totalement démesurée.

Relation entre le mental et le corps

Hannah rajoute : »Tu comprends pourquoi ce n’était pas facile de te mettre à travailler alors que le corps ne peut pas. Tu as réussi à brider pour y arriver quand même mais à quel prix ! »

Je questionne :

« Quand tu dis « travailler », c’est faire les articles, le blog ? »

Hannah :

 

Oui, un blog, c’est exister ! Tu ne peux faire un article que si tu existes. En tout cas, toi !

« Si tu es arrivé à un point de ta vie où tu veux faire toutes les choses en conscience, et pas avec le mental, et bien, tu ne peux pas faire quelque chose qui ne correspond pas à là où tu en es arrivé. »

Je dis à Hannah que lors de notre entretien Skype pour préparer Booster Gala, Pascal m’avait dit qu’il fallait maintenant que j’existe pour moi.

Hannah me répond :

« C’est au corps qu’il faut donner le message, et puis surtout, il faut lui donner les autorisations. »

En fermant les yeux, tu donnes au corps le message de repartir.

Hannah me recommande encore :

« Dans la journée, si fatigue, c’est pour la bonne cause, chaque fois qu’il y a inconfort ou fatigue, tu envoies au corps le message « vu ce qui est en train de se passer, je comprends, c’est OK » »

 La dualité

Le message le plus fort que j’ai entendu, c’est de laisser au corps tout ce qu’il a à exprimer, dans tout ce qu’il a à vivre.

Lui donner l’AUTORISATION

Hannah rajoute :

« Quand bien-même ça crée un inconfort, c’est désagréable.

Les inconforts ne sont que passagers et parfois, le corps en a besoin parce que sur terre, il vit dans la dualité. »

Fin de séance : Repos et Connexion au Corps !

 

Après la séance, Hannah me recommande d’aller m’allonger en marchant très lentement, comme si je pouvais mesurer dans la marche les 147 petits muscles dont je vais avoir besoin pour me déplacer jusqu’à mon lit.

Y aller, non dans la tête ou une intention, y aller dans une marche comme si je sentais à quel point ça mobilisait tout mon corps, rien que pour avancer un pas.

C’est le corps qui permet l’incarnation, on est obligé de lui donner un espace beaucoup plus grand que celui qu’on s’imaginait.

Le corps porte l’incarnation et le plaisir de l’incarnation.

Plus je marche lentement, plus c’est plaisant.

Précisions finales

J’ai demandé à Hannah si elle créait dans l’énergie, pour aider le corps à démarrer son travail.

Pousser le mur

Hannah m’ répondu que tant que je n’avais pas donné à mon corps l’autorisation, elle ouvrait l’espace.

Elle pousse un peu les murs, c’est tout.

Parce que, dès que le mur a été poussé, le corps dit « Chic, on va s’amuser ! »

Mon rôle, maintenant, ça va être d’offrir de l’espace à mon corps. Il y avait confusion entre vide et espace.

En quantique, c’est la plus grosse erreur, on met une étiquette « vide » là où il y a de l’espace.

 Le corps, la 1ère de notre relation

Je dis à Hannah :

« Ce n’est pas pour rien que mon site s’appelle Qualité Relationnelle ;) »

Mon corps, c’est ma 1ère relation.

Il est allé au ramonage pour générer la relation.

Plus je serai à l’aise avec ça, moins il y aura de grumeaux, plus ce sera fluide.

Quand je sens que le bas travaille et que le haut travaille, j’offre de l’espace au milieu pour qu’il y est un va et vient plus fluide.

Le corps et les émotions

Le corps ne sait pas ce qu’est la peur.

Il sait ce qu’est le tremblement, le mouvement, il sait ce que c’est secouer, mais la peur, ça ne veut rien dire.

la peur, il n’a pas ce mot à l’intérieur.

La peur, c’est un concept du mental

Le corps n’a pas le pouvoir, c’est une vraie collaboration.

 Mon bilan,  2 semaines après la séance

Écrire cet article a été pour moi d’une grande aide pour reprendre avec le recul le déroulement de la séance afin de  vous la restituer dans le vivant de l’instant.

Ce qui m’a le plus surpris, c’est de constater dans l’expérience cette intelligence du corps, de le VIVRE.

C’est passer du domaine du concept (mental, intellect) au domaine de l’expérience (le vivant).

De plus, Hannah va beaucoup plus loin que la simple séance d’accompagnement.

Grâce à ses explications, j’ai fait des prises de conscience dans ma relation au corps.

Cette séance m’a permis également de donner du sens au fait que j’avais un besoin quasi viscéral de me sentir en lien.

N’ayant pas de relation avec mon propre corps, je projetais ce besoin sur mon entourage.

Et cela provoquait de la confusion relationnelle puisque ce n’était pas juste !

Aujourd’hui, j’apprends à me connecter de plus en plus à mes sensations, donner de l’espace dans mon corps quand je sens une contracture.

J’apprends également à voir mon corps comme mon meilleur ami.

J’ai pu également donner du sens au fait que j’avais du mal à écrire des articles sur mon blog alors que c’était très facile pour moi d’écrire des commentaires.

J’ai fait enfin le lien entre ma volonté et le passage à l’action.Si je ne suis pas aligné vibratoirement et énergétiquement entre ma tête et mon corps, comment vais-je faire pour avancer ?

C’est comme si mon corps  voulait aller naturellement dans une direction (celle de la Vie) et que ma tête, mon mental, me disait d’en prendre une autre.

Vous imaginez la scène ?

Regardez enfin les bénéfices d’une telle séance :

  • Nouvelle relation au corps
  • Relations plus saines avec mon entourage
  • Je me donne le droit d’exister pour qui je suis vraiment
  • Passage au Booster Gala
  • Écriture d’articles
  • Monétisation de mon blog

Et j’en oublie sûrement …

Merci donc infiniment à Hannah et à son grand professionnalisme, sans compter ses grandes qualités de cœur.

Ah, au fait, les premières émissions de Booster Gala sont en cours de diffusion.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour les regarder.

La question du jour

Je vous invite maintenant à vous exprimer en laissant un commentaire ci-dessous et en répondant à ces 2 questions :

  • Quelle relation entretenez-vous avec votre corps ?
  • Comment vous y prenez-vous pour prendre soin de lui ?

Merci de votre participation icon smile Booster Gala : Comment jai Vécu lEnregistrement

 

Share

(40 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Corinne

    Bonjour Maxime,
    Merci pour ce partage.
    Cela nous donne une idée grandeur nature d’une séance TIPI.
    Hannah est extra :wink:
    Pour tous ceux ou celles qui voudraient tester sans oser le faire !
    C’est super de voir les résultats :-)
    @bientôt
    Corinne
    Lisez mon dernier article -> Objet insolite : un bouquet très surprenant !My Profile

    1. Maxime

      Bonjour Corinne,
      Bienvenue et merci pour ton 1er commentaire.
      Oui, c’est super de voir les résultats.
      Et en plus, c’est super simple, rapide, indolore, efficace, et tout et tout :)
      Je viens d’aller voir ton blog.
      J’aime beaucoup le style et le ton.
      C’est léger, les idées m’ouvrent l’esprit et activent mon côté créatif.
      Merci ;)

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  2. charlotte

    Bonsoir Maxime,

    Merci, d’avoir partagé cette séance tipi. j’avoue que j’ai ressenti plein d’émotions en lisant ton récit. Tu as vraiment communiqué tes émotions, Trés enrichissant, de vivre ces moments et de voir les résultats. Merci encore. et merci à Hannah.

    Amicalement

    Charlotte
    Lisez mon dernier article -> Journée internationale de la femmeMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Charlotte,
      Je suis heureux de voir que j’ai su te transmettre mon vécu et mes émotions :)
      En fait, à chaque article que j’écris, j’ai ce défi à l’intérieur de moi : comment utiliser et trouver les mots les plus justes pour transmettre mon « vivant », ce qui est pour moi la plus grande richesse que je peux t’offrir ainsi qu’à mes lecteurs.
      Hannah est quelqu’un que j’apprécie particulièrement et j’avais également à cœur de lui offrir un témoignage qui soit à la hauteur de son professionnalisme ;)
      A propos de témoignage, j’ai envie de rajouter ceci :
      J’ai souvent remarqué qu’avant d’écrire un article, je me prenais la tête avant de me mettre au clavier.
      Qu’est ce que j’allais écrire, prendre comme titre, comme tête de chapitre, etc.
      Ce que je trouve de magique, c’est qu’une fois devant l’écran et dans l’action, le stress diminue, les mots arrivent relativement facilement.
      Si je ne m’y suis pas pris trop tard, je laisse passer une nuit pour reposer mon esprit et relire l’article le lendemain, corriger les dernières fautes d’orthographe ou d’expression et je publie l’article après l’avoir relu une dernière fois à voix haute.

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  3. Albin

    Bonjour Maxime,

    merci de nous faire partager et de quelle façon cette aventure TIPI avec Hannah.
    Cela me laisse songeur, il faudrait que j’essaie.

    Affaire à suivre.
    Je te souhaite un excellente journée,

    Albin

    1. Maxime

      Bonjour Albin,
      Tout d’abord, je te présente mes excuses pour ne pas avoir répondu à ton commentaire plus tôt.
      Je passe beaucoup de temps à retranscrire les notes des experts de Booster Gala, tellement l’info est riche et j’ai sauté ton commentaire il y a 2 jours.
      Je me rattrape aujourd’hui !
      Merci tout d’abord d’avoir pris le temps de venir faire cette visite et d’avoir lu cet article.
      Je viens d’aller voir ton blog (très chouette !) et je découvre la Trichotillomanie.
      Je trouve chouette également que tu puisses te trouver en phase de rémission, peut-être grâce à ton blog.
      Oui, effectivement, tu pourrais essayer une séance Tipi avec Hannah, cela ne pourra que t’apporter un plus !

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  4. Sco!@couple routine

    Bonsoir Maxime,

    Je crois que je ne prends soin de mon corps de la bonne façon. Je pense à être à l’écoute, mais en même temps, je ne fais pas ce qu’il me demande, comme si je voulais faire à ma manière.

    Pas facile de vraiment s’écouter sur une base régulière.

    Amicalement,

    Sco! :)
    Lisez mon dernier article -> Tous les couples maîtrisent la communication, pas vous?My Profile

    1. Maxime

      Bonsoir Sco!
      Oui, je comprends ce que tu dis.
      Le mental veut contrôler le corps et faire à sa manière.
      Alors que le corps sait déjà tout parfaitement ce qu’il a à faire.
      La séance Tipi a été un vrai révélateur pour moi dans ce sens.
      J’espère que tu vas très vite trouver cette belle relation entre ton mental et ton corps.

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  5. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour Maxime,
    Même si je n’ai pas beaucoup de temps je ne manque pas de faire une série de respirations profondes avant de me lever et le soir lorsque je me mets au lit.
    Si je trouve le temps, en ce moment c’est un peu compliqué je fais ma séance de yoga. En remplacement lorsque je suis surbookée, je fais plusieurs pauses respirations pendant la jouréne. souvent lorsque je promène mes titous, je fais la respiration carrée.
    En plus je danse car je donne toujours des cours le soir et ça c’est très bon pour le corps et le moral.
    Je te souhaite la meilleure journée.
    Danièle
    Lisez mon dernier article -> Physique et mental, même combat vers le bien-être !My Profile

    1. Maxime

      Bonjour Danièle,
      Merci pour ton témoignage enrichissant.
      C’est chouette de nous partager ce que tu connais sur les respirations.
      Tu devrais faire un duo avec Luc !
      Même si comme toi, je « m’amuse » beaucoup derrière mon ordinateur, je trouve malgré tout des temps de pause pour me connecter à mon ventre et à ma respiration.
      Surtout le matin au réveil et le soir en me couchant.
      Et j’essaye aussi d’écouter mon niveau de fatigue et d’offrir à mon corps le repos dont il a besoin pour se régénérer.
      Toi, tu as la danse en plus qui te sert de soupape de sécurité.
      C’est chouette.

      Vis une merveilleuse soirée.
      Maxime
      PS: un de ces 4, tu m’expliqueras la respiration carrée, je ne connais pas ;)

  6. Christian de Destresse Marketing

    Salut Maxime et salut Hannah,

    Les témoignages aident a y voir plus clair pour certaines choses.

    Je suis un lents :D donc, j’aime bien les exemples, surtout quand il sont bien racontés.

    Comme mon corps et moi on est vraiment fâchés depuis quelques temps, je vais déjà tenter une certaine réconciliation.

    Mais en plus des « corps « étrangers » sous la forme de très nombreuses molécules et aussi d’impulsions électriques viennent un peu perturber tout le bazar.

    Pas net pour démarrer quelque chose.

    @+
    Christian.
    Lisez mon dernier article -> Le petit Chaperon Blogueur et le grand méchant Loup MarketeurMy Profile

    1. Maxime

      Hello Christian,
      Je n’ai malheureusement pas ta verve pour l’écriture !
      Je te trouve même assez rapide pour décrire les histoires du petit Chaperon Blogueur ;)
      Pour en revenir au corps (pas celui du méchant Loup qui a mangé le petit Chaperon, bonjour le bazar !), je te souhaite de te réconcilier très vite avec ton corps !
      Tiens nous au courant (pas 380 volts quand-même) de tes progrès :)

      Vis une merveilleuse soirée.
      Maxime

  7. Bernadette GILBERT

    Bonjour Maxime,
    Un témoignage magnifique et l’envie de s’essayer à la méthode qui me rappelle un peu ce qu’on fait en hypnose. C’est difficile d’aller chercher nos émotions, surtout quand ce sont elles qui ont programmé nos blocages. Mais c’est tellement bénéfique.
    A bientôt !
    Lisez mon dernier article -> Kombucha ou combucha – ses vertus et sa recetteMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Bernadette,
      Merci de ta visite et bienvenue !
      Je viens d’aller visiter ton blog et j’ai beaucoup aimé.
      Le visuel, la mise en page, ta présentation, je ressens beaucoup de congruence entre ce que tu écris et ce que tu es.
      Bravo donc :-)
      En tout cas, sur l’aspect technique du blogging, tu es plus avancée que moi.
      Cela me permet aussi de mesurer le chemin à parcourir ;)

      Pour en revenir aux émotions, oui, c’est vrai que cela peut paraître difficile d’aller les chercher.
      Avec Tipi, par contre, ce qui pour moi est magique, c’est que je n’ai pas eu à aller chercher mes émotions.
      J’ai pu expérimenter que mes émotions étaient liées à mes pensées.
      Si je focalise sur mes ressentis, je me déconnecte de mes pensées et donc de mes émotions.
      Et là, c’est le corps qui fait le boulot tout seul.
      Aucun effort à faire, juste donner une autorisation au corps, donner de l’espace et observer le corps se réparer tout seul.

      La croyance que j’ai héritée de mon éducation, c’est : « la vie est une lutte, tu dois te battre pour y arriver ».
      Avec Tipi, j’expérimente en fait l’inverse : au lieu de lutter, j’accepte inconditionnellement ce qui est et je donne de l’espace.
      Et une autre partie de moi (mon corps qui sait tout et qui est relié à l’univers) prend le relais et fait le boulot à ma place.

      Je suis donc en train de me construire une nouvelle croyance basée sur ce principe de la loi du moindre effort.
      Et je vais observer comment je vais évoluer dans ma manière de vivre au quotidien, notamment dans la gestion de mes émotions.

      Merci de ton commentaire, Bernadette.
      Grâce à celui-ci, tu me permets de m’enrichir personnellement (j’écris toujours mes commentaires en « live » en me laissant guider par ce qui émerge de l’instant).

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  8. Christine de Votre Efficacite Personnelle

    Bonjour Maxime,

    C’est vraiment un très beau témoignage que tu nous fais là ! En règle général je prends soin de mon corps avec la respiration profonde et des exercices du TAO tous les jours et avec des cours hebdomadaires de sophrologie et de Qi Gong.

    Être à l’écoute de son corps permet vraiment de dénouer les noeuds provoquer par le stress, les peurs et autres blocages.

    Il mérite le respect du à une grande intelligence. :-)

    Bien amicalement,
    Christine
    Lisez mon dernier article -> L’Efficacité au service de vos objectifsMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Christine,
      Bienvenue et merci pour ton 1er commentaire ;)
      Merci d’apprécier ce témoignage et de nous partager ton expérience.
      Je te rejoins à 100% pour dire que le corps mérite le respect du à une grande intelligence.
      En ce moment, je lis et relis un passage tous les jours du livre de Deepak Chopra « les clés spirituelles de la richesse ».
      Au fur et à mesure de mes relectures, j’intègre en profondeur ce qui est écrit et je prends de plus en plus conscience que le corps est à l’image de l’intelligence infinie de l’univers.
      Page 96, je lis :
      …Même le corps humain est un champ infini de puissance organisatrice. Six milliards de réactions prennent place dans le corps humain chaque seconde, et chacune d’elles est reliée à toutes les autres. Chaque évènement biochimique sait quel autre évènement biochimique est en train de se produire dans le corps. Un corps humain peut penser, jouer du piano, chanter un chanson, digérer de la nourriture, éliminer des toxines et tuer des microbes dans un même temps et coordonner toutes ses activités les unes aux autres…
      N’est-ce pas magnifique, une telle intelligence ?

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  9. Catherine

    Hello Maxime,
    Quel beau chemin tu as parcouru !
    Tu te rappelles quand je t’ai dit ce que ma fille me dit souvent : Hé Maxime, pète un coup ! :-)
    Arrête de tout faire passer par ton cerveau, vis, respire, saute, vibre, crie, lâche prise, et surtout VIS !
    Sois Vivant !
    Merci à Hannah qui a su te le faire sentir dans ton propre corps, Hannah, une belle personne avec qui tu n’avais aucune charge émotionnelle.
    Continue Maxime, tu es sur le bon chemin.
    Bien amicalement.
    Catherine

    1. Maxime

      Coucou Catherine !
      Te voila revenue sur le Blog !
      C’est cool !
      Et bien oui, je commence à péter un coup de temps en temps !
      Comme quoi, tout arrive !
      Le lâcher-prise, je vais encore te pratiquer à haute dose ce WE en étant assistant dans le 1er module Transurfing.
      Encore un défi pour moi à relever.
      En ce moment, c’est un nouveau défi par semaine :-)
      Le suivant, ce sera aller de nouveau affronter mes peurs en face en faisant un saut en chute libre en tandem.
      Bien entendu, je ferai un compte rendu détaillé ce cette expérience sur ce blog avec un article spécial ;-)
      Une dernière chose: Je tiens à t’exprimer toute ma gratitude pour m’aider à m’enrichir de l’intérieur.
      Comme dit Eugénie Diecky en commentaire de clôture de l’émission 8 de Booster Gala : « le coach permet aussi d’être aligné et c’est vraiment très important parce que quand on est aligné, on est riche à l’intérieur et on est riche à l’extérieur ».
      Je t’envoie un magnifique bouquet de roses rouges.
      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime

  10. Philippe

    Bonjour Maxime,

    Bravo pour cet article et le compte rendu fidèle de ta séance avec Hannah. Tant la méthode que la praticienne sont d’excellente qualité !
    Pour répondre à tes questions, je crois que ma relation avec mon corps est plus harmonique que dans le passé où, par manque de confiance en moi, il fallait toujours que j’exige des exploits de la part de mon corps ! ;-)
    Aujourd’hui j’en prends soin et lors de l’exercice physique (gym, marche ou autre) je suis modéré et à l’écoute.
    Par ailleurs ma pratique quotidienne de la méditation Zen m’aide grandement!
    Bravo à nouveau pour les résultats que tu as obtenus en « mettant tes problèmes à plat ».
    Je te souhaite beaucoup de succès! Cordialement

    Philippe
    Lisez mon dernier article -> Sushis RecettesMy Profile

    1. Maxime

      Bonjour Philippe,
      Bienvenue et merci pour ce 1er commentaire.
      Je suis heureux pour toi que ta relation au corps soit devenue harmonieuse.
      De mon point de vue, le corps, étant interconnecté avec l’univers, reflète par l’expression de ses tensions ou de son niveau de fluidité énergétique son niveau de connexion à la source.
      Merci de tes appréciations. Je les accueille avec grand plaisir.
      Je tiens à mon tour à te féliciter pour ton blog que je trouve d’excellente facture.

      Vis une merveilleuse journée.
      Maxime
      PS: Pour les lecteurs de ce post qui sont gourmets comme Philippe ou comme moi, je vous encourage à aller faire un tour sur le blog de Philippe, vos pupilles gustatives vont vous en remercier !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

    CommentLuv badge